Bienvenue dans cette école complètement loufoque où les créatures de contes, mythologies et légendes se retrouvent pour un enseignement et une nouvelle vie hors du commun.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Entretien de Samaël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Club de sport
avatar

Nombre de messages : 30
Race : Être féérique.
Amour : Célibataire.
Age : 7 ans.
Age apparent : 21 ans.

MessageSujet: Entretien de Samaël   Dim 6 Mar - 0:30

Un... être, faute de meilleur mot pour le définir pour le moment, entra dans l'établissement. Difficile de déterminer ce qu'il était, puisqu'une grande cape noire recouvrait tout son corps, ainsi que son visage dissimulé sous une longue capuche.
Il aborda la première personne qu'il croisa, en lui demandant à qui il fallait s'adresser pour les inscriptions. La voix semblait humaine, et était masculine, assez jeune. On lui expliqua le chemin jusqu'aux bureaux où les entretiens avaient lieu.
L'être s'y rendit. Il arriva devant une porte qu'il reconnut comme étant la bonne selon les explications reçues.

Le visage soupira sous la capuche. Un poing se leva de sous la cape, de couleur et de forme normale, et s'apprêta à frapper, lorsque la porte s'ouvrit toute seule, sans que personne ne l'ait prévu. Pas même celui qui venait d'ouvrir la porte sans y toucher et sans le faire exprès.
Nouveau soupir. Satané pouvoir qu'il ne contrôlait pas...
Il se retrouva dans une sorte de salle d'attente, où plusieurs personnes de tous types attendaient également. Prenant soin de ne pas montrer ni son corps ni son visage, il alla s'asseoir...

[ hrp : je fais court et vague juste pour introduire le personnage, j'entrerai plus dans les détails quand le dialogue aura commencé ^^ ]


Dernière édition par Samaël le Dim 6 Mar - 15:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Nombre de messages : 84

MessageSujet: Re: Entretien de Samaël   Mer 9 Mar - 20:27

Dans le couloir, on put entendre le son caractéristique de pas qui se rapprochaient. Quoique, le claquement produit par les pas était double et légèrement plus aigu, une sorte de frottement l'accompagnait. Une fois l'intensité de ce son ayant atteint son maximum, il cessa. Régna alors un silence annonciateur de l'arrivée imminente d'une présence qui ferait très bientôt quitter cette pièce à l'une des personnes présentes dans la salle d'attente. Il ne fallut guère que quelques secondes de plus et la poignée de la porte qui tourna lentement pour qu'enfin le grand battant ne s'ouvre et laisse se glisser à l'intérieur de la pièce un homme d'une stature assez imposante aux longs cheveux de jais, lui tombant plus bas que les fesses, et au visage allongé dont les traits fins ne lui donnaient pas pour autant un air androgyne. Son air, d'ailleurs, était doux et n'exprimait que peu de choses si ce n'était une grande bienveillance que l'on pouvait lire également sur son sourire à peine esquissé. Il se tourna vers ce qui semblait être le seul garçon présent dans la pièce et l'appela de sa voix agréablement satinée et reposante :


« Samaël je suppose ? Bonjour, jeune homme, je me nomme monsieur Manas, c'est moi qui serai en charge de votre entretien. Si vous voulez bien me suivre s'il vous plait. »

D'un geste de la main, paume offerte, il lui indiqua la sortie dans un nouveau sourire aimable et prit le chemin de son bureau personnel. Il jeta un regard pardessus son épaule pour s'assurer qu'il le suivait bien et traversa un couloir pour finalement ouvrir la porte de son bureau avant de se retourner vers lui et lui indiquer cette fois un confortable siège en forme d'oeuf, couvert de multiples coussins multicolores.

« Prenez place, je vous prie. »


Il alla ensuite s'asseoir de l'autre côté du bureau, dans son propre siège en bambou souple qui se plia en couinant sous son poids. La pièce était apaisante et chargée d'une atmosphère très relaxante. Sur le bureau et les grandes étagères, toutes en bois, se trouvaient des baguettes d'encens ou étaient posées des lampes à huiles diverses cachées au milieu des plantes. Aujourd'hui, une lampe diffusait une douce odeur de jasmin. Le sol était recouvert de tapis épais en fibres végétales et les murs étaient tapissés de peintures zens. Au plafond pendaient des attrapes-rêves et des carillons à vent en bambou. Une décoration assez peu conventionnelle pour un bureau de professeur. On pouvait aussi en dire autant de la manière qu'avait ce dernier de se vêtir. Parce qu'il n'était déjà pas courant de voir un professeur porter un sari pourpre en France, mais un homme en plus...Que dire alors des tongs en feuilles tressées qu'il portait ?...
Ajustant ses lunettes rectangulaires sur son nez, le professeur attrapa ce qui ressemblait à une compilation de documents. Cherchant et cherchant ce qu'il était pourtant certain d'avoir rangé à sa place. Levant le nez, il remarqua que l'objet de sa recherche avait été accroché à un carillon. Soupirant, il se leva et récupéra ce qui s'avéra être un formulaire d'inscription pour finalement se rasseoir et saisir un stylo en bois. Il était prêt, l'entretien pouvait commencer, restait à savoir si c'était également le cas du... de l'être féerique en face de lui.

« J'espère que vous n'êtes pas trop nerveux, vous n'auriez vraiment aucune raison de l'être, croyez-moi. Bien, nous allons donc pouvoir débuter cet entretien. »

Il ouvrit une chemise verte posée à sa droite et parcourut un document des yeux avant de commencer l'entretien aussi en douceur que possible.

« Bien, si je lis ce qui est écrit, c'est votre mère qui vous envoie. Elle évoque quelques problèmes de... "maîtrise". Pourriez-vous m'en dire plus à ce sujet ? De même, Samaël étant ce que je présume être votre prénom, possédez-vous également un nom de famille ou quelque chose d'équivalent ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Club de sport
avatar

Nombre de messages : 30
Race : Être féérique.
Amour : Célibataire.
Age : 7 ans.
Age apparent : 21 ans.

MessageSujet: Re: Entretien de Samaël   Dim 13 Mar - 21:14

Un homme entra dans la salle, et appela le prénom de Samaël, qui leva la tête vers lui. L'homme semblait "normal" en critères humaines, si ce n'est qu'il avait une forte carrure et des cheveux très longs. Il se présenta et demanda de le suivre, ce que Samaël fit en silence. Il ne savait pas trop quoi dire, et préférait que celui qui se chargeait de l'entretien le commence.

L'homme le conduisit dans un bureau que certains auraient qualifié d'étrange et d'insolite, mais que l'être féerique trouva très agréable. De doux parfums de fleur, des meubles entièrement en bois, notamment du bambou, un sol plus proche d'une pelouse que d'un carrelage... L'homme devait aimer la nature et le calme, à en juger par son espace personnel.
Il lui proposa de s'asseoir, ce que Samaël fit, en prenant toutefois attention de ne pas appuyer son dos contre le siège, ce qui lui faisait prendre une posture un peu étrange dans ce fauteuil en oeuf.

L'homme farfouilla sur son bureau, tandis que Samaël, la capuche toujours rabattue sur la tête, fixait le sol, un peu anxieux. Mr Manas le sentit peut-être, puisqu'il le rassura en lui disant qu'il n'avait aucune raison d'être nerveux.
Samaël releva alors la tête et enleva sa capuche, révélant un visage blanc, des yeux en amande aussi rouges que ses cheveux, et des oreilles pointues. Ainsi qu'un sourire gêné, l'air de dire "désolé de ne pas savoir comment m'y prendre".
Mr Manas débuta alors l'entretien, par deux questions :

« Bien, si je lis ce qui est écrit, c'est votre mère qui vous envoie. Elle évoque quelques problèmes de... "maîtrise". Pourriez-vous m'en dire plus à ce sujet ? De même, Samaël étant ce que je présume être votre prénom, possédez-vous également un nom de famille ou quelque chose d'équivalent ? »

Hum... Oui, c'est bien ma mère qui m'a parlé de cette école, je suppose qu'elle a pris contact avec vous...
Je n'ai pas de nom de famille, pas encore. Je suis trop jeune pour en avoir un. Samaël c'est mon prénom complet, mais en général on m'appelle simplement Aël. Je sais pas si... si ça peut vous aider...

Il n'en dit pas plus, évitant soigneusement la question sur les problèmes de maîtrise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Nombre de messages : 84

MessageSujet: Re: Entretien de Samaël   Lun 14 Mar - 13:47


Hum, étrange, il avait répondu à ses questions sauf une. Ce problème de maîtrise était-il une telle source d'embarras pour lui ? De honte peut-être même ? En ce cas, il reviendrait sur ce point plus tard. Malheureusement, il serait forcé de l'enjoindre à s'expliquer, ne serait-ce que vaguement, sur le sujet. Mais, pour l'instant, autant le mettre en confiance et reporter la conversation en douceur vers ce sujet.
Un fin sourire aux lèvres, ne laissant rien transparaître de ses pensées, Manas reprit donc tranquillement, également assez satisfait qu'il daigne enfin ôter sa capuche et lui laisser voir son visage :

« Trop jeune pour avoir un nom de famille ? Tiens, j'ignorais que l'on procédait de la sorte chez les fées. Vous êtes bien une... enfin, de la race des fées, c'est cela ? »

Maintenant qu'il y pensait, c'est vrai qu'il n'était pas courant de croiser des êtres féériques de genre masculin. Ce petit semblait être un complexe à lui tout seul. La vie ne devait sans doute pas être simple tous les jours pour lui. Mais tout devrait devenir un peu plus simple maintenant qu'il se trouvait ici. Et pour ce qui était de son acceptation autant de lui-même que par les autres, il ne se faisait pas grand souci.

« Bien, ainsi donc votre mère connaissait notre école. Et, peut-être l'ignorez-vous mais, sait-on jamais, sauriez-vous par hasard comment elle en a entendu parler ? »

Le professeur reporta ensuite brièvement son regard sur le document qu'il avait sorti de sa chemise et porta le doigt sous l'une des lignes qu'il relut avant d'en relever le nez pour dire à Samaël :

« Oh et, votre âge ne nous a pas été précisé, il me le faudrait également. »

Holà, doucement. Trois questions d'un seul coup, ces oranges qu'il avait pressés ce matin devaient vraiment être gorgées de vitamine C. Il serait préférable qu'il rétrograde et modère ses élans sinon l'élève risquait fort d'être très vite noyé. Il présenta d'ailleurs ses excuses auprès du jeune garçon pour cela en réajustant ses lunettes sur son nez d'un air amusé.

« Pardonnez-moi, cela fait peut-être beaucoup de questions d'un seul coup. J'ai du vous paraître un peu... pressant pour le coup. Prenez votre temps pour y répondre surtout, nous sommes loin d'être pressés. Puis-je vous proposer un petit rafraîchissement ? Jus d'orange ou de pamplemousse pressé ? Limonade ? »

Et voilà qu'il recommençait... Le professeur secoua la tête et rit une seconde avant de reprendre son sérieux et présenter encore ses excuses au pauvre jeune homme qui lui faisait face.

« Pardon pardon, je recommence. Je vous laisse répondre. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Club de sport
avatar

Nombre de messages : 30
Race : Être féérique.
Amour : Célibataire.
Age : 7 ans.
Age apparent : 21 ans.

MessageSujet: Re: Entretien de Samaël   Lun 14 Mar - 16:31

L'entretien aurait pu très bien se passer, si celui qui le menait n'avait pas prononcé LA phrase, ou plutôt le mot, qu'il ne fallait absolument pas dire pour désigner Samaël... Fée...
Lorsque ce mot fut prononcé, il se passa une chose étrange, qui ne se remarqua pas immédiatement. Le carillon au-dessus de Monsieur Manas commença à bouger lentement. A vibrer au départ, simplement, mais la vibration se fit de plus en plus intense au fur et à mesure que Samaël bouillonnait intérieurement sur le terme honni, et que Monsieur Manas parlait. Et lorsqu'il lui dit qu'il le laissait répondre, le carillon émit un bruit assourdissant et s'agita dans tous les sens, tandis que Samaël se levait en hurlant :

Je ne suis pas une fée ! Je suis un être féérique ! Les fées sont des filles, je suis pas une fille, je suis un garçon, un garçon, un GARÇON !


Le carillon se décrocha alors du plafond pour aller violemment et rapidement s'écraser contre la porte. Samaël le suivit des yeux, puis revint vers Monsieur Manas. Il avait les yeux écarquillés, la bouche ouverte, bref, il semblait affolé. Il s'empressa d'ailleurs de dire :

Je suis désolé ! J'ai pas fait exprès !

Il se rassit en vitesse et se dépêcha de répondre aux autres questions, comme si le fait de changer de sujet pouvait faire oublier ce qui venait de se passer. Il répondit d'ailleurs en parlant très vite.

Je sais pas comment ma mère connait cette école, j'ai sept ans, et je veux bien un peu d'eau s'il vous plaît.


Il leva vers le professeur un regard suppliant, l'air de dire "je vous en prie ne me grondez pas".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Nombre de messages : 84

MessageSujet: Re: Entretien de Samaël   Mar 15 Mar - 18:33


Quand la colère du garçon se matérialisa par une levée de voix, Manas demeura impassible. Quand le carillon vola à travers la pièce, il ne sourcilla pas. Ce n'est que quand le jeune être se calma qu'il s'avança vers son bureau en se redressant dans son fauteuil pour se tenir bien droit, les mains posées sur son dossier doigts croisés. Et c'est avec un immense flegme qu'il se contenta de dire :

« Qui a dit le contraire ? »


Il laissa néanmoins le temps à son interlocuteur de se calmer avant d'ajouter sur un ton sévère sans pour autant être dur, d'un air toujours aussi imperturbable :

« Ca y est ? C'est passé ? Bon, alors maintenant écoute-moi bien. Si tu existes c'est que les fées ne sont pas forcément que des filles et ceux qui disent le contraire ne sont que des imbéciles qui se permettent de parler sans savoir. Quant à ceux qui se servent de vieilles légendes, de mythes populaires et d'ouïes-dire pour te rabaisser, n'en parlons même pas, ceux là ne valent même pas la peine que tu te mettes dans une colère pareille. »

Alors seulement il durcit légèrement le ton et fixa son jeune potentiel élève avec un sérieux tel qu'il pouvait avoir quelque chose d'intimidant.

« Tu refuses qu'on te considère en tant que tel et préfères qu'on emploie un autre terme pour te nommer ? Soit, ce n'est pas moi qui irai à l'encontre de ta volonté. Mais, sache que c'est justement en refusant cette part de toi-même et en ne l'assumant pas totalement que tu donnes aux autres des armes suffisantes pour te blesser. Crois-moi, je sais de quoi je parle... Alors tu n'as vraiment aucune raison de me considérer comme un ''ennemi''. »


Et puis, d'un seul coup, il se relâcha et s'enfonça dans son fauteuil en portant une main à son front sur lequel on pouvait voir des plis traduisant une profonde désolation.

« Ha... Je l'aimais bien ce carillon. J'espère que je pourrai malgré tout le réparer. »

Enfin, ça ne restait qu'un objet, une chose bien matérielle qui ne possédait qu'une valeur sentimentale bien négligeable. L'important était que personne n'ai été blessé.

« Bien, au moins à présent, j'en sais davantage sur la nature de ce problème de « maîtrise » évoqué dans cette lettre. Télékinésie, bien, c'est noté. De même qu'il faudra que je prévienne certains de mes collèges qu'il serait préférable de t'apporter une aide conséquente dans l'apprentissage de la maîtrise de tes émotions. »


Il relégua toutes ces informations sur le formulaire d'inscription, bien entendu. Puis, se leva et alla chercher une carafe d'eau bien fraiche et un verre pour le remplir et le tendre au jeune garçon par-dessus son bureau tout en se rasseyant dans son fauteuil.

« Voilà ton verre d'eau, bois un peu, ça te fera du bien. Et, y a-t-il d'autres formes de manifestations de ton pouvoir à prévoir ou la télékinésie en est la seule qui te soit connue à ce jour ? »

Le ton du professeur était redevenue douce et compréhensive. Il estimait que son sermon de toute à l'heure était largement suffisant mais, aurait-il été vraiment utile ? Ca, il aurait été bien incapable de le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Club de sport
avatar

Nombre de messages : 30
Race : Être féérique.
Amour : Célibataire.
Age : 7 ans.
Age apparent : 21 ans.

MessageSujet: Re: Entretien de Samaël   Mer 16 Mar - 16:38

Le professeur réagit avec un calme et un flegme qui surprit Samaël. En général, quand son pouvoir se déclenchait, c'était plutôt "tous aux abris" suivi d'une belle engueulade.
Mais monsieur Manas ne se leva pas, ne se cacha pas, ne hurla pas non plus. Il se contenta de poser ses mains sur son bureau et de se redresser dans son fauteuil. Quant à ses paroles, elles furent prononcées sur un ton un peu sévère, mais loin de ce à quoi Samaël s'attendait.
L'homme lui fit une sorte de sermon, durant lequel les longues oreilles pointues d'Aël se baissèrent progressivement, lui donnant un air encore plus penaud. Ça, il s'en voulait de s'être ainsi emporté face à un homme qu'il ne connaissait pas, et qui n'avait à priori rien contre lui.
Il but doucement le verre d'eau qu'on lui offrait, sans rien dire. Quand le professeur évoqua la télékinésie, il resta silencieux. Mais quand on lui demanda s'il existait d'autres formes de manifestations de son pouvoir, il marmonna, les yeux fixés sur ses chaussures :


C'est pas la seule... C'est différent à chaque fois...

Il hésita à en dire plus, mais après tout le professeur avait dit qu'il n'avait pas à le considérer comme un ennemi, et ses actes l'avaient illustré. il s'éclaircit alors la gorge, soupira pour se donner du courage, et expliqua plus clairement :


Chez nous, chaque être a un pouvoir spécifique, propre à sa personnalité. Un seul. Mais moi, ch'ui pas normal... Ça s'voit...
J'ai pas de pouvoir. Ou je les ai tous. Allez savoir. En tout cas, quand je m'emporte, que je suis en colère, ou que j'ai peur, ou que je suis très heureux, ou très triste, à chaque fois il se passe... quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Nombre de messages : 84

MessageSujet: Re: Entretien de Samaël   Jeu 17 Mar - 14:27


Face à l'attitude bien plus calme et pondérée du jeune être, Manas se sentit rasséréné et se remit tranquillement et consciencieusement à noter ce qui devait l'être. Comme de devoir préciser là où devait être écrite une courte liste des pouvoirs du futur élève ''s'attendre un peu à tout''. Ses collègues seraient prévenus. Il ajouta également une petite mention disant qu'il aurait grand besoin d'un soutien conjointement dans la maîtrise de ses sentiments ET l'apprentissage de celle de ses pouvoirs. Rien de bien négatif, les élèves étaient ici pour apprendre après tout.

« Oh, tu seras surpris de découvrir combien la notion de normalité est subjective. Mais je pense que tu t'en rendras compte à mesure que tu fréquenteras davantage les autres élèves de cette école. Ou même, leurs professeurs. Et ne t'en fais pas, tes problèmes devraient finir par s'arranger, nous serons tous là pour t'y aider et t'apprendre à développer et maîtriser tes capacités. »

Bien qu'il soit tout juste esquissé, le sourire présent sur les lèvres du professeur se voulait encourageant et rassurant mais il s'effaça lorsqu'il dut réajuster ses lunettes sur son nez qui étaient en train de glisser. Ce faisant, il en profita pour vérifier une chose sur le dossier de l'élève afin d'enchaîner avec la suite.

« Bien, il me faudrait le numéro d'une personne à joindre en cas de souci au cours de ton séjour parmi nous. L'on est jamais trop prudent et, même si ça pouvait s'avérer inutile, mieux vaut être paré à toute éventualité. J'ai déjà le moyen de contacter ta mère, cela sera suffisant je pense. A moins que tu ne veuilles m'indiquer une seconde personne à joindre ? »

Deux numéros valaient mieux qu'un seul. Mais s'il n'en n'avait pas d'autre, celui de sa mère suffirait largement.

« J'aimerais également savoir si avoir un colocataire dans ta chambre te dérangerait. Tu resteras bien dormir au ''pensionnat'' de l'école, je me trompe ? »

C'était en tous les cas ce que laissait supposer la lettre rédigée par sa parente mais il pouvait se méprendre alors autant vérifier que ce serait bien le cas. A cela, constatant combien le jeune garçon était encore tendu, il ajouta sur un ton aimable et engageant :

« Si tu as encore soif n'hésite pas à me redemander un verre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Club de sport
avatar

Nombre de messages : 30
Race : Être féérique.
Amour : Célibataire.
Age : 7 ans.
Age apparent : 21 ans.

MessageSujet: Re: Entretien de Samaël   Lun 21 Mar - 15:04

Le professeur se voulait rassurant, il lui assura que tous dans cette école l'aideraient à maîtriser ses pouvoirs. Samaël n'était pas convaincu qu'on puisse réellement y faire quelque chose, mais cette aide n'était pas de refus.
Puis il lui demanda s'il avait un numéro d'une autre personne à joindre, expliquant qu'il avait déjà un moyen de joindre sa mère. Le jeune être féérique se demanda ce que c'était. Les fées n'avaient pas de téléphone, elles utilisaient la magie pour se contacter entre elles. Peut-être le professeur était-il magicien ? Samaël répondit non silencieusement en hochant négativement la tête.
Une histoire de colocataire fut ensuite évoquée, suivie de la question sur son établissement dans le pensionnat.


Euh... Oui... Je suppose... J'y ai pas réfléchi, j'ai pas l'habitude de dormir ailleurs que chez moi... Mais s'il faut dormir ici, je veux bien...


Il acquiesça quand Monsieur Manas lui dit qu'il pouvait lui redemander à boire, mais ne fit pas la demande pour autant.
De nombreuses questions se bousculaient dans sa tête, sur cette école, ses élèves, et ses professeurs. Après un temps de flottement, il finit par se lancer.


J'ai rencontré une fille tout à l'heure, elle disait être demi-elfe... Il y a beaucoup de races différentes ici ? Comment ça fonctionne ?
Et vous, vous êtes quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Nombre de messages : 84

MessageSujet: Re: Entretien de Samaël   Lun 21 Mar - 17:51


Face à la réponse négative du futur élève au sujet d'un éventuel autre contact, Manas sauta une ligne sur son formulaire et ajouta un petit commentaire à celle du dessous concernant l'intégration d'une chambre par l'élève. Commentaire auquel il en joignit un oral appuyé d'un léger sourire.

« Et bien, ce sera l'occasion en ce cas de connaître les joies d'une bonne collocation. »

Les questions qui lui furent posées par la suite firent assez plaisir au professeur. Le jeune garçon se montrait curieux, c'était signe qu'il commençait à se détendre et c'était une bonne chose.

« Oh ça, pour y avoir de nombreuses races, en effet, tu risques fort de ne pas t'ennuyer ici et même de te sentir assez normal au milieu de tant d'improbable diversité. »

Il marqua une pause pour lover ses mains sous le creux de son menton allongé et se lança donc dans une explication succincte mais aussi précise que possible.

« Quant à notre fonctionnement, il est assez simple et proche de celui de toute école que l'on pourrait qualifier de ''normale''. Tu intégreras une classe et tu auras un emploi du temps à suivre à la lettre avec les cours que tu devras suivre durant l'année. Des devoirs vous seront donnés et vous devrez nous les rendre, de même qu'il y aura des examens pour juger si vous êtes aptes ou non à passer en classe supérieure. Oh et, intégrer un club pour l'année est également obligatoire et parfait pour apprendre à travailler en groupe. Mais nous reviendrons là dessus un peu plus tard. »

Il marqua encore une pause avant d'ajouter :

« En ce qui me concerne, je ne suis qu'un simple et banal humain. »

La commissure droite de ses lèvres s'étira en un sourire énigmatique qui laissait à penser qu'il n'était peut-être pas si banal qu'il le disait... Mais là n'était pas le sujet de leur conversation. Il enchaina donc assez rapidement et le plus naturellement du monde :

« En parlant de cours, est-ce que tu aurais des matières préférées ? D'autres que tu exècrerais ? »

D'un seul coup, il réalisa l'absurdité de sa question et se corrigea en adressant un regard qui se voulait empli d'excuses à Samaël.

« Suis-je bête, certainement que tu n'en n'as aucune idée si tu n'as jamais intégré d'école auparavant. Hum... »

Il chercha ses mots et comment reformuler sa question pour finalement trouver ce qu'il conviendrait mieux de demander à ce garçon dans la situation présente.

« As-tu des passions ? Et des faiblesses dans certaines choses ? Mis à part ton petit souci de ''self-power-control'' bien entendu. »


Il lui adressa un clin d'oeil amical pour lui faire comprendre qu'en aucun cas il ne se moquait de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Club de sport
avatar

Nombre de messages : 30
Race : Être féérique.
Amour : Célibataire.
Age : 7 ans.
Age apparent : 21 ans.

MessageSujet: Re: Entretien de Samaël   Ven 25 Mar - 15:20

Samaël écouta le professeur lui parler du fonctionnement de l'école, et acquiesça, plus par politesse que par compréhension. En réalité, il n'avait pas comprit grand chose, n'ayant jamais connu de système d'école comme chez les humains. Mais il supposait que les adultes l'aideraient dans les débuts, pour qu'il puisse s'adapter...
Apparemment il y avait un peu de tout ici, il y avait donc fort à parier qu'il ne soit pas le seul à être en dehors des clous.

Quand monsieur Manas lui dit qu'il n'était qu'un banal humain, son petit sourire fit penser à Samaël qu'il ne lui disait pas la vérité. Cela éveilla sa curiosité mais il ne posa pas plus de questions, il respectait la volonté du professeur de ne pas en dire plus, tout comme lui-même n'avait pas tout dit.
Il lui demanda ensuite s'il avait des passions et des faiblesses particulières. Le garçon réfléchit quelques instants avant de répondre lentement, en choisissant ses mots :


Euh... J'aime bien... voler... escalader les arbres biscornus... la musique des fées... mais pour ce qui est des "cours" je sais pas, comme je connais pas encore...
Niveau faiblesses euhm... je suis pas très fort, je suis plutôt axé sur la vitesse et l'agilité que la force et l'endurance... mais ça compte peut-être pas ici les compétences en combat... hum...
AH !


Il s'exclama soudain, en levant le doigt comme s'il avait trouvé quelque chose d'intéressant à dire :

J'aime pas les gros animaux ! Surtout quand je suis sous ma petite forme... Voilà...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Nombre de messages : 84

MessageSujet: Re: Entretien de Samaël   Ven 25 Mar - 19:05


Holà, oui, en fait, ce qu'il lui exposait là n'avait strictement rien à voir avec une quelconque matière d'enseignement. Espérons qu'il ne se retrouve pas complètement dépassé par les cours. Mais, si ça devait être le cas, il trouverait un soutien indéfectible en la personne de ses professeurs. Si tant était qu'il était disposé à faire quelques efforts. Manas fit courir son porte-plume sur le papier avant de répondre au futur élève :

« Je vois. Bien, tu as beaucoup à apprendre alors, mais c'est une bonne chose, tu ne devrais que très peu t'ennuyer en cours. »

Ca, c'était le moins qu'on puisse dire. D'ailleurs, au regard de cet esprit si neuf que semblait être le sien, il ne risquait pas de s'ennuyer tout court. Mais, l'évocation des compétences de combat ramena la conversation sur un sujet de conversation que le professeur avait à peine évoqué un peu plus tôt.

« Oh détrompe-toi. Je te parlais justement de clubs tout à l'heure. Et bien il en existe justement un axé sur le sport et les sports de combats. Il te serait tout indiqué. Je te remettrai un formulaire à remplir pour faire ta demande d'intégration à ce fameux club. Il ne faudra pas oublier de le retourner à l'administration, c'est important. »

Il insista sur le mot important en levant l'index de sa main libre et lançant un regard appuyé au jeune garçon par-dessus ses lunettes rectangulaires. Après quoi il répondit à ses craintes par un doux sourire et ces paroles :

« Oh ne t'en fais pas, les gros animaux n'ont aucunement le droit de se promener librement dans l'école. Sauf s'il s'agit d'élèves ! »

Autant qu'il soit prévenu et qu'il n'y ait aucun malentendu. Des camarades pourraient mal prendre de n'être considérés que comme de vulgaires animaux et il serait fâcheux qu'il s'attire des ennuis à cause d'une banale méprise.

« Mais tous ont pour obligation de revêtir une forme ''humanoïde'' majoritairement. En abandonnant leurs autres formes le temps des cours et de leurs heures d'études du moins. Le reste du temps... il ne faudra pas t'étonner si jamais tu croises la route d'un animal capable de parler. »

Toujours souriant, le professeur parcourut rapidement son formulaire des yeux et constata qu'ils en avaient à présent fini, non sans une certaine émotion. Compter un nouvel élève dans l'école était toujours pour Manas une sorte d'heureux petit événement dont il se réjouissait intérieurement. Après avoir rangé quelques documents à présent devenus inutiles, Manas aborda la conclusion de cet entretien qui s'était passé mieux qu'il n'aurait pu le penser.

« Bien, il me semble qu'on a fait le tour des questions que de devais te poser. A présent, c'est à toi de me poser les tiennes si tu en as. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Club de sport
avatar

Nombre de messages : 30
Race : Être féérique.
Amour : Célibataire.
Age : 7 ans.
Age apparent : 21 ans.

MessageSujet: Re: Entretien de Samaël   Dim 27 Mar - 19:47

Samaël était rassuré, ce qu'il avait dit n'était pas totalement inutile, puisque cela permit au professeur de déterminer le "club" dans lequel il irait. Le jeune garçon ne savait pas exactement ce qu'était un "club" mais il le découvrirait bien.
S'il avait des questions... délicat. S'il commençait à poser toutes ses questions, ils passeraient des heures dans ce bureau. Samaël préférait ne rien demander pour le moment et voir au fur et à mesure. Il improviserait. Il avait toujours été doué pour l'improvisation et la débrouillardise.
L'histoire des élèves animaux le mit un peu mal à l'aise en revanche.

Euhm, pour les élèves animaux... ils ont pas le droit de... comment dire... de bouffer les autres hein ? Non parce que ça m'embêterait...
Et quand vous dites "forme humanoïde", vous parlez en taille aussi ? Ça voudrait dire qu'à l'école je devrais toujours faire cette taille-là ?


Les termes "cette taille-là" étaient prononcés sur un ton qui laissait clairement entendre que ça ne lui plaisait pas. Les fées pouvaient changer de taille, évoluant de quinze centimètres à un mètre quatre-vingt, et préféraient en général leur taille lilliputienne. Ces changements de taille n'étaient généralement pas connus des humains, et pourtant ils en avaient vaguement connaissance sans le savoir, puisque dans leurs légendes les fées étaient de minuscules créatures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Nombre de messages : 84

MessageSujet: Re: Entretien de Samaël   Lun 28 Mar - 11:45


Alors qu'il écoutait les questions de l'élève, Manas ouvrit un tiroir de son bureau et en sortit un sceau en bois sur lequel étaient gravés le mot « Accepté » ainsi qu'un symbole représentant le yin et le yang. Il trempa le sceau dans une petite coupole pleine d'encre de Chine se trouvant à sa droite, en prenant bien soin de ne pas faire couler de l'encre sur le bureau et la feuille, et l'apposa au bas du formulaire. Après quoi, il reposa son regard profond sur Samaël et lui expliqua :

« Cela veut tout simplement dire qu'ils doivent revêtir un aspect approchant un tant soit peu quelque chose d'humanoïde pour ne pas intimider leurs petits camarades ou éviter les méprises et que nos surveillants les embarquent de force vers la Serre. Mais la taille n'a pas grande importance, rassure-toi. »


Non vraiment pas. Si elle paraissait intelligente, c'était suffisant pour qu'aucun mal ne soit fait à la créature, sauf si cette dernière cherchait à en faire. Et la forme humanoïde aidait à éviter justement de se méprendre et commettre des petites erreurs qui pourraient être... fâcheuses.
Il ajouta sur un ton qui se voulait aussi rassurant que possible :

« Et crois-moi, les réserves de nourriture sont suffisantes dans cette école sans que nos élèves mi-animaux, si je puis dire ainsi, n'aient besoin de chasser les autres pour se nourrir. Les règles sont suffisamment claires à ce sujet. Et quoi qu'il arrive, nos surveillants gardent toujours un oeil sur vous. »

Le professeur ouvrit alors un autre tiroir et en sortit une feuille de papier pliée en quatre et un petit jeu de deux clefs sur lequel se trouvait un chiffre romain avant de le refermer. Il tendit ensuite le tout au maintenant élève.

« Et bien, j'ai le plaisir de t'annoncer que tu es officiellement élève de la Monster School Madness. Voici un plan de l'école, un formulaire pour t'inscrire à un club, les clefs de ta chambre et quelques autres petits documents qui devraient t'être utiles. Si jamais tu as d'autres questions n'hésites pas. Et même si elles te viennent bien plus tard, mon bureau te sera toujours ouvert. »

Quoi de plus normal pour un professeur que d'être toujours disponible pour ses élèves ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Club de sport
avatar

Nombre de messages : 30
Race : Être féérique.
Amour : Célibataire.
Age : 7 ans.
Age apparent : 21 ans.

MessageSujet: Re: Entretien de Samaël   Mer 30 Mar - 12:37

Cet homme était vraiment gentil, et plus il adressait à Samaël des paroles douces, rassurantes et aimables, plus ce dernier s'en voulait de s'être ainsi emporté contre lui. Le jeune garçon songea que lorsqu'il aurait compris comment fonctionnait le monde des hommes, il irait trouver un carillon pour remplacer celui qu'il avait cassé.

Même s'il était loin de tout comprendre, il était à présent rassuré. Les élèves animaux n'avaient pas le droit de manger les autres, ce qui lui évitait d'avoir à se servir de ses dagues, et il pouvait utiliser la taille qu'il voulait.
A présent, il avait hâte de sortir pour visiter les lieux et commencer sa nouvelle vie dans cette école pleine de surprises.

Quand le professeur lui annonça qu'il était reçu, Samaël esquissa un grand sourire, et ses longues oreilles pointues remuèrent rapidement, signe qu'il était content. Il prit les papiers et les clés et acquiesça.
Puis il se leva, porta son poing serré contre sa bouche puis contre son cœur (un salut typique chez les fées) et dit :


Merci... pour tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Nombre de messages : 84

MessageSujet: Re: Entretien de Samaël   Mer 30 Mar - 14:27


Geste auquel le professeur répondit de manière identique, par respect des coutumes de la race de son élève, se levant à son tour pour le raccompagner jusqu'à la porte sans chercher une seule seconde à le brusquer. D'ailleurs, après lui avoir ouvert la porte, il lui demanda d'une voix soucieuse :

« Bien, je dois te laisser partir pour m'occuper d'autres entretiens. Tu sauras te débrouiller seul à présent ou désires-tu l'aide d'un membre de notre personnel pour effectuer tes premiers repérages des lieux ? »

A cela il ajouta d'un ton plus amical, presque complice :

« Et n'oublie surtout pas : si tu as le moindre problème, la moindre question, besoin d'aide ou juste besoin d'une oreille attentive, ma porte te sera toujours ouverte et je réside de toute façon dans cette école. De jour comme de nuit, tu pourras toujours réussir à me trouver. »


Paroles qu'il appuya d'un doux sourire alors que son regard affirmait qu'il était sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Club de sport
avatar

Nombre de messages : 30
Race : Être féérique.
Amour : Célibataire.
Age : 7 ans.
Age apparent : 21 ans.

MessageSujet: Re: Entretien de Samaël   Mer 30 Mar - 14:38

Samaël sourit lorsque le professeur imita son salut, preuve d'un certain respect. Il se laissa raccompagner jusqu'à la porte, et écouta une dernière fois monsieur Manas lui proposer son aide.

Merci... Je devrais réussir à me débrouiller avec ça.


Il montra le plan qu'il venait de recevoir. Y jetant un coup d'œil rapide, il repéra les dortoirs.

Bon... Je vais partir à la recherche de ma... chambre.

Avant de sortir dans le couloir, il rabattit de nouveau sa capuche sur sa tête et son visage, anonyme caché à la découverte d'un monde nouveau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Entretien de Samaël   

Revenir en haut Aller en bas
 

Entretien de Samaël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Signal FM le 7 février 2011 Entretien de Jean-Claude Duvalier
» De l'entretien des armes et pièces et d'armures
» FER: Travaux d'entretien sur la route de l'Amitie
» Entretien nocturne [Ashenie de Sephren]
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monster School Madness :: Les entretiens "Viteàtrépas" [ARCHIVES] :: Les survivants des entretiens.-
Sauter vers: