Bienvenue dans cette école complètement loufoque où les créatures de contes, mythologies et légendes se retrouvent pour un enseignement et une nouvelle vie hors du commun.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Entretien de Fumie D'Ascolie avec Sanaka Sakki ☼

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Nombre de messages : 5
Humeur : Cela peut varier en fonction du temps..
Race : Je ne sais pas vraiment...

Amour : Insaisissable! n__n

Age : 16 ans

Age apparent : 13 ans, et oui!


MessageSujet: Entretien de Fumie D'Ascolie avec Sanaka Sakki ☼   Jeu 27 Jan - 22:43



Cette personne avançait délicatement dans le couloir. Son aura n'émanait qu'une profonde paix interne alors que ses pas ne traduisait qu'une sauvagerie apparente. C'était vraiment troublant à comprendre. Cependant, personne ne pouvait la quitter du regard, comme si, par un simple pas qu'elle faisait, un sort d'enchantement les envoûtait doucement. Un tableau qu'il ne fallait pas quitter des yeux pour aucune raison. Elle était très belle, certes, mais aussi... attrayante. Ils voulaient savoir ce qu'elle cachait, ils voulaient connaître son secret.

Qu'est-elle, sinon un de ces rêves éveillés que l'on vit au matin, lorsque les brumes du sommeil ne parviennent pas à quitter notre esprit ? Qu'est-elle, sinon un de ces Anges déchus qui peuplent les songes de lyrisme gracile ? De son apparence émane la lumière, cette même lumière qui illumine les gens naturellement beaux. Sans prétention, il n'y a pas d'autres mots pour la qualifier. Elle a le charisme de ces gens avantagés par la nature, comme si, baigné de soleil le jour de leur naissance, ils avaient depuis toujours gardé un peu de son éclat. Elle a dans sa manière de se tenir fièrement sur ses appuis, une élégance teintée d'innocence parfaitement orchestrée. Une fierté naturelle seulement démentie par le reste de son être. Un pas agile et envoûtant, comme si, dans sa marche, il y avait une pincée de sauvagerie. Après tout avec tous ses atours, elle n'a guère besoin de se pavaner pour briller comme un petit soleil enchanteur.

A première vue, lorsque l'on parcourt rapidement sa silhouette du regard, sans noter aucun des nombreux détails qui font d'elle ce qu'elle est, on ne dénote rien de particulier. Assez fine, pas un gramme de graisse, sa corpulence générale ne comporte aucun défaut notable. Trop petite, sa taille avoisine le mètre cinquante, ce qu'elle ne trouve pas comme une contrainte mais qui lui donne un air très enfantin bien que cela n'empêche pas son charisme envoûtant. Etre géante serait, selon elle, inutile, car beaucoup moins pratique. Cela diminuerait considérablement cette relative agilité qu'elle affectionne. Ses courbes affichent un dessin harmonieux, et ses formes délicates n'ont rien d'exubérant. Mais c'est à ce moment, quand on commence à s'intéresser aux marques précises de son apparence, que l'on prend toute la mesure de sa douce fantaisie. Ses lèvres fines arborent une couleur d'un rose assez pâle mais chaleureux. Son petit nez, mignon et légèrement retroussé, laisse songer qu'il s'agit d'une personne pouvant faire preuve d'une douceur infinie. Mais l'on tombe ensuite sur ses prunelles, et l'on tombe de haut. En forme d'amande, dessinées à la perfection sur ce visage, arborant une couleur bleu à la frontière entre le clair et le foncé et une expression profonde, indéchiffrable et envoûtante. À la frontière entre paix tranquille et agitation permanente, leur but semble être d'y perdre quiconque se plongera trop longtemps par cette petite porte ouverte sur l'âme.

Elle se faufilait entre les élèves, sans prendre compte des regards qui la suivaient. Ce visage esquissa un sourire amusé et passa un doigt dans ses cheveux pour libérer sa vue des quelques mèches rebelles. Ils sont beaux certainement. Avec leur liberté candide, leur légèreté fluide, ils dansent sur le vent, dans un art qui n'a guère d'égal. Cependant, attachés en deux chignons sur chaque coté de sa tête et qui entourent ce visage de deux nattes et d'une légère frange, leur liberté n'est que provisoire. Arborant une couleur naturelle d'un châtain foncé parsemés de châtain clair, quelques mèches se permettent de partir dans tout les sens. Il faut aussi avouer qu'elle n'avait pas vraiment l'air d'avoir prit le temps de se coiffer ce matin car ses chignons étaient pour ainsi le dire, assez désordonnes. Même si cela ne faisait que rajouter à cette aura sauvage qu'elle émanait, le plus surprenant était cette queue qui la suivait partout, accrochés à son derrière. Elle bougeait au rythme de ses pas comme lors d'une dance assez sensuelle.

Cette jeune soupira d'agacement en s'arrêtant soudain a milieu du couloir. Ses bras de chaque coté de sa silhouette et sa tête scrutant l'horizon en recherche de quelque chose. Sa queue s'agita et s'appropria du mouvement courant des chats agacés. Étrangement... Elle flaira l'air sans paraître pour autant un chien errant et continua son chemin avec détermination. Elle tourna à chaque croisement, le regard toujours dirigés devant elle, sans aucune hésitation, comme si, d'une certaine façon, elle connaissait le chemin par coeur. Elle ne s’arrêta que jusqu'à qu'elle arriva devant une large porte possédant une simple plaque indiquant une identité: « Mlle Sanaka Sakki ». Elle esquissa un sourire de toutes ses dents sous lequel plusieurs personnes déglutirent en apercevant leur taille. D'un simple mouvement de poignet, elle ouvra la porte.

- Shitsurei shimasu..., appela-t-elle avant de se reprendre rapidement. Avec votre permission.

La salle était raisonnablement grande et parfaitement illuminé, ce qui fit sourire la jeune fille. Des grandes fenêtres décorait les murs et laissaient passé d'agréables rayons de soleil qui essayait de bronzer, en vain, sa peau déjà foncée. Cependant, les caresses de cette chaleur étaient particulièrement agréable. Après s'être suffisamment détendu sous cette lumière, elle posa son regard sur la personne assise en face d'elle, derrière son bureau. Un belle femme aux longs cheveux bleus comme la mer, parsemés de mèches plus clair comme la glace. Son regard fixe, d'une couleur semblable à sa chevelure, pouvait te glacer jusqu'au plus profond de ton être. Malheureusement pour la jeune femme, cet air glacial ne troubla pas et n'embête pas Fumie car elle était tout le contraire. Elle émanait une sensation de chaleur alors que son regard était comme un rayon de soleil brûlant. Feu contre glace, cela risquait d'être intéressant. La nouvelle arrivante lui adressa son sourire courant, un large sourire éblouissant de lumière, indiquant une politesse et un respect envers sa supérieur.

- Laissez-moi me présenter Sanaka-Sama, commença-t-elle. Je me nomme Fumie D'Ascolie et je suis ici pour me présenter à l'entretien d'admission chez vous.

Fumie se courba dans une salutation typiquement japonaise, encore debout devant ce bureau, sans daigner un regard à la chaise qui l'attendait en face. Tout à son rythme.

[HRP: Je ne suis pas certaine de ma description sur la salle et sur vous, donc si ce n'est pas vraiment fidèle à la réalité, faites-le moi savoir s'il vous plait n__n]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Nombre de messages : 620
Race : Dame des glaces
Amour : Un mari avec deux glaçons s'il vous plait.

MessageSujet: Re: Entretien de Fumie D'Ascolie avec Sanaka Sakki ☼   Jeu 10 Fév - 21:22

Sakki était dans son bureau en train de ranger ses papiers proprement quand quelqu'un entra sans frapper, mais en s'excusant. C'était déjà ça, remettant en place ses cheveux bleus elle "accueillit" la jeune fille avec sa froideur habituelle. Alors qu'elle se présenta à la professeur la jeune fille aurait pu sentir la chaleur de la pièce s'évanouir et même les rayons de soleil qui touchaient sa peau n'y changeait rien.

"Bonjour."

La jeune femme prit plusieurs dossiers dans ses mains et se stoppa dans son mouvement. Mince elle ne s'attendait pas à avoir un entretien maintenant et elle avait tous les dossiers qu'elle portait à amener au directeur. En fronçant les sourcils elle reposa sa paperasse Avant de lui montrer un peu plus d'intérêt.

"Ah, c'est une bonne nouvelle. Mais j'ai quelque chose à faire. Attends juste une minute j'appelle quelqu'un."

Quelque chose chez cette fille faisait qu'elle l'appréciait encore moins que les autres élèves au premier regard. Pour la jeune femme toute cette politesse sonnait faux même si elle semblait parfaitement sincère.
Elle prit le téléphone posé sur son bureau et composa un numéro. Après quelques secondes à écouter une sonnerie désagréable quelqu'un décrocha enfin.

"Oui bonjour, il me faudrait un professeur pour un entretien. Oui maintenant. J'ai des choses à faire. Bien, merci."

Elle la fixa après avoir raccroché.

"Ne t'inquiète pas une personne va arriver d'un moment à l'autre pour me remplacer. Prend le si tu veux je n'ai pas le temps de le boire de toute manière."

La professeur montra son café froid posé sur son bureau qu'elle n'avait au final pas encore touché. En attendant l'arrivée du fameux remplaçant elle s'occupa de dossier ne considérant même plus la présence de la jeune fille.

[Tu n'as plus qu'à attendre la réponse de l'autre professeur pour l'entretien et ce sera à ton tour^^.]

_________________
~QUI AIME BIEN CHÂTIE BIEN~
~OH QUE JE VOUS AIME MES CHERS MEMBRES~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://msmadness.fairtopic.com


avatar

Nombre de messages : 5
Humeur : Cela peut varier en fonction du temps..
Race : Je ne sais pas vraiment...

Amour : Insaisissable! n__n

Age : 16 ans

Age apparent : 13 ans, et oui!


MessageSujet: Re: Entretien de Fumie D'Ascolie avec Sanaka Sakki ☼   Ven 11 Fév - 3:50



Mais c’était qui cette personne? Pourquoi était-elle si.. froide avec elle! Fumie ne pensait pas de tout avoir pu la vexer de quelconque façon! Elle avait était respectueuse et sage, comme on lui avait appris a agir devant ses supérieurs qu'elle reconnaissait avec un simple regard, comme par pur instinct. La jeune fille serra des poings et son visage se crispa pendant quelques mini-secondes, sans que personne ne puisse s'en apercevoir car elle reprit aussitôt son air pacifique et calme. Elle avait été au bord d’éclater et de se laisser allé comme il lui était arrive plus tôt... Et cela n'avait pas été joli joli... On pouvait bien apercevoir cette sensation qu'elle émanait, pas propre aux humains. Si au moins elle n'avait pas craque... Personne ne pourrait la voir pas plus que comme une humaine bien banale! Fumie considéra même l’idée de revenir quelques minutes plus tard, mais cette fois-ci avec un entourage plus glaciale et froid, comme Sanaka aimait apparemment. Malheureusement pour Fumie, elle ne pouvait plus revenir sur ses pas et devrait faire avec son aspect sauvage, chaud et indomptable. Elle jura intérieurement... Ce serait dur a expliquer a Mlle Sanaka... Elle n'avait pas l'air d'aimer les entretiens, et encore moins un entretien avec elle, une fille totalement étrangère qui émanait pas la même âme qu'elle.

- Ne t'inquiète pas une personne va arriver d'un moment à l'autre pour me remplacer. Prend le si tu veux je n'ai pas le temps de le boire de toute manière.

Une lueur d'espoir traversa le regard de Fumie. Ce n’était pas possible! Quelqu'un l'avait écoute! La jeune fille n'avait rien du tout contre sa supérieur, même si en ce moment cette fraîcheur glaciale commençait a l’embêter, mais savoir qu'elle n'aurait pas a faire son entretien avec une personne qui n'avait aucune envie d’être la et encore moins avec elle, la réconfortait intérieurement. La nouvelle lui adressa un sourire éblouissant plein de remerciements et bonne volonté. Elle baissa ensuite son regard vers la tasse de café, captant enfin les derniers mots de la phrase de Mlle Sanaka. Elle hésita un instant, approchant une main vers le récipient, mais se reprit aussitôt en se disant que ce n’était pas la meilleure chose pour améliorer son état. Elle avait faillit perdre le control peu de temps avant et avait eu de la chance pour son entretien, il ne fallait pas non plus commencer a tenter le diable! Fumie hocha calmement de la tete.

- Je préfère m’éloigner de la caféine pour l'instant mais merci de toute façon, dit-elle. Et désole de vous avoir dérangé dans vos affaires. J'attendrais sagement l'autre professeur en essayant de ne pas vous embêter plus que cela.

Comme promis, elle s’éloigna un peu et colla son dos contre le mur sans faire un seul bruit ni prononcer un seul mot avant de se plonger dans une profonde réflexion. Il ne fallait plus que patienter calmement et chercher les mots pour expliquer la situation dans laquelle se trouver le corps et l’âme de Fumie. Ce n’était pas complique mais Fumie était affreusement horrible pour donner quelconque explication donc cet entretien allait être un vrai challenge pour elle.

[HRP: Je suis désole pour les faute d'accents sur tout les "a" qui en ont besoin mais sur ce clavier, je ne peux faire d'accents et j'ai du déposer ma confiance sur le correcteur automatique de Google Chrome qui, apparemment, ne trouve pas que le "a" sans accents peut-être une faute.]



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Nombre de messages : 84

MessageSujet: Re: Entretien de Fumie D'Ascolie avec Sanaka Sakki ☼   Ven 11 Fév - 20:37

De longues minutes s'écoulèrent encore avant que quelques coups ne soient donnés à la porte du bureau. N'ayant aucunement l'intention d'attendre qu'on vienne lui ouvrir, un jeune homme aux cheveux blancs entra dans la pièce sans faire plus de manières avant de s'avancer mollement vers le bureau de madame Sanaka. Les mains fourrées dans les poches, cigarette au bec, l'air las et fatigué ; il se planta dos légèrement voûté en face de la professeur et se contenta, en guise de salut, de lancer un petit :

- 'Jour

Le jeune homme, la vingtaine d'apparence, avait un look très scientifique : blouse blanche, lunettes, tout ça... Mais il donnait surtout l'impression de ne pas avoir fermé l'oeil de la nuit ! À vrai dire, ce n'était pas qu'une impression... le professeur Ilian Edelstein avait encore passé toute la nuit à élaborer de nouvelles formules révolutionnaire ou fabriquer des machines totalement inutiles mais amusantes. Il tourna la tête vers la gamine qui s'était adossée au mur et la salua d'un simple mouvement de la tête.
Madame Sanaka, elle, se leva sans un mot et se dirigea vers la sortie avec une pile de dossiers sous le bras. Avant de refermer la porte, elle se contenta de souhaiter froidement "bonne chance"... qui s'adressait tant au professeur de physique/chimie qu'à l'élève.

Le jeune professeur alla s'asseoir sur le siège qu'occupait sa collègue quelques instants auparavant, souffla un dernier nuage de fumée et sortit un étouffoir à cigarette de sa poche pour mettre fin aux jours de cette dernière. Il ne fallait pas fumer pendant un entretient en présence des élèves. Même lui était capable de retenir quelque chose d'aussi simple ! Il réprima un bâillement et invita la jeune demoiselle à s'asseoir devant lui afin que l'entretien puisse commencer.

- Ilian Edelstein. Après tout, comment mieux commencer qu'en se présentant à son interlocutrice ? Excuse-nous pour le dérangement, c'est moi qui vais m'occuper de te faire passer ton entretien.

Il attrapa l'un des dossiers de la pile qui se dressait devant lui. Il lui faudrait remplir les champs vides avec les informations que la petite demoiselle pourrait lui donner. Bien, la petite avait déjà bien assez attendu comme ça, il était temps de commencer les choses sérieuses !

- Alors, l'entretien... est-ce que tu pourrais commencer par te décrire en quelques mots ? J'aimerais connaître ton nom, ton prénom, ton âge... et tu pourrais aussi me parler de la race à laquelle tu appartiens ? Il empoigna un stylo de sa collègue, qu'il fourra dans sa bouche pour le mordiller J'ai besoin de ces informations pour compléter ton dossier.

Il s'installa bien confortablement sur son siège et plongea son regard d'émeraude dans celui de la jeune élève en attendant qu'elle lui réponde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Nombre de messages : 5
Humeur : Cela peut varier en fonction du temps..
Race : Je ne sais pas vraiment...

Amour : Insaisissable! n__n

Age : 16 ans

Age apparent : 13 ans, et oui!


MessageSujet: Re: Entretien de Fumie D'Ascolie avec Sanaka Sakki ☼   Dim 13 Fév - 2:57



Il était... charmant. Tout a coup, Fumie eut très très envie de passer cet entretien. Elle esquissa un sourire décide et séduisant en direction de l'homme qui venait de pénétrer dans la pièce. Sans bouger d'un millimètre, elle le fixa d'un regard intéressé comme si elle attendait avec impatience le prochain mouvement qu'il allait faire. De simples gestes qui captivèrent rapidement l'attention de la jeune fille. Ses goûts étaient très particulier, il fallait l'admettre. Toujours entrain de chercher plus grand qu'elle pour elle ne sait quelle raison! Et les professeurs étaient sans doute son point faible. Peut-être le fait que c’était censé être interdit lui donnait envie d'en connaitre un personnellement. Fumie sentait comme si quelque chose essayait de se libérer a l’intérieur d'elle, profitant de ce moment de faiblesse et elle reprit aussitôt le control de ses émotions. Elle respira un grand coup sans arrêter de fixer le jeune homme pour autant. Ilian Edelstein. Prénom et nom pas très commun. Elle essayait en vain de lui trouver une provenance lorsqu'il plongea son regard d’émeraude dans le sien. Elle cligna des yeux et vacilla un instant. Il attendait quelque chose apparemment et Fumie se dépêcha de chercher dans son inconscient pour savoir ce qu'il lui avait demande quand elle ne l'avait pas écouté, plongée dans ses pensées et réflexions.

Nom. Prénom. Age. Race. Une sorte de simple questionnaire qu'il fallait remplir par pure tradition. Elle soupira. Les trois premières questions allaient être faciles a répondre mais la dernière pourrait lui poser quelques problèmes. Pourrait-elle admettre qu'elle n'en avait aucune idée? Préférait-elle s’éviter quelques secondes d'humiliations en avouant qu'elle n'avait aucune idée de ce qu'elle était? Toute sa vie elle avait cherche réponse a cette question et toute sa vie elle avait vécu avec la déception de ne pas arriver a bout de ce mystère. D'un autre cote, elle pouvait très bien mentir et dire n'importe quelle connerie qui lui passerait en ce moment par la tête mais ce n’était pas bien moralement. Peut-être avec la jeune femme de tout a l'heure qui avait été si froide avec elle, elle aurait pu lui mentir par pur plaisir de la savoir trompée, mais pas principe, elle ne pouvait être si arrogante avec une personne qui ne lui avait fait strictement rien. Un deuxième soupir s’échappa de ses lèvres avant qu'elle ne se décolle de ce mur et prenne place devant son nouveau interlocuteur.

- Enchantée Mr. Edelstein et pour répondre a la plus grande partie de vos questions, je me nomme Fumie D'Ascolie et j'ai 16 ans, dit-elle en baissant la tête en signe de salutation. Malheureusement... J'ai quelques problèmes pour répondre a votre dernière demande, continua-t-elle en crispant son visage, adoptant un ton moins contrôlé. Je ne connais pas mes parents, ni personne de ma famille, et encore moins un individu me ressemblant intérieurement. C'est un mystère qui me hante depuis que j'ai assez de neurones pour pouvoir y réfléchir adéquatement.

Sa dernière phrase avait été formulée rapidement et elle dut respirer un grand coup après avoir fini. C'est bon. Il pouvait se moquer, comme la plupart des personnes auxquelles elle avait avouée ses doutes. Ne pas savoir ce qu'on était. Certains avait de la pitié envers elle alors que cela en faisait rire d'autres. Deux réactions très différentes et pourtant, elle n'en appréciait aucune. Mais bon... Peut-être qu'Ilian n’était pas comme cela et il avait déjà du avoir affaire a des personnes dans ses mêmes conditions. Cette pensée lui permit de retrouver son calme et sa paix interne. Malheureusement, Fumie avait faim d'un bon steak juteux et ses perceptions s'affolaient lorsqu'elle avait faim. Maudite transformation et maudit séquelles! Elle ne devait pas manger de viande mais ce que c’était tentant. Elle obligea son cerveau de choisir une chèvre la prochaine fois qu'il voulait en faire qu'a la sienne.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Nombre de messages : 84

MessageSujet: Re: Entretien de Fumie D'Ascolie avec Sanaka Sakki ☼   Dim 13 Fév - 15:08

Affalé dans son siège, le professeur continuait de fixer la jeune élève sans détourner le regard, écoutant attentivement tout ce qu'elle avait à lui dire et prenant des notes au fur et à mesure. Fu... mie... D'A...sco... lie... noté ! Seize ans ? Elle paraissait pourtant bien jeune ! Enfin, ce n'était pas si surprenant que cela. Beaucoup de gens paraissent plus jeunes que leurs âges et cet état de fait est encore plus vrai lorsqu'on parlait des monstres. Certains d'entre eux sont centenaires et ressemblent pourtant à des gamins tout juste sortis de leurs couche-culottes. Noté. La question de la race semblait un peu plus embarrassante pour la demoiselle... et l'était encore plus pour le professeur. Qu'allait-il bien pouvoir noter dans le dossier ? Et il était inutile de la questionner pendant des heures en espérant que l'illumination se fasse ! Spéculer n'était pas le meilleur moyen d'obtenir une réponse non plus : certains monstres se ressemblent énormément sans appartenir à la même race. Trop risqué.

- C'est assez embêtant, ça. Il se mit à réfléchir, l'air absent, et laissa un silence de quelques secondes s'installer avant de reprendre : Bon, ce n'est pas grave, je vais me débrouiller ! Et il nota dans le dossier, à côté du champ race : Mystère ambulant.

Le fait qu'elle n'ait jamais connu ses parents et qu'elle soit hantée par le fait de ne pas savoir à quelle race elle appartient ? Elle n'était malheureusement pas la première à vivre ça, surtout dans cette école, et était loin d'être la dernière. Enseigner dans cette école lui avait apprit que la vie pouvait souvent se montrer cruelle envers ces enfants qui pouvaient tout perdre, même une partie de leur identité.

- Je suppose qu'on a déjà du te le conseiller souvent, mais tu ne devrais pas trop te prendre la tête là-dessus : les réponses à tes questions viendront en temps voulu. Ilian était persuadé que, malgré tout, les gens finissent toujours par élucider les mystères qui entourent leurs vies... d'autant plus que le personnel de cet école était non seulement là pour enseigner mais aussi aider tous ces jeunes dans le besoin à surmonter leurs problèmes. Je sais aussi que c'est plus facile à dire qu'à faire mais, en attendant, tu devrais essayer de vivre ta vie sans donner trop d'importance à ces détails. Le jeune professeur, ayant l'habitude de dire les choses telles qu'il les pensait, en conclut avec le sourire : Après tout, le plus important, ce n'est pas ce que tu es mais qui tu es.

La pire des choses qu'il aurait pu faire aurait été de la plaindre : ça n'aurait fait que renforcer l'impression d'importance de ses problèmes et ça aurait été très mauvais pour son moral. Il préférait faire son possible pour que les jeunes voient au-delà de ce qu'ils ont perdu, pour que les jeunes se rendent compte que le monde continue de tourner et qu'ils risquent de rater quelque chose d'important s'ils se concentrent trop sur leurs problèmes ! Préférant éviter de rester trop longtemps sur le sujet, il décida de passer à la question suivante.

- Hum... pour en revenir à notre entretien : je suppose que tu possèdes un pouvoir ? Est-ce que tu pourrais m'en parler ?

La question du pouvoir était, somme toute, très importante. Les nouveaux élèves ne sont pas tous en mesure de contrôler leurs pouvoirs et il vaut mieux être averti à l'avance de ce que cela implique plutôt que de subitement se retrouver le nez dans les problèmes ! La plupart du temps, c'était même pour apprendre à maîtriser ces dits pouvoirs qu'ils s'inscrivaient dans cette école, pour éviter de causer des problèmes partout où ils vont ou simplement pour devenir plus forts.

Ainsi, il continua de la fixer droit dans les yeux, comme depuis le début de cet entretien, en attendant qu'elle lui réponde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Nombre de messages : 5
Humeur : Cela peut varier en fonction du temps..
Race : Je ne sais pas vraiment...

Amour : Insaisissable! n__n

Age : 16 ans

Age apparent : 13 ans, et oui!


MessageSujet: Re: Entretien de Fumie D'Ascolie avec Sanaka Sakki ☼   Lun 14 Fév - 4:24



Un petit rire s’échappa des lèvres de Fumie lorsqu'elle put lire "Mystère ambulant" sur son dossier. C’était un détail original qu'elle appréciait. Un joli titre pour bien commencer son entretien. Il prenait ce thème comme si c’était courant ou si ce genre de situation lui arrivait tout les jours. Inconsciemment, la jeune fille sut qu'il y avait d'autres cas similaire a elle dans cette école et elle ne pouvait attendre tranquillement a les connaitre. Ce serait surement très intéressant! Lentement, elle commença a se tranquilliser et a retrouver son calme de tout les jours, celui qu'elle avait apprit a maintenir. Maintenant que ce moment de stress était passe, elle pourrait continuer tranquillement son entretien, sans penser qu'elle allait gaffer. Enfin.... c'est ce qu'elle pensait car la question suivante la fit douter a nouveau. Décidément... Ce ne serait pas aussi facile que prévu!

- Hum... pour en revenir à notre entretien : je suppose que tu possèdes un pouvoir ? Est-ce que tu pourrais m'en parler ?

C'est vrai qu'il s’était un peu éloigne de l'entretien a lui expliquer ce fonctionnement mais...... Ah? Fumie arrêta ses pensées pour cligner rapidement des yeux. pouvoir? Zut! Le moment était arrive de lui expliquer sa situation. Par ou commencer? Bon... Par le début normalement! A vrai dire, ce n’était pas vraiment complique mais elle avait tant de mal a s'expliquer quand il fallait donner de l'information qu'elle avait finit par ne pas parler lorsqu'il s'agissait de sujets difficile. La jeune fille soupira, habitude qu'elle venait d'adopter, et se concentra totalement sur contrôler son ton, sa voix et ses mots. Si tout se passait bien, il comprendrait parfaitement.

- Mouais... Si on peut appeler cela un pouvoir... Je l’appellerais plutôt une "situation anormale" car c'est un sujet délicat qui peut se considérer comme un don dans certain cas alors qu'aussi comme une malédiction, dit-elle en introduction. Pour le résumer en deux mots, ce serait un truc du genre "morphisme animal" mais c'est bien trop joli compare a la réalité et aux préjudices que ça donne. Je peux me transformer en n'importe quel animal, certes, mais c'est comme si l’âme de cet animal habitait mon corps lorsque j’étais transforme... Donc je ne peux bien me contrôler, sauf si j'arrive a contrôler mes sentiments a la fois. Chaque transformation laisse des séquelles derrière comme l'aura que j’émane juste après. Par exemple, si j'avais été un ours polaire dernièrement, vous pourriez percevoir du froid autour de moi... C'est une sensation particulière mais même inconsciemment vous pourrez le sentir. La dernière fois, c’était une lionne... Mon corps interprète encore un état d’âme sauvage, une chaleur corporel assez élevé comme dans la savane, la peur et en même temps l'attraction chez les autres et une soudaine envie de viande fraîche.

Fumie ferma les yeux avec force pendant un instant. Oui.. c’était dur de raconter tout cela alors qu'elle ne l'avait fait qu'une seule fois avec la personne qui lui était le plus chère au monde. Raconter cela a un étranger était presque une trahison envers lui. Mais c’était nécessaire et Fumie sentait comme si elle se libérait d'un poids très lourd avec chaque mot. Cela lui faisait du bien d'exprimer ses sentiments au lieu de les maintenir a l’intérieur. Sans ouvrir les yeux, elle continua son récit de cette façon.

- Mais le pire n'est pas la, je m'en fiche que la majorité des personnes se mettent a fuir de moi par instinct de survie, ou a me suivre par attraction inconsciente. C'est le fait de perdre le control qui me fait peur.... Si je perd le control de moi-même ou que je suis soumise a de fortes émotions, j'explose littéralement et je deviens... N'importe quel animal plutôt féroce et sauvage car ce sont les plus fort qui arrivent rapidement a la surface. A ce moment-la je ne suis plus moi, je vois tout ce qui se passe grâce a mes yeux de bête mais mon control se maintient a l’écart du reste de mon corps qui ne m’obéit plus et répond aux ordres de cette autre bête. Cette sensation de ne rien contrôler.... C'est frustrant et horrible. Je suis capable de faire du mal a mon entourage et je ne veux pas. Je ne veux pas causer de blessures grave ou.... tuer. J'ai tellement peur.

C'est bon. Elle avait tout dit, ou au moins elle espérait ne pas avoir oublie de petits détails important. A présent elle tremblait de partout car c’était la deuxième fois de sa vie qu'elle était aussi sincère avec qui que ce soit. La deuxième personne qui connaissait son problème et son explication en même temps. Elle baissa la tête et les yeux et agrippa fortement les bords de son short avec ses mains pour faire disparaître la tension. Elle commença a trembler de plus en plus fort et se souvint soudain de son état. Elle s'obligea a respirer longuement et profondément pendant que son corps se calmait peu a peu et elle retrouvait cette paix interne qu'elle arrivait a contrôler de temps en temps. Pour la millième fois aujourd'hui, elle soupira. Fumie releva lentement le visage et plongea son regard bleu dans les yeux du professeur, en attente de sa réponse ou au moins d'un geste décisif.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Nombre de messages : 84

MessageSujet: Re: Entretien de Fumie D'Ascolie avec Sanaka Sakki ☼   Mer 16 Fév - 19:09


Lorsque la demoiselle releva le visage, le professeur était toujours là à la fixer, ne semblant pas s'inquiéter outre mesure de ce que la jeune venait de lui raconter. Avoir un pouvoir dangereux et craindre que ce dernier ne blesse les autres... encore une fois, beaucoup de p'tits monstres connaissaient cette situation assez désagréable et, à nouveau, la monster school' était là pour les aider à se contrôler et avoir une vie plus agréable. Il commença à noter tous les détails concernant le pouvoir de la petite.

- Je vois ce que c'est, et dans une école comme la nôtre, un tel pouvoir est autant dangereux pour les autres que pour toi même.

Une simple constatation. Les humains normaux peuvent être gravement blessés par l'apparition soudaine d'une bête féroce comme une ourse ou une lionne mais dans une école peuplée de monstres en tous genres, c'est l'ourse ou la lionne qui peut être blessée ! Il serait effectivement utile de veiller sur cette adolescente, de peur qu'un acte de légitime défense ne se transforme en quelque chose de plus sanglant... d'autant plus que certains galopins de la monster' pouvaient se montrer du genre violents et associables.

- Bah. Il haussa tout simplement les épaules. Ici, contrairement à ce qu'il se passe dans les villes humaines, la magie fait partie du quotidien : on sait comment elle fonctionne et on peut l'entraver plus ou moins efficacement. Après tout, les humains ne se servent généralement de la magie que sous forme d'énergie et peu d'entre eux ont de vrais pouvoirs... ils n'auraient pas pu aider cette pauvre gamine à s'en sortir. La donne changeait complètement dans un environnement dédié aux jeunes monstres et à la magie. Il faudra que tu en parles avec Madame Sanaka, parce qu'elle est bien plus douée que moi dans le domaine, mais je pense qu'elle pourra te trouver rapidement de quoi sceller tes pouvoirs.

Le personnel de la monster' garde bien des artefacts et peuvent s'en servir pour sceller plus ou moins efficacement les pouvoirs des élèves à risque et la dame des glaces semble exceller plus que les autres dans ce domaine. Il était bien possible que des émotions fortes puissent briser les sceaux, mais même à ce moment là, les élèves pouvaient compter sur le soutien rapide et efficace des surveillants. Au final, même s'il fallait rester prudent, il était possible d'aider cette petite en neutralisant la cause de ses peurs.

- Note que tu ne pourras pas dépendre toute ta vie de ce genre d'objet pour contenir le pouvoir qui sommeille en toi. Les pouvoirs des dits objets pouvaient s'affaiblir avec le temps et si ceux de la jeune fille grandissaient, ils pouvaient vite devenir inutiles ! Et puis... un monstre qui est capable d'utiliser la magie sous cette forme mais ne le fait pas, c'est assez triste dans le fond. La suppression relative et éventuelle de son pouvoir ne pouvait être que temporaire. Il faudra dans tous les cas que tu apprennes à te débrouiller sans, que tu apprennes à comprendre et contrôler ton pouvoir. Le personnel enseignant sera là pour t'aider ; ce sera progressif, ça te demandera beaucoup d'efforts et de persévérance, mais je suis certain que tu arriveras à maîtriser ton zoo intérieur. Voulant essayer de rassurer cette petite qui semblait vraiment stressée et mal à l'aise, il lui fit un beau sourire et conclut : On t'aidera à te sortir de cette situation, tu n'auras plus à avoir peur.

Un sourire et de belles promesses, oui, c'était tout ce qu'il pouvait faire en ce moment pour elle. Heureusement, ce n'étaient pas des promesses en l'air et il était vraiment confiant à ce sujet ! En attendant, il fallait bien que l'entretiens continue. Ses yeux vinrent se poser sur le prochain champ à remplir avant de venir s'ancrer à nouveaux dans ceux de l'adolescente. À vrai dire, ces confessions pouvaient bien être liées à la prochaine question...

- D'ailleurs, je suppose que tu veux t'inscrire chez nous pour qu'on t'aide à te maîtriser, je me trompe ? À moins qu'il n'y ait une autre raison ?

La prochaine question traitait en effet des motivations de l'élève. Il fallait qu'ils se justifient sur le pourquoi du "je veux m'inscrire chez vous". Apprendre à maîtriser ses pouvoirs semblait, à première vue, être la principale motivation de cette petite, mais d'autres facteurs pouvaient entrer en jeu... comme les parents, par exemple. Le professeur, curieux de connaître la réponse, replongea le stylo de Madame Sanaka dans sa bouche et fixa la miss. Pauvre style, d'ailleurs... ce dernier présentait déjà de nombreuses marques de mâchouilles... madame bonhomme de neige n'allait vraiment pas apprécier lorsqu'elle reviendrait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Nombre de messages : 5
Humeur : Cela peut varier en fonction du temps..
Race : Je ne sais pas vraiment...

Amour : Insaisissable! n__n

Age : 16 ans

Age apparent : 13 ans, et oui!


MessageSujet: Re: Entretien de Fumie D'Ascolie avec Sanaka Sakki ☼   Sam 26 Mar - 2:27



Oui bon d'accord! Fumie était restée en silence un assez long moment à regarder son prof d'un regard sérieux et agacée. C'est vrai. Elle avait dit qu'elle avait peur mais bon... Il ne fallait pas non plus lui parler comme à une gamine de deux ans! "On t'aidera à sortir de cette situation, tu n'auras plus à avoir peur." C'était très gentil, certes, mais elle ne voulait pas non plus être vue comme une peureuse... Elle avait vécu bien plus de choses terrifiante pour savoir contrôler sa peur! Cette "peur" dont elle parlait n'était pas une peur du genre "AAAAH! UNE ARAIGNÉE! À L'AIDE! MAMAN!" C'était plutôt une peur de l'inconnu, de ce qu'on ne connait pas, la peur de soi-même et de ne pas se reconnaître dans certaines situations... Mais bon... Ce n'était pas la faute du prof non plus! Bref.. Fumie passa ses doigts dans ses cheveux, ferma les yeux pendant quelques secondes puis soupira.

- Une autre raison? répéta-t-elle. Laissez-moi voir...

Une autre raison? Quelle autre raison pouvait-il bien y avoir? Un père milliardaire et une exceptionnelle mère qui veulent tout le bonheur du monde pour leur fille et donc l'envoie à un lycée qui l'aidera pour le reste de sa vie? Hum... Ouais... C'est presque ça.. Disons plutôt la vérité. Son histoire? C'est pas compliqué...

Elle était née, apparemment d'une gentille et belle famille, mais qui était trop -soit disant- normal pour accueillir une jeune fille aux dons si... particuliers. Ils avaient du -bien évidemment- l'abandonner. Mais où et comment? Et voilà la question du million! Personne n'a pu la répondre jusqu'à maintenant, elle sait tout simplement qu'un jeune homme solitaire qui avait un quinzaine d'année quand elle n'en avait que cinq, la recueillit et l'adopta comme sa petite soeur. Enfin... Pour le dire ainsi puisqu'un adolescent de quinze ans n'a pas non plus que ça à faire de s'occuper d'un enfant de cinq ans! Disons plutôt qu'il lui donnait où dormir, quoi manger et de quoi vivre. Suffisamment pour qu'elle soit heureuse et qu'elle tombe sous le charme de son "grand frère" en grandissant. Bref... Une vie pas facile mais plutôt sympathique que Fumie apprécie vraiment. Le seul truc c'était que lorsqu'elle eut ses quinze ans, elle pensa qu'elle était déjà assez grande pour vivre seule et donc ne plus embêter son grand frère. Malheureusement... Celui-ci ne voulait pas la laisser toute seule donc elle avait cherché un internat où elle pourrait continuer à vivre sans que son frère ne se préoccupe trop. Par chance, de nombreux murmures parlaient de cette fameuse école pour personne problématique dans laquelle elle serait apparemment accepté.

Mouais... Bof... Ce n'était pas un truc qu'elle voudrait dire aux quatre coins de la planète, pas parce-qu'elle avait honte de son histoire -bien au contraire, elle en était ravie et reconnaissante- mais parce-qu'elle ne voulait pas se confesser si ouvertement au premier venu. Et qu'est-ce qu'il en aurait à faire véritablement? Sa question était sur ses raisons pour laquelle elle était venue ici.. Pas sur son histoire en général. Fumie se mordit délicatement la lèvre inférieur avant de poursuivre son entretien.

- Oh... Vraiment... Pas grand chose de spécial... Vous devez bien connaître ce genre de situations puisque vous êtes chargés des entretiens! Un nouvel élève aux pouvoirs problématique qui veut s'inscrire pour apprendre à se contrôler et donc vivre pour la suite, une belle vie pacifique et merveilleuse. Vous avez l'air d'être une charmante école et d'après ce que j'ai pu observer par ici, les autres élèves ne m'ont pas l'air méchant ni agressif. Les professeurs nous font passer cet entretien si précis et costauds donc ils doivent se préoccuper de leurs élèves, ce qui est très important de nos jours pour l'éducation. Les bâtiments sont magnifiques et les dortoirs sont une très bonne idée pour connaître de nouvelles personnes... Même si personnellement je choisirais plutôt des dortoirs mixes mais cela n'est qu'une suggestion...

C'est vrai qu'elle s'était un peu éloignée de la question principale mais elle ne l'avait pas fait exprès. La pensée d'une personne ne suit pas un ordre logique et les idées s'embrouillent entre elles. Elle a commencé par le "Pourquoi veux-je rentrer dans votre école?" pour en finir à "je voudrais des dortoirs mixtes". Pas très délicat pour une admission. Mais qu'attendait-elle de plus? Fumie était une fille si enthousiaste et toujours de bonne humeur, qu'elle prenait tout au premier degrés et ne pensait pas avant de parler ou agir.

[HRP: Désolé désolé désolé du retard! Ceci ne se reproduira plus! n__n' ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Nombre de messages : 84

MessageSujet: Re: Entretien de Fumie D'Ascolie avec Sanaka Sakki ☼   Sam 26 Mar - 14:24


Le professeur écoutait les paroles de la demoiselle tout en gribouillant des formules mathématiques sur un bout de papier vierge. À première vue, il pouvait sembler se désintéresser des paroles de la future élève mais il ne fallait pas s'y tromper : il ne perdait pas une miette de ce qu'elle racontait, quand bien même elle s'était embarquée dans un beau hors sujet ! En bref, elle était juste là pour qu'on lui apprenne à se maîtriser, soit. Il se contenta de hocher la tête lorsque la jeune fille se mit à faire les éloges de cette école. Après tout, lui et ses collègues ne travailleraient sans doute pas dans un établissement pareil s'ils ne désiraient pas sincèrement venir en aide à tous ces jeunes "monstres" dans le besoin ! Par contre, lorsqu'elle parla des dortoirs, Ilian ne put plus être d'accord avec elle.

- Je suis désolé, miss, mais tu ne trouveras pas de dortoir mixte ici.

Les détails concernant les dortoirs font partie du rituel des entretiens et, par conséquent, c'était une bonne chose qu'elle en parle d'elle-même ! Si elle demandait à être placée dans un dortoir mixte, c'était qu'elle prévoyait bien de loger dans l'école ! Malheureusement, le règlement ici était assez strict sur le sujet et elle ne pourrait pas partager une chambre avec un jeune homme. Il était de bon ton de lui expliquer directement le fonctionnement des dortoirs.

- Les chambres que nous mettons à disposition des élèves ne peuvent accueillir que deux personnes, c'est pourquoi il te faudra partager ta chambre avec une colocataire... j'espère que ça ne te dérange pas ?

Outre la question du colocataire, il fallait également s'intéresser aux matières préférées et hobbies des étudiants, afin de les aider à se trouver une place dans l'un des clubs obligatoires de l'école et pouvoir se faire une idée sur leurs préférences... et ça pouvait parfois permettre de découvrir qu'un futur élève n'avait jamais connu les joies de l'enseignement ! Peu désireux de faire durer l'entretien trop longtemps et d'ennuyer la demoiselle, il finit par tout demander en bloc :

- Dis moi, j'aimerais bien savoir, concernant l'école... est-ce que tu sais quel genre de cours on donne ? Est-ce que tu as des matières préférées ? Des matières que tu trouves ennuyeuses à mourir ? J'aimerais aussi savoir ce que tu aimes faire en dehors de l'école... est-ce que tu as des hobbies, est-ce que tu t'intéresses à des activités particulière ?

Il lui parlerait des clubs obligatoires lorsqu'elle aurait répondu à cette question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Entretien de Fumie D'Ascolie avec Sanaka Sakki ☼   

Revenir en haut Aller en bas
 

Entretien de Fumie D'Ascolie avec Sanaka Sakki ☼

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Signal FM le 7 février 2011 Entretien de Jean-Claude Duvalier
» Entretien avec un vieux
» Entrevue avec le DG des Bruins
» Entretien avec ma future baby-sitter [pv Charlotte]
» Gros Mek avec CFK et Krameur
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monster School Madness :: Les entretiens "Viteàtrépas" [ARCHIVES]-
Sauter vers: