Bienvenue dans cette école complètement loufoque où les créatures de contes, mythologies et légendes se retrouvent pour un enseignement et une nouvelle vie hors du commun.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Entretien de Kin avec Sanaka Sakki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Club d'art
avatar

Nombre de messages : 89
Race : Demi-génome, demi-humaine.
Amour : Méééé... bah euh... nion... =é,è=
Age : 17 ans
Age apparent : 17 ans

MessageSujet: Entretien de Kin avec Sanaka Sakki   Jeu 20 Jan - 16:24

Toute frissonnante, une silhouette de taille moyenne s'avançait, peu assurée, dans le couloir qui menait aux salles d'entretiens. Son pas était vif, mais la façon qu'elle avait de serrer sa pochette bleue tout contre sa poitrine trahissait chez elle une volonté de se donner du courage en portant au plus près de son coeur une chose qui lui paraissait sur l'instant très précieuse. Son petit chignon de cheveux gris, presque blancs, balançant vivement de gauche à droite tandis qu'elle jetait fébrilement un oeil sur la pancarte accrochée sur chaque porte que la demoiselle menue et gracile à la peau rose pâle, malgré son air impressionné si attendrissant, croisait.

« Pas celle-là, non, non, non. Où te caches-tu donc ?... »

Ses iris dorés, alliage de chaud et de froid, reflétaient le stress d'un événement à venir craint par beaucoup dans le monde du travail. Or, Kin ne venait pas ici pour le travail, non. Bien qu'elle ait déjà suffisamment de talent pour se lancer dans une carrière, il était plus sûr d'assurer malgré tout ses arrières et d'accumuler quelques diplômes, car, comme disait sa mère, et son père aussi remarque d'ailleurs, « On ne sait jamais ce que la vie peut nous réserver ». Mais des diplômes, elle aurait parfaitement pu en obtenir en étudiant par correspondance comme elle l'avait toujours fait. Seulement voilà... il y avait eu cette histoire et... elle s'était retrouvée ici... Ou plutôt, on avait décidé de l'envoyer ici... Pas qu'elle s'en plaigne non, sa famille avait toujours voulu le meilleur pour elle et uniquement son bien. Mais...
Kin soupira et s'arrêta un instant en se demandant si elle ne devrait pas tout simplement faire demi-tour et s'enfuir à toutes jambes le plus loin possible d'ici. Il lui suffirait d'enlever ses petites chaussures blanches à talons, de retrousser un peu sa jupe longue tout aussi blanche et... Nouveau soupir. Non, ce n'était pas une bonne idée. De toute façon, ils auraient tôt fait de la retrouver... Et puis... elle était bien trop bien élevée pour oser faire une chose pareille...
Quand elle releva la tête et fit quelques pas, une chose apparut alors soudainement devant son petit nez mutin : une pancarte sur laquelle était écrit « Bureau du professeur Sanaka Sakki ».


« Aaaaah, tu étais donc là ? Est-ce que c'est un signe ? »

Elle leva les yeux vers le plafond, sa pochette descendue qu'elle tenait maintenant juste au-dessus des cuisses. Puis, elle inspira un grand coup et prit place sur une chaise disposée à côté du bureau en se laissant tomber dessus sans un bruit, légère comme une plume qu'elle était, attendant que l'heure du rendez-vous sonne et qu'on lui fasse passer cet entretien qu'elle redoutait un peu. Elle eut alors un geste que quelques uns dans sa famille avaient lorsqu'ils étaient stressés, inquiets ou angoissés. Elle saisit sa longue queue au poil presque blanc, un peu de la même couleur que ses cheveux et légèrement semblable à celle d'un macaque à longue queue, puis se mit alors à la tortiller en tous sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Nombre de messages : 620
Race : Dame des glaces
Amour : Un mari avec deux glaçons s'il vous plait.

MessageSujet: Re: Entretien de Kin avec Sanaka Sakki   Lun 24 Jan - 23:19

Un élève sortit du bureau de la professeur en tremblant il referma la porte, regarda Kin avec un sourire forcé et s'éloigna rapidement jusqu'à disparaitre derrière un angle de mur. Après quelques secondes de silence la porte du bureau s'ouvrit à nouveau et une femme en haut talon habillée d'un kimono en sortit tenant une liste de nom à la main. Elle murmura d'abord pour elle même avant d'interpeler la personne pour son prochain entretien.

"Bon ... A quel genre d'élève dérangé je vais avoir affaire... Kin Tribal ?"


Lui laissant la place pour passer elle l'invita d'un geste de la main à entrer dans son bureau. Elle la suivit de près pour refermer la porte et aller s'assoir dans son fauteuil devant un large bureau recouvert d'enveloppes et de papier administratif.

"Vas-y installes-toi."

Il faisait plus frais dedans que dehors, ce qui pouvait paraitre étrange. Sakki sortit le dossier de la jeune fille et l'ouvrit. Elle avait déjà prit le temps de le lire précédemment, maintenant il allait falloir vérifier ce qui y était écrit.

"Je suis Mme Sanaka enchanté, si je ne me trompe pas c'est ton père qui t'envois... C'est bien ça ?"

La question n'en était pas vraiment une, mais la lettre qu'elle avait reçu était tellement menaçante à son égard et dégoulinante d'amour pour la fille à la fois que la professeur avait du mal à savoir si ce n'était pas une mauvaise plaisanterie. Entre les "Ma petite fleur doit s'épanouir <3" et "Si jamais il lui arrive quelque chose vous gouterez aux flammes de l'enfer" la Dame des glaces avait du mal à se faire une idée sur son interlocutrice, savoir si elle allait être une gamine pourrie gâtée ou un fille battue...

_________________
~QUI AIME BIEN CHÂTIE BIEN~
~OH QUE JE VOUS AIME MES CHERS MEMBRES~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://msmadness.fairtopic.com

Club d'art
avatar

Nombre de messages : 89
Race : Demi-génome, demi-humaine.
Amour : Méééé... bah euh... nion... =é,è=
Age : 17 ans
Age apparent : 17 ans

MessageSujet: Re: Entretien de Kin avec Sanaka Sakki   Mar 25 Jan - 17:02

Lorsque la porte du bureau de la professeur s'ouvrit, Kin pensa d'abord qu'il s'agissait de cette dernière qui venait l'appeler, mais quand elle vit la tête du pauvre élève qui sortit de la salle d'entretien son coeur se serra et l'anxiété la gagna alors qu'elle essayait de faire preuve d'un peu compassion à l'égard de son peut-être futur camarade en levant timidement une main pour en agiter doucement les doigts en lui adressant un petit sourire pincé en retour du sien.

« Ah... »

Mais déjà le voilà qui filait pour disparaître au détour du couloir, laissant Kin un peu hébétée, la main toujours levée dans ce qui devait ressembler maintenant à un au revoir.

« Euh... Rapide... »

Fut la seule remarque qu'elle trouva intelligente de faire face à ce courant d'air vivant. Mais du coup, elle commença à sérieusement se demander ce qui allait l'attendre derrière cette porte... Cette Sanaka Sakki était-elle donc si... dure ?... Ou effrayante ?... Au point que les élèves sortent d'un entretien avec elle en fuyant d'un air apeuré ?... Holàlà, papa, quelle idée tu avais encore eu là ?... Kin espéra de toutes ses forces que son père avait pris la pleine mesure de ce qu'il faisait en l'envoyant dans cet endroit... Ce qui n'était pas des plus sûrs... Un tremblement incontrôlé s'empara de la jeune fille qui eut soudain la chair de poule. Son premier réflexe ? Se frotter les bras énergiquement, puis, tourner la tête vers la porte pour se rendre compte qu'elle était de nouveau ouverte et qu'une femme à l'air sévère et à l'habit austère la fixait.
Kin sursauta et contint difficilement un petit cri de frayeur qu'elle étouffa dans sa gorge avant qu'il ne parvienne à franchir le seuil de ses lèvres. Lèvres qu'elle serra de toutes ses forces avant de répondre d'un hochement de tête à la professeur, l'air très impressionnée. Elle se leva presque d'un bond de sa chaise et fila dans le bureau dans une démarche un peu mécanique, son corps décidant à sa place de comment agir alors qu'intérieurement elle ne souhaitait que s'enfuir en courant aussi vite qu'elle le pouvait... Mais encore une fois, ses fesses se posèrent d'elles-mêmes sur la chaise qui faisait face au grand bureau recouvert de paperasses diverses. Kin joignit les jambes et se tint bien droite, les mains posées sur les genoux dans une attitude irréprochable, bien qu'elle n'en mène pas large et que son visage abaissé ne donnait pas du tout une franche impression d'assurance. Elle manqua d'ailleurs de sursauter à nouveau quand la professeur à la longue chevelure bleue s'adressa à elle. Et c'est du tac au tac, poussée par le trac, qu'elle lui répondit nerveusement :


« Oui madame ! C'est bien ça... »

C'est à cet instant précis qu'elle remarqua la lettre entre les mains de la professeur sur laquelle courrait une écriture au style qu'elle reconnaitrait entre mille...
Oh nooooon... pas ça... Par pitié qu'il n'ait pas écrit des choses trop embarrassantes...
La gêne fit place à l'anxiété dans ce petit coeur déjà assez tourmenté et c'est bien inconsciemment que Kin porta une main devant son visage pour masquer ses joues qui commençaient à rougir de honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Nombre de messages : 620
Race : Dame des glaces
Amour : Un mari avec deux glaçons s'il vous plait.

MessageSujet: Re: Entretien de Kin avec Sanaka Sakki   Sam 5 Fév - 15:49

Voilà enfin une fille de vraiment stressée comme il était naturel pour un entretien. Enfin une élève qui paraissait normal dans ses réactions, l'entretien serait sans doute calme. Et pour cette fois Sakki n'allait pas faire en sorte que ce soit plus distrayant, elle allait simplement faire son travail.

"Je n'ai pas encore trouvé la raison de pourquoi ton père t'avait envoyé ici. J'ai pourtant eu le courage de lire ce roman deux fois. "

Elle secoua légèrement la lettre qu'elle avait dans ses mains avant de la remettre à sa place dans le dossier. Tapant de ses doigts sur le bureau avec rythme elle fixa la jeune fille en laissant passer quelques secondes pour instaurer un certain ... suspens. Mais elle cessa de la taquiner rapidement et croisa les mains avant de continuer.

"Quoi qu'il en soit nous allons commencer sans attendre l'entretien. Et ainsi vérifier les informations que j'ai déjà."

Pour l'instant son interlocutrice tenait plus de la fille battue que de la fille pourrie gâtée, ce n'était pas plus mal, mais le traque jouait pour beaucoup et elle se demandait si sortit de cette entretien elle allait changer du tout au tout.

"Quel âge as-tu ? Et pour être certaine tout de suite, à quelle race appartiens tu ?"

Elle avait déjà lu ce que la jeune fille était, mais elle voulait être certaine qu'elle ne se trompait pas, infuse malgré ses connaissances vastes sur les non-humains et elle voulait s'assurer de comprendre, deux personnes disant appartenir à une même race étaient parfois très différentes en réalité.

_________________
~QUI AIME BIEN CHÂTIE BIEN~
~OH QUE JE VOUS AIME MES CHERS MEMBRES~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://msmadness.fairtopic.com

Club d'art
avatar

Nombre de messages : 89
Race : Demi-génome, demi-humaine.
Amour : Méééé... bah euh... nion... =é,è=
Age : 17 ans
Age apparent : 17 ans

MessageSujet: Re: Entretien de Kin avec Sanaka Sakki   Mer 9 Fév - 16:10

Toujours aussi honteuse, Kin rougit plus encore quand la professeur lui confia n'avoir trouvé nulle part dans cette longue lettre d'explications suffisantes à sa venue ici.
Oh si elle savait... si elle savait comme elle était désolée qu'elle ait eu à lire ce recueil d'âneries, sans doute mielleusement et férocement paternelles, pour rien... Mais pourquoi son père ne faisait-il donc jamais rien comme les autres ?... Si elle avait pu, elle se serait confondue en excuses pour lui mais, sa mère et son frère lui répétaient souvent qu'elle n'avait pas à le faire et que la bêtise de leur père se payerait par lui seul. Mais quand même... c'était gênant... extrêmement gênant... Bien qu'elle aimait énormément son père. C'est juste que... trop c'était trop. Et trop, il avait toujours tendance à en faire...
Quand madame Sanaka posa la lettre et se mit à tapoter des doigts sur la table, Kin pensa qu'elle attendait qu'elle lui donne elle-même la réponse qu'elle n'avait pas pu obtenir par cette lecture fastidieuse et pompeuse. C'est nerveusement et aussi rapidement qu'elle le put qu'elle chercha les mots pour lui fournir une réponse satisfaisante mais... elle ne savait même pas très bien elle-même comment expliquer la raison de sa venue ici. Un peu trop personnel... un peu trop embarrassant à son goût à expliquer...


« Et bien... c'est à dire que... c'est un peu compliqué à expliquer... Mais je... »

Comme elle le pouvait, elle essayait de se dépêtrer de cette désagréable situation et on pouvait la sentir plus mal à l'aise encore, bien qu'également un peu en colère. Alors quand son interlocutrice passa brusquement à toute autre chose, c'est un peu bête que Kin resta à la regarder en clignant des yeux. Mais bien vite, elle fut soulagée qu'elle ne cherche pas à en savoir plus. Elle n'avait vraiment pas très envie de s'expliquer à ce sujet...
Par contre, des deux nouvelles questions qui lui furent posées, il était tout aussi difficile de répondre à la seconde.


« J'ai 17 ans madame. Quant à ma race... ça aussi c'est assez compliqué à expliquer... »

Elle eut un petit rire nerveux et se mit à tapoter ses doigts, de ses deux mains qui se faisaient face, les uns contre les autres. Alors que sous sa chaise, sa queue s'était repliée légèrement en un arc de cercle. Et c'est d'un ton monocorde mal assuré qu'elle se mit comme à réciter une leçon apprise par coeur :

« Moitié humaine et... moitié génome... Je ne saurais pas très bien moi-même expliquer ce qu'est un... génome... Mon père, ma mère et mon frère restent assez vagues à ce sujet... Pour que je ne fasse pas une fixation là-dessus de ce qu'ils m'ont dit et que je cherche surtout à me démarquer des autres par ma personnalité et non par mes origines. »

Ah, ça faisait long comme réponse pour une question aussi simple... Le petit commentaire sur la personnalité et tout ça c'était peut-être à éviter maintenant qu'elle y pensait... Le souci, c'était qu'elle ne réfléchissait jamais assez, ou alors, qu'elle le faisait trop tard... Croisant tout à coup les doigts de ses mains, qu'elle coinça entre ses genoux en tentant de demeurer bien droite face à cette femme si impressionnante, Kin ajouta dans un sourire hésitant :

« Excusez-moi... Ca, ce n'était pas vraiment important à dire... Mais mon père saura mieux vous expliquer que moi. Je pense... »

Enfin, ça dépendrait de son humeur et de s'il consentirait à lui expliquer ou non...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Nombre de messages : 620
Race : Dame des glaces
Amour : Un mari avec deux glaçons s'il vous plait.

MessageSujet: Re: Entretien de Kin avec Sanaka Sakki   Jeu 17 Fév - 13:37

Sakki avait esquissé un sourire quand la jeune fille s'était retrouvé en difficulté pour s'expliquer sur sa venu ici. En un sens c'était son père qui l'envoyait donc la professeur en déduisait qu'il voulait juste qu'elle fasse des études ici. Ensuite elle lui donna son âge, ce n'était pas choquant cette fois. Parfois il y avait des centaines d'années d'écart entre l'apparence et la réalité, mais la c'était normal.

Et la race ... elle ne savait pas comment l'expliquer exactement, son père avait sans doute mieux fait et cela faisait que son interlocutrice pourrait voir les choses d'une manière ouverte.

"D'accord. Et c'est une façon de penser assez juste il faut le dire."

Ce ne serait sans doute pas une élève à problème, elle s'excusait d'avoir peut-être donné trop d'explication, mais pour la dame des glaces c'était ce qu'il fallait pour que ce soit clair et qu'elle demande d'elle-même aux parents de la jeune fille ce qu'il en était. En espérant que ceux-ci lui en donne suffisamment aussi, car ce serait ennuyeux qu'elle ne puisse pas confirmer ce qu'elle pensait même en les ayant au téléphone.

"Très bien je contacterais ton père alors, c'est préférable j'imagine. "

Les choses étant claires sur cette question-ci la femme passa à autre chose pour continuer l'entretien. Bien nom, prénom, âge, race ... c'était maintenant aux pouvoirs qu'il fallait penser. Chose essentielle pour l'école, du moins pour beaucoup d'élèves. Ils étaient pour la plupart là pour apprendre, mais pour d'autre c'était aussi s'améliorer dans l'utilisation de leurs pouvoirs.

Sakki inscrivit les informations qu'elle avait déjà et se fit un petit mémo pour penser à appeler le père quand l'entretien serait fini. Elle releva la tête et fixa Kin dans les yeux en remettant ses cheveux bleus en place.

"J'aimerais tout de même savoir si tu as des pouvoirs particuliers, si oui lesquels ?"

_________________
~QUI AIME BIEN CHÂTIE BIEN~
~OH QUE JE VOUS AIME MES CHERS MEMBRES~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://msmadness.fairtopic.com

Club d'art
avatar

Nombre de messages : 89
Race : Demi-génome, demi-humaine.
Amour : Méééé... bah euh... nion... =é,è=
Age : 17 ans
Age apparent : 17 ans

MessageSujet: Re: Entretien de Kin avec Sanaka Sakki   Lun 21 Fév - 15:36

Kin ne put s'empêcher de rougir quand la professeur lui répondit. Pourtant il n'y avait pas de raison particulière à cela, oh si, peut-être juste qu'elle était soulagée qu'elle ne lui dise pas qu'en effet, elle parlait trop pour ne rien dire. Mais, c'est aussi sur un mot qu'elle resta bloquée. « Juste » par forcément le meilleur mot pour décrire son père... Extravaguant, excentrique, eexxxxxtraaaaaa-épuisaaaaant. Mais juste, ça faisait bizarre d'entendre ce qualificatif lui être attribué. Bon, il savait l'être c'est sûr mais... il savait surtout être bien d'autres choses... Aaaaah, son père... En ce moment, Kin n'avait pas vraiment envie de le couvrir d'éloges et trouvait sa décision tout sauf juste... Mais bon, il fallait faire avec... En tous cas, elle souhaitait bien du courage à la professeur si elle désirait s'entretenir avec... Peut-être qu'elle devrait la prévenir d'ailleurs de ce à quoi elle devait s'attendre ? Oh, la lettre avait déjà du lui en donner un bon aperçu...

« Oui madame. »

Fut donc tout ce qu'elle estima bon de répondre quand la professeur lui dit qu'elle comptait contacter son père. Kin espéra juste qu'elle saurait faire preuve de beaucoup beauuuuuuuuuucoup de patience à ce moment là. La pauvre... Papa était assez difficile à supporter quand on ne le connaissait pas. Enfin, il l'était aussi même quand on le connaissait...
Alors que Kin, toujours aussi crispée, les bras tendus bien droits et les mains posées sur ses genoux, regardait négligemment le stylo de la professeur au charme glacé courir sur le papier sur lequel elle écrivait, elle vit cette dernière en relever la tête et, inconsciemment, le regard de Kin suivit celui de la professeur pour finir par se retrouver planté l'un dans l'autre. Ce qui lui provoqua immédiatement un indicible et désagréable frisson dans tout le dos et elle se redressa plus encore, dans un sursaut, cette fois raide comme un piquet.


« Des... pouvoirs ?... Ah euh... »

La question parut tout à coup assez embarrasser la jeune génome qui se mit à se mordre la lèvre inférieure en jetant quelques vifs regards ci et là aux quatre coins de la salle.
Des pouvoirs... ah... si seulement elle n'en n'avait pas du tout... ce serait déjà moins gênant... Mais non, la magie coulait bien dans ses veines, et avec le père qu'elle avait, quoi de plus normal ? Seulement voilà, même dans ce domaine, elle était nulle de chez nulle... Et c'est à peine si elle pouvait matérialiser une petite flamme au bout de ses doigts sans se brûler avec... Quant au reste, incontrôlable, imprévisible, elle n'avait aucune prise dessus et de toute façon, les effets étaient assez... pathétiques... Son père et son frère avaient bien essayé de l'aider à progresser mais... rien n'y avait fait...
Alors Kin soupira et répondit assez mal à l'aise :


« Ben... des pouvoirs oui... Mais particuliers... pas vraiment... Je peux faire apparaître une petite flamme dorée au bout de mes doigts... mais pas très longtemps... Je peux aussi faire bouger... enfin... vaciller des choses sans le vouloir... parfois... selon... mes humeurs... Et... d'autres petites choses du genre... Ah... et... les nuages ne m'aiment pas je crois... Enfin... c'est vraiment pas grand chose... »

Ah ça non, pas grand chose par rapport à ce que ses cousins ou petits camarades d'enfance savaient faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Nombre de messages : 620
Race : Dame des glaces
Amour : Un mari avec deux glaçons s'il vous plait.

MessageSujet: Re: Entretien de Kin avec Sanaka Sakki   Jeu 24 Fév - 16:56


La jeune fille semblait assez gênée de parler de ses pouvoirs, pour Sakki il n'y avait pourtant pas de quoi, certain élèves n'avaient presque aucun pouvoir et cela ne les rendait pas plus mauvais pour autant.

"Cela reste des pouvoirs, tu auras l'occasion de les améliorer au fur et à mesure. Mais ... les nuages ne t'aiment pas ?"

La professeur ne comprit pas très bien ce que Kin voulait dire par là, les nuages ne l'aimaient pas ? Elle attendit alors patiemment la réponse avant de passer à autre chose, elle n'arrivait vraiment pas à imaginer ce que ça donnait.
C'était une manière de dire les choses différemment sans doute.

"Je suppose que s'il t'arrivait quoi que ce soit je devrais prévenir tes parents. Mais au fait, tu sais comment ton père a entendu parlé de cette école ?"

Il avait surtout parlé de son "adorable fille" et ce n'était pas quelque chose qui était demandé dans le dossier directement. Aussi elle ne savait pas si la jeune fille avait déjà été dans d'autres écoles humaines auparavant donc elle enchaîna sur une autre question.

"Tu étais dans un autre établissement avant de venir ici ?"

Elle attendit la réponse en jouant avec un crayon entre ses doigts.

_________________
~QUI AIME BIEN CHÂTIE BIEN~
~OH QUE JE VOUS AIME MES CHERS MEMBRES~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://msmadness.fairtopic.com

Club d'art
avatar

Nombre de messages : 89
Race : Demi-génome, demi-humaine.
Amour : Méééé... bah euh... nion... =é,è=
Age : 17 ans
Age apparent : 17 ans

MessageSujet: Re: Entretien de Kin avec Sanaka Sakki   Ven 25 Fév - 17:09

Kin sourit un peu bêtement à la professeur quand elle chercha à lui demander de mieux expliquer ce qu'elle entendait par « les nuages ne m'aiment pas ». Elle la laissa néanmoins achever ce qu'elle avait à lui dire et demander. Oh, encore des questions qui concernaient des sujets sensibles... Mais bon, il fallait s'y attendre, on intégrait pas une grande école comme celle-ci sans passer un entretien rigoureux avant.
Inspirant pour prendre du courage, Kin tenta de se remémorer l'ordre des questions pour y répondre aussi convenablement que possible. Même si elle savait d'avance que certaines de ses réponses risquaient de paraître bien « floues » à la professeur...


« Ben... disons que... je ne peux pas passer sous un nuage chargé d'humidité sans qu'il me pleuve, neige ou grêle sur la tête... »

Feu et glace ne faisaient pas bon ménage à ce qu'il paraissait. Oui enfin, c'est pas comme si elle avait demandé à naître en ayant des affinités avec deux éléments contraires à la fois. Du coup, l'effet des deux... s'annulait... Et il lui était impossible d'utiliser l'un ou l'autre correctement. Très pratique n'est-ce pas ?...

« Ca vient d'un conflit interne entre mon premier et second élément... Enfin je crois... »

Bon, maintenant, la question sur la manière dont son père avait connu l'établissement. Qu'est-ce qu'elle était censée répondre à ça ? Elle-même ne savait même pas que cette école existait avant que son père, appuyé par sa mère, ne décide de l'y envoyer. Mais reconnaître qu'elle ne la connaissait pas du tout alors qu'elle avait quand même l'air d'être réputée ça pouvait vexer le personnel enseignant des lieux, non ?... Tant pis, autant être honnête, ça valait mieux que mentir selon Kin. Même si elle risquait encore de passer pour une ignorante...

« Je ne sais pas très bien comment mon père en a entendu parler... Par le bouche à oreille dans son travail il me semble... Le monde de la haute couture est un monde où l'on se fait beaucoup beauuuucoup de connaissances de tous genres. »

Elle avait joint le geste à la parole et mimé une sorte de cercle en faisant un grand rond avec ses deux bras pour finir par faire se rejoindre ses deux mains. Elle devait paraître un peu idiote en faisant ça. Mais elle ne s'en rendit compte que trop tard. Tant pis... Passer pour une fille pas futée, elle en avait l'habitude. Et puis, elle ne prétendait pas être ce qu'elle n'était pas. Si on lui collait encore l'étiquette de fille un peu naïve et lente d'esprit ce serait pas si injuste, puisque c'était ce qu'elle était en vérité.

« Je suis désolée si je ne réponds pas très clairement à vos questions... »

Elle recroisa ses mains entre ses jambes et baissa légèrement la tête, après avoir adressé un sourire gêné de circonstances à la professeur, pour reprendre :

« Oui, j'ai intégré un collège en Angleterre pendant mon année de troisième. Avant je prenais des cours par correspondance. »

Il avait été très difficile de faire accepter à son père l'idée de la laisser quitter un peu le nid. Il fallait dire qu'il s'était donné du mal pour bâtir autour d'elle un cocon protecteur pour ne pas qu'elle risque de finir comme « lui »...

« Mais... j'ai du faire mon année de seconde en cours par correspondance... et la refaire une fois... Je devais intégrer une première littéraire dans un lycée en France cette année mais papa... je veux dire mes parents, ont changé d'avis... »

A cet instant, le visage de la jeune fille se referma et son regard refusa de croiser celui de son interlocutrice. Elle se contenta de fixer quelque chose devant elle, dans une expression vide de sentiments. A vrai dire, des sentiments, elle en ressentait tout plein, peine, chagrin, douleur, colère. Un peu trop à la fois sans doute. Et si habituellement son visage était le reflet parfait de ses émotions, cette fois, elle avait refermé le livre et l'avait cadenassé à double-tour. Ces moments là de son passé, elle n'avait vraiment pas envie de les évoquer. Ils ne regardaient qu'elle, et les rares autres qui avaient été concernés par ces périodes troubles, mais personne d'autre. Elle espéra donc que la professeur ne lui pose aucune question à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Nombre de messages : 620
Race : Dame des glaces
Amour : Un mari avec deux glaçons s'il vous plait.

MessageSujet: Re: Entretien de Kin avec Sanaka Sakki   Jeu 10 Mar - 23:25

Chose rare Sakki se mit à rire, vraiment amusée par ce phénomène peu commun pour elle. Elle s'arrêta presque aussitôt, mais elle garda un sourire. Être peu apprécié des nuages...

"C'est quelque chose d'inévitable ? ... Cependant, un second élément ? Tu m'as parlé du feu, tu en aurais un autre que tu sache utiliser ? "

Elle l'écouta attentivement le reste de ce qu'elle avait à dire. Notant dans son petit carnet de temps à autre ce qui lui semblait intéressant à retenir. Faisant tourner son crayon entre ses doigts elle détacha son regard de la jeune fille et se reconcentra sur le dossier répondant tout de même à ce qu'elle disait.

"La haute couture. C'est vrai que c'est un métier qui permet d'avoir le bras long malgré les apparences."

C'était l'une des premières fois qu'elle entendait parler du travail d'un parent de futur élève. Étrangement ses interlocuteurs parlaient assez peu spontanément de leurs parents et de ce qu'ils faisaient. Certain ,car ils n'en avaient tout simplement plus et encore, cela n'empêchait pas le fait que le sujet soit abordé.

"Ca reste suffisant pour moi et s'il y a besoin je demanderais des précisions. Pour tes études tes parents ont voulu changer, parce qu'ils pensaient que cette école serait mieux ? - Elle attendit quelques secondes avant de reprendre. - Tu étais d'accord avec ça ?"

Voyant son expression elle ne pouvait pas penser le contraire. Cette manière avec laquelle elle regardait soudain dans le vide en disait long. Et bien que la professeur sache tenir sa langue elle restait une personne curieuse qui n'hésitait pas à insister par moment sur ce qui était dérangeant. La dame des glaces lui laissa le temps de répondre, mais si celle-ci continuait à rester fermée comme à cet instant elle n'irait pas plus loin et continuerait l'entretien sur cette question.

"tu as l'air d'aimer tout ce qui est littéraire donc, quelles autres matières aimerais-tu ? Aussi si tu es acceptée, avoir une colocataire ne te gênerait pas ?"

_________________
~QUI AIME BIEN CHÂTIE BIEN~
~OH QUE JE VOUS AIME MES CHERS MEMBRES~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://msmadness.fairtopic.com

Club d'art
avatar

Nombre de messages : 89
Race : Demi-génome, demi-humaine.
Amour : Méééé... bah euh... nion... =é,è=
Age : 17 ans
Age apparent : 17 ans

MessageSujet: Re: Entretien de Kin avec Sanaka Sakki   Ven 11 Mar - 14:40

Les yeux ronds, Kin écouta et regarda la professeur rire juste en face d'elle. Est-ce qu'elle se moquait d'elle ?? Est-ce que ce qu'elle venait de lui raconter sur la non-maîtrise de ses éléments était à ce point drôle ?... Est-ce qu'elle lui paraissait si pathétique ?... Franchement, il y avait de quoi se poser des questions quand un professeur se mettait soudainement à rire en plein milieu de votre entretien... C'était pas très sympa... Après est-ce que c'était pire que les leçons de morale ou les remarques rabaissantes... Pas forcément...
La tête à moitié rentrée dans les épaules, ne sachant plus très bien comment réagir, Kin répondit d'une toute petite voix à la fois blessée et impressionnée.


« Non, justement... je ne sais pas l'utiliser du tout... »

Elle fit une légère moue embarrassée en détournant la tête et ajouta :

« C'est l'eau... »

Quant au reste, elle n'avait pas très envie d'y répondre, elle aurait largement préféré que ces questions ne lui soient pas posées... Mais, comme elle n'avait que peu de chance quand il s'agissait de voir un de ses souhaits réalisés... Elle continua à regarder le mur sur sa droite et dit d'une voix monocorde presque dure ou désabusée :

« Je n'ai pas... eu mon mot à dire... Vous n'aurez qu'à leur demander... »

Son air se fit à cet instant un peu plus revêche. Mais elle n'avait aucune envie de rentrer en conflit avec la professeur, aucune envie non plus de la contrarier ou de lui donner l'impression qu'elle était insolente. Elle détestait les conflits et elle avait bien trop peur des réprimandes pour oser se rebiffer... Mais qu'est-ce qu'elle pouvait bien lui dire ? Que ses parents l'avaient placée dans cette école sans son avis tout ça parce qu'ils voulaient la séparer de celui qu'elle aimait ? Néfaste qu'ils avaient qualifié la relation qu'elle avait avec lui... Comment ils pouvaient en juger d'abord ?... Comment ils pouvaient savoir s'il était sincère ou non ?... Ils ne le connaissaient pas comme elle elle le connaissait... Non, ils ne pouvaient pas savoir... Ils ne pouvaient pas le juger...
Doucement, le visage de Kin se crispa de plus en plus en plus et tristesse et douleur purent s'y lire clairement. Elle sentait ses yeux la piquotter et les larmes qui ne demandaient qu'à couler. Mais elle lutta, aussi courageusement qu'elle le pouvait.
Les autres questions, il fallait se concentrer sur les autres questions et y répondre. Ce qu'elle fit, osant enfin re-croiser le regard de madame Sakki bien que timidement.


« Euh... »

Ses yeux papillonnèrent de ci de là très rapidement et elle leva le nez au plafond en cherchant quoi répondre.

« Je suis bonne dans l'apprentissage des langues et en arts, quoique, pas tous les arts... Et, pas si mauvaise en français mais euh... je crois que c'est vraiment tout ce dans quoi je suis bonne... J'aime les plantes et les animaux mais je n'ai pas la main verte et je ne sais pas me faire obéir des bêtes... »

Oui enfin bonne, disons que c'était les matières où elle s'en sortait assez bien... Sans pour autant surpasser les autres... Il y avait bien le dessin et l'inventivité qui pouvaient la placer un peu au-dessus du lot mais sinon... Elle n'était vraiment pas douée en grand chose... Mais tant qu'elle arrivait à décrocher un diplôme, ce serait déjà pas mal, non ? C'était son seul objectif pour le moment. Réussir le plus vite possible pour rentrer et le retrouver...
A la dernière question de la professeur, elle ne répondit que distraitement :


« Non non, ça ne me dérange pas. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Nombre de messages : 620
Race : Dame des glaces
Amour : Un mari avec deux glaçons s'il vous plait.

MessageSujet: Re: Entretien de Kin avec Sanaka Sakki   Ven 11 Mar - 22:04

Sakki remarqua l'ennuie de l'élève à sa propre réaction, elle ne s'attendait pas véritablement à cela. Elle avait plus l'impression que les gens aimaient rire et sourire et ne lui reprochait pas pour les rare fois où elle le faisait, mais elle semblait l'avoir clairement blessé. Elle continua malgré tout sans rien relever de son comportement.

"Cela reste un pouvoir que tu as."

La professeur nota pour elle-même quelque chose et poursuivit en redevenant froide, les parents qui obligent leur enfant, c'est assez ennuyeux, même si en tant que mère elle pourrait sans doute comprendre la réaction de ceux de la jeune fille.

"Je ne me priverais pas d'aborder ce sujet avec eux dans ce cas..."

Elle observa l'expression qui s'intensifiait sur le visage de Kin avec un certaine insistance, celle-ci ne la regardant pas à ce moment-là. Elle était donc bien plus affectée par la décision qui avait été prise à sa place et cela rendit la jeune femme d'autant plus curieuse à ce sujet. Aussi d'autant plus sérieuse, elle ne manquerait pas de chercher à savoir ce qu'il se passait.

Le fait est que la discussion passa naturellement à autre chose et elle continua sans revenir sur ce qui avait été dit précédemment.

"Nous découvrirons peut-être d'autre de tes talent durant les cours, qui sait. Tout s'apprend donc tu t'amélioreras sans doute dans d'autres choses."


Sakki parcourut le dossier et ses propres notes pour une dernière relecture. Elle fouilla alors dans un tiroir de son bureau et sortit un tampon encreur et l'appliqua sur le dossier. Elle n'hésita pas malgré le fait que son interlocutrice pourrait ne pas en être si ravie. Un "accepté" rouge apparut donc sur la paperasse.

"Et bien avec cette réponse tout me semble parfait. - elle sortit d'un placard derrière elle deux-trois feuilles de papier et une clé numérotée. - Voici les clés de ta chambre et quelques papiers pour t'aider à commencer dans l'école. "

Elle rangea le dossier et laissa un silence s'installer si sa nouvelle élève avait quoi que ce soit à ajouter.

"Bienvenue parmi nous Kin. As-tu des questions quelconque ?"


Il ne fallait pas oublier qu'il y avait peut-être toujours des choses sur lesquelles elle voudrait des précisions et lui demander cela l'inciterait plus à parler et peut-être à penser un peu plus au moment présent.

_________________
~QUI AIME BIEN CHÂTIE BIEN~
~OH QUE JE VOUS AIME MES CHERS MEMBRES~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://msmadness.fairtopic.com

Club d'art
avatar

Nombre de messages : 89
Race : Demi-génome, demi-humaine.
Amour : Méééé... bah euh... nion... =é,è=
Age : 17 ans
Age apparent : 17 ans

MessageSujet: Re: Entretien de Kin avec Sanaka Sakki   Sam 12 Mar - 13:32

Elle appelait ça un pouvoir ? Kin voyait plutôt ça comme une sorte de malédiction elle. Qui vous tombait dessus sans que vous ne puissiez rien y faire... Enfin, chacun voyait ça comme il le voulait et puis, à force, elle avait fini par s'y habituer.
Les yeux de la demi-génome obliquèrent vers la droite d'un air peu concerné quand la professeur évoqua le fait qu'elle ne manquerait pas de demander de plus amples informations à ses parents sur la raison de son envoi dans cette école. Qu'elle fasse, papa pourra comme ça trouver une oreille compatissante de plus pour lui dire combien il avait raison et combien il avait bien fait... De toute façon, elle s'en contre-fichait. Elle ne détestait pas sa famille pour ce qu'ils lui avaient fait, mais toutes leurs tentatives n'arriveraient pas à la faire se détacher de celui qu'elle avait choisi. Qu'ils le veuillent, ou non.
Kin ne regardait toujours pas vraiment la professeur en face quand elle lui servit ensuite un discours qui semblait encourageant vis-à-vis des progrès qu'elle pourrait faire dans la maîtrise de ses « talents ». Elle était bien gentille, mais la jeune fille n'était pas dupe, elle était à peine moyenne dans les études, alors il ne fallait pas s'attendre à de grands miracles de sa part. Elle travaillerait dur, ça c'est sûr, elle y était obligée ne serait-ce que pour pouvoir obtenir ce statut d'élève moyen. Mais elle ne se faisait pas d'illusions sur ses propres capacités. Il n'y avait certainement qu'un seul domaine dans lequel elle pourrait réellement encore progresser tout au long de sa vie. Et ce n'était pas une matière qui nous rendait intelligent aux yeux de la majorité. Elle se contenta donc de répondre sans grande conviction, les lèvres légèrement pincées, un :


« M'oui... »

La professeur lui déclara que l'entretien était fini et lui remit ensuite quelques papiers et les clefs de ce qui serait sa chambre ici. Les clefs de sa propre prison... Elle les regarda d'un air maussade en retroussant un peu son petit nez, puis, elle les fourra dans une poche de sa jupe blanche qui se trouvait sur sa fesse droite et rangea les papiers dans sa pochette bleue avec une espèce de langueur qui dénotait son manque de motivation et d'enthousiasme flagrant. Mais elle n'en oublia pas pour autant la politesse et inclina le menton en se levant de sa chaise pour dire à la professeur qu'elle trouvait toujours aussi impressionnante et peut-être un peu trop curieuse à son goût aussi :

« Merci madame. »

Elle pensait en avoir fini et pouvoir tourner les talons quand une dernière question lui fut posée. Ah, des questions... Hum... Pour en avoir, il faudrait déjà être intéressé de savoir ce qui nous attendait. Et ce n'était pas son cas... Peut-être que ça serait malpoli ou mal vu de ne pas en poser du tout ? Oui mais, elle n'allait quand même pas en inventer une juste pour dire... En plus, elle ne savait pas mentir alors...

« Non, je n'en n'ai pas qui me viennent à l'esprit... Et puis, je crois que j'ai déjà assez pris de votre temps comme ça... »

Ca ça lui sembla assez poli malgré tout. Restait à espérer que ça soit du goût de la professeur. Kin ne savait pas pourquoi, mais elle avait le pressentiment que cette femme devait être véritablement effrayante quand elle se mettait en colère, alors, elle n'avait aucune envie de la voir en colère... Pourquoi ce pressentiment ? Parce que cet air de glace qu'elle arborait lui rappelait un peu celui d'une personne qu'elle connaissait bien : sa propre mère.
Serrant fébrilement la pochette bleue tout contre sa poitrine pour se donner du courage pour la suite, elle s'avança vers la porte d'un pas un peu trainant, sa queue pendant tristement vers le sol. Elle attrapa la poignée de la porte et la tourna avant de l'ouvrir. Là, elle se retourna vers la professeur et lui adressa un au revoir accompagné d'encore quelques remerciements :


« Au revoir et merci pour tout madame. »

Elle inclina encore la tête puis passa la porte avant de la refermer. La main sur la poignée, elle resta quelques secondes le regard rivé dessus avant de soupirer.
Voilà, elle était admise à la Monster School Madness, son couvent, sa prison pour au moins les deux prochaines années à venir... Mais elle tiendrait bon... Qu'il ne se fasse pas de souci, elle avait de la volonté à revendre quand il était question de ceux qu'elle aimait.
D'un air un peu plus décidé, mais pas forcément joyeux, Kin prit donc la direction du hall d'entrée pour récupérer sa valise et ensuite aller la déposer dans sa nouvelle chambre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Entretien de Kin avec Sanaka Sakki   

Revenir en haut Aller en bas
 

Entretien de Kin avec Sanaka Sakki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Entretien avec un vieux
» Signal FM le 7 février 2011 Entretien de Jean-Claude Duvalier
» Entrevue avec le DG des Bruins
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monster School Madness :: Les entretiens "Viteàtrépas" [ARCHIVES] :: Les survivants des entretiens.-
Sauter vers: