Bienvenue dans cette école complètement loufoque où les créatures de contes, mythologies et légendes se retrouvent pour un enseignement et une nouvelle vie hors du commun.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lucian, le sublime prof d'art, pour vous servir [entretien d'embauche]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Nombre de messages : 29
Race : Incube
Amour : Ahahah... mon amour ne connait pas de limite!
Age apparent : un peu plus de vingt ans

MessageSujet: Lucian, le sublime prof d'art, pour vous servir [entretien d'embauche]   Mer 9 Juin - 22:35

Lucian foulait le sol de son pas majestueux. Ce n'était pas pour rien qu'il était fils de roi : élevé à la cours royale, on lui avait appris dès son plus jeune âge à se tenir droit, à marcher avec dignité et tout le tralala histoire d'être sûr d'en mettre plein la vue. Et forcément, quand on apprend à se tenir comme ça dès qu'on sait marcher, ça devient quelque chose de naturel. C'est donc avec une prestance royale que l'incube, qui ne paraissait pas avoir plus d'une vingtaine d'années, se dirigeait vers le bureau du directeur. Il s'était habillé de manière relativement sobre pour l'occasion, et surtout, il portait suffisamment de vêtement pour ne pas être arrêté pour atteinte à la pudeur. Ce qui était plutôt inhabituel chez lui. Autrement dit, il portait un pantalon noir, avec une chemise de soie blanc cassé, et un long manteau pourpre, fourré à l'hermine, avec des boutons d'or. Ses chaussures n'était autre que des bottes en cuir noir se fermant à l'aide de sangles et ses mains aux longs doigts fins et délicats se cachaient sous des gants de cuir noir également. Pratiquement aucun accessoire ne le mettait en valeur ce jour là : il n'y avait qu'une simple chaîne en or pour orner son sublime cou et une chevalière sertie de saphirs était passée à son annulaire droit. Tout à fait classique et d'une simplicité extrême ! Cependant, cette tenue était loin de le dévaloriser : peu importe ce qu'il se mettait sur le beau, il était toujours le plus fascinant, le plus charismatique, le plus sublime des hommes. D'un autre côté, c'est pas compliqué lorsque l'on est un incube de sang royale... Ses yeux où semblait coulé de l'or liquide, ses cheveux fins et doux d'un noir de jais encadrant son visage aux traits fins, son teint d'ivoire, son nez droit, ses lèvres finement ciselées : autant d'éléments qui séparément étaient des plus charmants, mais réunis ils suffisaient à envoûter qui que ce soit par leur beauté. Son allure, sa stature, son mètre quatre vingt, son corps souple mais musclé lui permettaient de se démarquer des foules. Il n'y a pas à dire,il n'était pas le prince des incubes pour rien !

Mais c'est aussi peut-être pour ça, pour toute l'attention et l'admiration que l'on ne cessait de lui porter sans même qu'il le veuille qu'il était devenu si ... comment dire ... unique. Égocentrique au possible, il se révélait parfois être un brin manipulateur. Sachant parfaitement qu'il était de toute beauté, il se plaisait à montrer son corps plus que de raison car après tout "la beauté est faite pour être admirée et je ne fais qu'apporter qu'un peu plus de beauté, apportant espoir et béatitude dans le cœur aride de mes agneaux" (dixit Lucian). Ah oui, de temps en temps, il lui arrivait de manquer légèrement de sens commun. Mais pour une fois il allait bien se tenir. C'est qu'il s'agissait de faire bonne impression au directeur après tout! Il n'était pas venu là simplement pour illuminer la journée de ses admirateurs en s'offrant à leur vue!

Lucian arriva enfin devant le bureau du directeur, après avoir parcouru un long couloir. Il en avait profité pour se dire que c'était bien morne et qu'il faudrait refaire la décoration des bureaux. On pourrait, par exemple, mettre des portraits de lui, ou des tableaux de lui représentés façon "La naissance de Vénus". Ou peut-être mettre une photo de lui en Apollon. Autant d'idées à soumettre à l'administration. Il en avait aussi profiter pour décocher des sourires ravageurs, charmant toutes les personnes qu'il croisait sur son chemin. Tout à fait décontracté, il tapa trois fois à la porte du directeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Nombre de messages : 59
Race : Zombie
Amour : Hohoho, un vieil homme comme moi.

MessageSujet: Re: Lucian, le sublime prof d'art, pour vous servir [entretien d'embauche]   Mer 23 Juin - 12:34

Robert prenait sa tisane, comme à son habitude à cette heure. Il tourna et retourna plusieurs fois la cuillère dans sa tasse, fasciné par les tourbillons créés par les mouvements brusques de l'ustensile. Il s'accordait ainsi un petit moment de pause lorsqu'il sentit que quelqu'un approchait de son bureau. Trois coups résonnèrent contre le panneau, des coups affirmés et plein d'assurance. Se redressant lentement de son fauteuil relaxant, il posa sa tasse sur une petite table à proximité et se dirigea vers la porte. Il jeta un rapide coup d'œil derrière lui, vers son bureau encombré de paperasses. Tant pis, il ferait honte au nouveau-venu avec son ordre anarchique ... D'un air décidé, il s'arrêta devant le battant et ouvrit. Oh, surprise !

"Bonjour mon petit, que puis-je faire pour toi ?"

Le zombie examina attentivement le nouvel arrivant de ses yeux dorés. Redressant ses lunettes en demi-lune, il toussota légèrement puis se décala pour inviter cet être à entrer dans son humble tanière. La pièce était dans un foutoir des plus apocalyptiques mis à part la petite table au centre de la pièce où une tasse encore fumante trônait. Le directeur se rassit à la petite table et invita son interlocuteur à s'assoir, désignant la chaise vide en face de lui.

"Je vous en prie. Voulez-vous une tasse de tisane goût terreau. C'est très vivifiant."


Dernière édition par Robert Von Craft le Sam 26 Juin - 14:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Nombre de messages : 29
Race : Incube
Amour : Ahahah... mon amour ne connait pas de limite!
Age apparent : un peu plus de vingt ans

MessageSujet: Re: Lucian, le sublime prof d'art, pour vous servir [entretien d'embauche]   Jeu 24 Juin - 20:36

Lucian frappa trios fois à la porte. En attendant qu'on l'invite à entrer, il patienta bien sagement en prenant une pose décontractée. Le bras gauche restant ballant, il faisait tourner sa chevalière avec son pouce. Son regard se perdait dans le vide alors qu'il se demandait si il fallait mieux qu'il s'achète le noir ou le rouge, ou les deux. Bien sûr, il débattait intérieurement sur la couleur du string en soie qu'il allait se faire faire sur mesure : c'était important de faire le bon choix. Se tromper serait une grave erreur : il fallait arriver à trouver celui qui le mettrait le plus en valeur, étant donné qu'un certain nombre de personnes le verraient grâce à son petit coté exhibitionniste parfaitement assumé. Quoi d'autre parait donc le préoccuper? Lorsqu'on lui ouvrit la porte, Lucian se redressa et ses lèvres s'étirèrent en un sourire éclatant qui ferait mourir d'envie un orthodontiste. Son sourcil dessina un arc élégant lorsque, légèrement amusé, il vit qui se trouvait de l'autre coté de la porte. C'était un vieillard sur lequel le temps ne semblait plus avoir d'emprise à force de couler sur lui, à la barbe blanche et fournie, à la peau parcheminée par une multitude rides mais aux yeux toujours vifs. Autrement dit, il était l'archétype du vieux directeur, sage et plus ou moins respecté, d'une école remplie de magie et de mystères.
Lucian fit un léger salut de la tête en guise de salutation, tout en continuant à sourire d'un air clairement amusé.

-Bien le bonjour. Je suis là pour un entretien.

Lucian entra dans le bureau avec son allure princière. Il engloba la pièce de son regard doré, notant quelques détails sur la décoration comme l'étrange presse papier sur une pile de feuilles dans un plus ou moins bon état. Cependant, il ne tint pas rigueur au directeur du désordre ambiant,il s'en fichait totalement. Il s'installa confortablement dans la chaise que le vieux zombie lui désigna, toujours souriant.

-Hummm... ce sera avec plaisir!

Il inclina légèrement la tête sur la gauche alors qu'il répondit d'une voix suave. Une tisane au terreau.... voilà qui était surprenant et étrangement tentateur. La curiosité et les goûts singuliers de l'incube princier l'avait poussé à accepter une tasse de cet étrange breuvage, sans savoir si c'était vraiment une bonne idée ou non...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Nombre de messages : 59
Race : Zombie
Amour : Hohoho, un vieil homme comme moi.

MessageSujet: Re: Lucian, le sublime prof d'art, pour vous servir [entretien d'embauche]   Lun 2 Aoû - 17:07

Le directeur fut enchanté d'entendre le jeune homme accepter sa tisane. Les autre professeurs refusaient la plupart du temps, et sans aucun état d'âme. Le garçon avait une démarche bien particulière qui allait parfaitement avec son physique ce qui fit sourire le vieil homme d'autant plus qu'ils avaient les même yeux dorés.

"Alors mon jeune ami, comment vous appelez vous ? Et dites moi pour quelle raison souhaitez vous avoir un entretien en ma compagnie ?"

Une nouvelle tasse venait d'apparaitre sur la petite table et le zombie la remplit consciencieusement de la fameuse tisane avec une tellière qui ne semblait pas exister la seconde qui précédait. Il dégusta une première gorgée en fixant l'être en face de lui.

"Hohoho, vous me rappelez moi quand j'étais jeune. Que de souvenir de jeunesse, j'étais très populaire à mon époque. Un vrai tombeur chez les belles demoiselles et ..."

Robert se mit à raconter tout ses exploits de jeunesse, vantant sa beauté disparut qui en faisait fondre plus d'une et ses différentes conquêtes éphémères. Le vieux directeur en avait des choses à raconter et si l'incube ne l'arrêtait pas il pourrait en avoir pour des heures.
Le jeune homme pourrait être très patient, ou bien s'endormir durant un tel discours, tout cela pouvait être très intéressant mais des souvenirs ressassés par un vieil homme sont souvent très efficace pour endormir les gens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Nombre de messages : 29
Race : Incube
Amour : Ahahah... mon amour ne connait pas de limite!
Age apparent : un peu plus de vingt ans

MessageSujet: Re: Lucian, le sublime prof d'art, pour vous servir [entretien d'embauche]   Jeu 5 Aoû - 8:48

-Vous pouvez m'appeller Lucian. Cela ne vous dérange pas que je vous appelle Robert, n'est-ce pas?

Cette question là, c'était une véritable question réthorique mais posée avec le sourire chameur du prince, évidemment. Lucian avait dit ça d'un ton chalereux mais ferme, comme si c'était quelque chose de parfaitement naturel et que c'était dans l'ordre des choses.Bien sûr qu'il allait s'adresser au principal par son prénom! Après tout, il était de la royauté, et c'était un honneur pour ce vieux zombie que l'incube connaisse son prénom et l'utilise. Combien de personnnes auraient ( et ont) tué pour avoir le droit à un tel traitement de la part de ce jeune homme? Une multitude, pour sûr. Que Lucian connaisse leur prénom signifiat avoir atiré l'attention d'un homme riche, influent et d'une beauté surréel. Et celui ou celle (voir ceux) qui gagnerait le gros lot en devenant son amant passerait sa vie dans le faste le plus total. Mais tout ça, le directeur ne le savait peut-être pas et ça risquerait de poser quelques problèmes...

-Pour faire court, je vous offre mes sevices en tant que professeur. Professeur d'art, bien évidemment!

Oui, professeur d'art. L'art, l'esthétique, la quête de la beauté parfaite... Qui mieux que lui pouvait eveiller ces charmantes têtes blondes aux merveilles de l'art? Après tout, lui même était le chef-d'oeuvre de Mère Nature qui l'avait fait de toute beauté. Il était l'incarnation même de la splendeur et de la perfection. Ce serait un crime envers l'humanité qu'il ne se sacrifie pas corps et âmes, en servant de modèle pour ses élèves par exemple, à la tâche qui lui était destinée : propager l'amour de l'art et apaiser les coeurs fatigués par la réalité cruelle et irrascible!

Lucian laissa parler le vieil homme. Il commença d'abord par l'écouter , s'interessant à ces histoires de jeunesse qui commenèrent rapidement à le lasser. Des histoires de tombeur et d'homme à femmes, il en avait entendues et vécues un certain nombre; D'un autre coté, c'est pas difficile quand on est soit-même un incube et que ses ancêtres le sont également... Le prince saisi sa tasse de tisane au terreau et commença à jouer avec. Il la faisait tourner entre ses mains, la secouait très légèrement afin de faire tourner le liquide qu'elle contenait. Il huma l'odeur qui s'en echappait et prudemment, très prudemment, il porta le breuvage à se lèvres. Hop, il en fit couler dans sa bouche et attendit quelques secondes avant de l'avaler. C'était assez... étrange et ça avait un goût de terre. Normal pour une tisane au terreau. Avec une expression pas très ocnvaincue au visage il reposa calmement la tasse sur sa soucoupe et saisi un bibelot qui trainait à coté. C'était une sort de globe en verre soufflé dans lequel dançaient des flammes qui ressemblaient étrangement à un croisement entre des poissons rouges et des poissons combattant... Tout en fixant son nouveau jouet et en le faisant tourner délicatement, Lucian repris la parole. Il parla avec calme et autorité mais d'une manière totalement naturelle. Que voulez-vous, ça aussi ça venait de son éducation à la cours royale!

-Oui, oui, c'est bien beau tout ça, mais vous me raconterez la suite plus tard si vous le voulez bien. Donc, quant à mon poste de professeur, je peux commencer tout de suite si vous le souhaitez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Nombre de messages : 59
Race : Zombie
Amour : Hohoho, un vieil homme comme moi.

MessageSujet: Re: Lucian, le sublime prof d'art, pour vous servir [entretien d'embauche]   Dim 22 Aoû - 0:45

Le zombie continuait de boire sa tisane en observant l'incube attentivement, il eu son rire de père noël avant d'affirmer bien fort que ça ne le dérangeait pas du tout que le jeune homme l'appel par son prénom.

"Bien sur ! Bien sur mon jeune ami, il ne faut pas hésiter !"

Le directeur n'était pas du tout blessé d'être arrêté dans son récit par l'artiste, d'autant plus que celui-ci proposait d'écouter ce qu'il avait à dire plus tard.

"Hohoho, mais en voilà de la passion et de la fougue ! Ça fait plaisir à voir ! Professeur d'arts, mais quelle bonne et intéressante idée ! Puis-je voir quelques unes de vos œuvres ?"

Le directeur se leva de la petite table et avec un air enjoué il s'avança vers la grande vite derrière son bureau pour montrer quelque chose à ce cher Lucian. Le vieil homme espérait avoir un avis d'un homme qui vivait pour l'art.

"Moi aussi je m'essaie à l'art depuis quelques années. Regardez donc par la fenêtre vous verrez l'une de mes meilleurs œuvres."

Il montra au loin un gigantesque arbre sans feuille qui se tordait de manière tout à fait intéressante. Chacune des branches étaient parfaitement lisses et de forme bien précise formant les contours d'une silhouette aux formes affirmées où les branches les plus fines formaient une chevelure marron ondulante comme des vagues. L'arbre était unique et formait cette sature très belle. Caché aux yeux de tous et uniquement visible de la fenêtre du directeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Nombre de messages : 29
Race : Incube
Amour : Ahahah... mon amour ne connait pas de limite!
Age apparent : un peu plus de vingt ans

MessageSujet: Re: Lucian, le sublime prof d'art, pour vous servir [entretien d'embauche]   Mar 18 Jan - 15:28

Voir quelques unes de ses oeuvres? Pourquoi pas mais ça risquerait de se révéler légèrement compliqué...

Si vous le souhaitez, je peux faire livrer deux ou trois de mes pièces d'ici après-demain. Sculpture, peinture, estampe, dites moi ce que vous préférez et je les ferais amener.

L'ensemble de ses travaux étaient conservés dans différents palais, disséminés un peu partout dans le monde. Les faire amener à l'école risquait de couter cher et d'être un véritable casse-tête pour ceux qui seront charger de réaliser cette tâche en 48 heures maximum, mais qu'importe? Si le prince parlait, on obéissait. Même s'il était claire que Lucian était un beau parleur ne s'intéressant qu'à son petit être; il avait aussi une tête bien faite. Une tête bien faite habitée par un esprit quelque peu déviant. Ce n'était pas un hasard s'il postulait en tant que professeur d'art. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, l'incube pouvait être étonnamment consciencieux et sérieux. Malgré ses nombreuses aventures escapades, il avait sérieusement étudié l'art et avait su s'y dédier au cours de sa pas encore si longue vie. La peinture à l'huile avait réussi à susciter son intérêt (notamment le jour où on réalisa son premier portait), puis vint la sculpture, la peinture sur soie, etc. Aussi n'avait-il pas une once d'anxiété lorsque le directeur demandait à voir des preuves de ses compétences en tant que professeur d'art.

L'incube suivit le zombie jusqu'à la fenêtre où il observa silencieusement l'arbre. De toute évidence, le vieux bonhomme avait passé des années sur cette pièce là. Il avait dû commencer lorsque l'arbre était encore jeune et le bois encore tendre. Des tuteurs avaient été placés pendant que le végétal poussait, guidant les nouvelles branches vers la direction voulue, posant les bases de cette statue. Une fois que la matière première était suffisante, autrement dit que l'arbre avait suffisamment grandi, le vieillard avait sûrement dû tuer la plante pour pouvoir la creuser en toute tranquillité. Et aujourd'hui encore il devait passer des heures à travailler dessus chaque semaine : il fallait s'assurer que le bois ne pourrisse pas, le traiter régulièrement, le polir et continuer à sculpter les détails.Un travail digne de susciter l'intérêt.

-Combien de temps encore? Cette statue n'est pas achevée n'est-ce pas... Le titre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Nombre de messages : 59
Race : Zombie
Amour : Hohoho, un vieil homme comme moi.

MessageSujet: Re: Lucian, le sublime prof d'art, pour vous servir [entretien d'embauche]   Ven 21 Jan - 19:09

"Montrez-moi ce qu'il vous plaira dans les prochains jours. Je vous renseignerais sur la mienne plus tard."

Suite à cela le directeur esquiva admirablement la question du jeune incube, non qu'il ne veuille pas y répondre, mais il n'avait pas la moindre idée du temps que cela lui prendrait pour la finir et du titre qu'il aurait pu lui donner.

"Mais dites-moi Lucian, pourquoi souhaitez vous devenir professeur d'art dans cette école ? Vous auriez pu donner des cours particuliers ailleurs, non ?"

Il était vrai que pour beaucoup d'artiste être dans une école n'était pas forcément leur plus grand rêve. Et celui qui se présentait ici n'avait pas ... l'attitude que l'on pourrait donner à un professeur, il semblait s'aimer beaucoup et donc vouloir diriger plutôt que d'être dirigé sans doute.

"Oh, mais je suis un vieil homme curieux et je ne sais pas grand-chose de vous au final. Qu'êtes-vous mon jeune ami ? Après tout c'est que vous ne devez pas être humain n'est-ce pas ? D'où venez-vous aussi ?"

Depuis le début de cet entretien le directeur n'avait en rien appris sur son interlocuteur, si son prénom. Et même pas son nom de famille. Alors, il se devait d'en apprendre un peu plus surtout si celui-ci les resterait pour longtemps.

"J'aime en apprendre un minimum sur mes enseignants, c'est toujours plus rassurant, autant pour moi que pour mes chers élèves. Hohoho."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Nombre de messages : 29
Race : Incube
Amour : Ahahah... mon amour ne connait pas de limite!
Age apparent : un peu plus de vingt ans

MessageSujet: Re: Lucian, le sublime prof d'art, pour vous servir [entretien d'embauche]   Lun 24 Jan - 11:03

Lucian se passa une main dans ses cheveux et déboutonna machinalement sa chemise jusqu'à mi-poitrine. Quelle pièce pourrait-il donc montrer à ce vieux bonhomme qui avait l'air de s'intéresser à l'art depuis plus longtemps qu'il ne le prétendait? C'était un choix délicat : si l'œuvre plaisait au directeur, nul doute que cela lui ferait gagner un nombre considérable de points. Pas qu'il en aie besoin, évidemment, mais il était toujours préférable d'être apprécié par ses supérieurs hiérarchiques. Cela permettait une marge de mouvements et une liberté non-négligeables. Lucian l'avait bien compris dès son enfance : lui, qui avait toujours été adoré par son entourage et ses tuteurs, avait toujours pu faire ce qu'il voulait beaucoup plus facilement que ses camarades moins... charmants dirons nous. Et il avait aussi toujours réussi à s'en tirer sans punition ou réelle réprimande lorsqu'il faisait des bêtises. Être un incube et rendre tout le monde gaga devant soi, c'est pratique. Et puis, au-delà de la stratégie pour se garantir les faveurs du zombie, autre chose était à prendre en considération : si l'œuvre présentée par Lucian plait (ce qui était une certitude), elle terminerait sans aucun doute par être exposée dans l'école. Dans le hall d'entrée, peut-être. Voilà quel était le véritable enjeux d'après l'incube. Surtout que la majorité de ses travaux le représentait d'une manière ou d'une autre : il fallait une œuvre qui le mette particulièrement en valeur.

La question suivante tira le démon de ses pensées. Voilà qu'après la partie "vérification des compétences et aptitudes requises" de l'entretient, on passait au grand moment où il fallait expliquer ses motivations. Un sourire se dessina sur le visage de l'incube, laissant entre-apercevoir ses dents d'un blanc aveuglant.

-Enseigner ici me semblait plus intéressant que donner des cours particuliers à une poignée d'enfants aux parents suffisamment riches pour pouvoir s'offrir mes services. Après tout, c'est ici que nos jeunes sont préparés à affronter le monde extérieur, à s'y intégrer... Un grand pas pour les gens comme nous, non? Alors je me suis dit : pourquoi ne pas aller voir comment ça se passe et je pourrais peut-être même y participer? C'est bien connu : l'art et le beau transcende bien des barrières. Sûrement, celles entre les créatures magiques et les créature non-magiques n'est pas une exception. Et puis, dire que j'ai travaillé dans une instituions aussi reconnue que la votre ne risquera pas de dévaloriser mon CV! Ahahah!

Suffisant comme motivations? Même s'il avait une petite motivation à entrer à la Monster School Madness? Être professeur particulier pouvait être tentant, mais il avait plus de chances de terminer par devenir un trophée que les riches et les plus affluant se disputeraient... Avoir un prince aimé et adoré par tous comme tuteur pour vos bambins revenait à dire que l'on était dans les petits papiers de la famille royale. Un sacré atout dans les joutes politiques...

-Ahahah! Vous n'avez pas encore deviné ce que je suis? Je suis un incube, mon bon Robert! Je suis Lucian Vlad Ozymandias, fils de Vlad Basileus Ozymandias. Si vous voulez des références, surtout n'hésiter pas...

Un sourire taquin illuminait le visage de Lucian. Il était évident que son nom et celui de son père lui parleraient et lui diraient même plus qu'il n'avait besoin de savoir. Un vieil homme aussi informé que le directeur connaissait sans aucun doute les noms des grands de ce monde. La famille Ozymandias étant une famille royale dans le monde des êtres magiques, concentrant aujourd'hui encore pouvoir et richesse; il avait sûrement déjà dû entendre quelques rumeurs à leur sujet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Nombre de messages : 59
Race : Zombie
Amour : Hohoho, un vieil homme comme moi.

MessageSujet: Re: Lucian, le sublime prof d'art, pour vous servir [entretien d'embauche]   Jeu 27 Jan - 16:53

Le directeur écouta les explications que l'incube lui donnait, dans sa manière d'être il était évident qu'il aurait des raisons bien à lui et qui seraient parfaitement à son avantage. Mais Lucian était apparemment comme ça et ça n'en était pas pour autant une mauvaise personne d'après ce que voyait le vieux zombi.

"Hohoho. Et bien je ne peux vous contre-dire mon jeune ami."

Le vieil homme considérait son école assez modeste, mais étant le premier à en faire une de ce genre c'est vrai qu'elle était devenue rapidement connue pour au moins tous ceux qui n'étaient pas tout à fait humains. Au moins il souhaitait participer à l'intégration parmi les humains, c'était très encourageant. Et il en fut d'autant plus ravie quand le jeune homme se présenta enfin.

"En voilà une étonnante nouvelle, qu'un membre d'une famille royale s'intéresse à mon modeste établissement je suis honoré. "

Il en avait en effet entendu parlé, il n'était jamais sortit du pays, mais ce n'était pas pour autant un ignorant. Au contraire le vieil homme avait du temps à dépenser et il l'utilisait pour en apprendre le plus sur le monde qu'il côtoyait et bien au-delà aussi. Robert Von Craft ne cherchait pas la gloire, mais l'école pourrait être mieux vue si des "personnalités" en faisaient partit.

"Lucian avec ce que vous venez de dire et cette heureuse révélation je ne vois pas comment je pourrais refuser votre présence parmi nous. J'espère que vous serez un professeur d'art exemplaire, ce dont je ne doute pas, hohoho."

Il tendit la main pour serrer celle de l'incube et ainsi montrer qu'il faisait pleinement partit de l'école. Il verrait bien si ce jeune être ferait ses preuves durant les cours, mais le directeur avait confiance en son propre jugement et n'en doutait donc pas.

"Avez-vous des questions maintenant que vous êtes des nôtres ? Ho et si vous le souhaitez je peux demander de vous préparer une chambre, à moins que vous n'ayez déjà un endroit ou dormir."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Nombre de messages : 29
Race : Incube
Amour : Ahahah... mon amour ne connait pas de limite!
Age apparent : un peu plus de vingt ans

MessageSujet: Re: Lucian, le sublime prof d'art, pour vous servir [entretien d'embauche]   Sam 29 Jan - 12:27

-Je ne vous décevrai pas. assura Lucian d'un ton assuré.

L'incube serra la main parcheminé du vieil homme avec fermeté alors que son sourire exprimait assurance et satisfaction. L'entretient avec le directeur s'était déroulé sans heurte, comme le démon l'avait prévu. Il s'était peut-être mieux passé que prévu! Après tout, Lucian semblait avoir donné une bonne image de lui (pas que ce soit étonnant mais bon) et avait surtout parut crédible en "bon professeur sérieux". Maintenant, le tout était de savoir combien de temps il allait pouvoir tenir son rôle de professeur sérieux et crédible. Bien sûr, il avait toutes les qualifications nécessaires pour enseigner l'art plastique et éveiller ses élèves aux mystères de la beauté sous toutes ses formes. Ce n'était pas ça le problème. Non, le problème résidait avec sa personnalité et ses petites facéties... Mais il s'était juré de se comporter normalement, donc ce ne devrait pas être un problème. Du moins, pas durant la première semaine...

-Si possible, je préfèrerais avoir une chambre directement sur le campus. Bien éclairée, exposée plein sud et avec une grande salle de bain si ce n'est pas trop demander.

Avoir ça chambre sur son lieu de travail était tout de même plus pratique que de vivre à l'extérieur de l'école et devoir faire des allers-retours quotidiennement et il pourrait toujours déménager plus tard si la chambre que le directeur allait lui assigner ne lui plait pas. Et puis Lucian pourrait toujours louer un autre appartement en centre ville pour ses activités extrascolaires...

-Sur ce, je crois qu'il est temps pour moi de partir. Si vous voulez bien m'excuser...

Maintenant qu'il faisait partie de la famille, ça ne servait à rien de prendre raciner dans ce bureau sans dessus dessous. Lucian fit un salut élégant en direction du directeur et quitta le bureau d'un pas plein d'assurance. Une petite séance shopping ou un bon restaurant pour fêter son embauche?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Lucian, le sublime prof d'art, pour vous servir [entretien d'embauche]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lucian, le sublime prof d'art, pour vous servir [entretien d'embauche]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Dark',pour vous servir...
» Pour vous remonter le moral
» Je suis de retour pour vous jouer un mauvais tour #SBAFF#
» Que puis-je faire pour vous aider....? [Pv Maximilien Shreck]
» Je suis de retour pour vous jouer un mauvais tour...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monster School Madness :: [RP]Les bureaux :: Bureau du directeur-
Sauter vers: