Bienvenue dans cette école complètement loufoque où les créatures de contes, mythologies et légendes se retrouvent pour un enseignement et une nouvelle vie hors du commun.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Inquiétudes et réprimandes [pv Lunaris]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Club de thé
avatar

Nombre de messages : 166
Race : ESPert
Amour : Bientôt je l'espère !
Age : 18 ans

MessageSujet: Inquiétudes et réprimandes [pv Lunaris]   Dim 31 Jan - 14:37

L'infirmier n'était pas présent, mais son assistant était là alors qu'Etan était arrivé essoufflé avec Lunaris dans les bras devant la porte entrouverte de l'infirmerie. Le jeune homme avait couru à grandes enjambées tout le chemin depuis la classe pour faire examiner la lycanthrope le plus rapidement possible, il avait surprit certains élèves dans les couloirs par sa course en plus du bruits que sa quincaillerie malmenée faisait. Mais il avait fait en sorte de secouer le moins possible la jeune fille évanouie...

« Elle est épuisée, il faut la laisser se reposer et aussi qu’elle mange plus. Je vous laisse. »

L’assistant n’était pas resté longtemps, juste assez pour expliquer l’évidente fatigue de Lunaris, elle ne mangeait ni ne dormait assez d’après lui. Et cela ne devait pas dater seulement de ce jour pour qu’elle tombe ainsi évanouie, durant leur rencontre au lac cela devait déjà être le cas et ensuite à la cafétéria, il aurait du s’en rendre compte avant si cela était aussi évident. Il l’avait simplement remarqué en cours et n’avait pas réagit avant qu’elle ne s’effondre et il s’en voulait. La jeune fille aux cheveux argentés était allongée sur l’un des lits et couverte à moitié par une chaude couverture. Etan quant à lui était assit sur une chaise qu’il avait rapproché, attendant que Lunaris se réveil pour lui poser certaines questions. L’assistant de l’infirmier lui avait donné quelques gâteaux pour qu’il lui donne à son réveil et un ridicule petite brique de jus de fruits. Non qu’il ne lui donnerait pas au contraire, mais il trouvait ça insuffisant. Il tournait et retournait l’un des petits paquets en regardant par la fenêtre complètement perdu dans ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Club nature
avatar

Nombre de messages : 745
Humeur : ^___^
Race : Lycan et fière de l'être !
Amour : =>__<= *Sujet qui fâche*
Age : 36 ans
Age apparent : 18 ans (aussi son âge biologique ^^)

MessageSujet: Re: Inquiétudes et réprimandes [pv Lunaris]   Dim 31 Jan - 17:09

La fatigue avait éveillé en la lycan un vieux rêve qu'elle n'avait plus fait depuis longtemps. Un rêve dans lequel elle courrait à en perdre haleine droit devant elle sans savoir ce qu'elle cherchait à atteindre. Sa course, lorsqu'elle s'achevait, lui faisait traverser un lac dont la surface était gelée, sur la berge gauche juste sous ses yeux, les siens l'attendaient, son père en tête de meute. Mais sur la droite, une ombre se profilait, l'intriguait... Et Lunaris en venait à hésiter. A droite ? A gauche ? Quelle direction prendre ? Quel choix serait le meilleur ? Le plus sage ? Seulement, à trop hésiter, la glace sous ses pattes en venait à se rompre et la portion sur laquelle elle se tenait se mettait à flotter pour l'emporter loin de la meute des siens et loin de l'ombre intriguante...

C'est sur la fin de ce rêve que Lunaris se redressa en sursaut, d'un seul coup, pour se retrouver assise, son coeur battant à toute allure dans sa poitrine et son souffle se faisant rapide et court. Ses mains se crispèrent alors sur la couverture de laquelle elle n'arrivait pour le moment pas à détacher le regard.
Le rêve... le rêve était revenu... Pourquoi ?... Et pourquoi aujourd'hui ?... Et quelle signification pouvait-il bien avoir ?...
Alors qu'elle reprenait son souffle et cherchait à calmer les battements affolés de son coeur, la lycan reprenait également doucement pied avec la réalité et réalisait qu'elle n'était plus en salle de cours. L'endroit lui était d'ailleurs totalement inconnu... et, c'est donc méfiante et l'esprit alerte, bien qu'épuisé et malgré son mal de crâne persistant, qu'elle chercha à comprendre ce qui avait bien pu se passer. Elle se souvenait de l'agitation, de la professeur qui leur avait donné de quoi s'occuper pour que chacun se calme, d'avoir d'ailleurs commencé à rédiger l'écrit qui leur était demandé et puis... plus rien... le trou noir... Elle ne s'était tout de même pas... ?
Ses sens à peu près en éveil de nouveau, elle sentit alors enfin la présence d'une personne à ses côtés ainsi qu'une odeur métallique qui lui était familière et releva aussitôt la tête pour se rendre compte qu'en effet, quelqu'un se tenait bien juste à côté d'elle et qu'il s'agissait qui plus est de...


« E... tan ?... »

Qu'est-ce qu'il faisait ici lui aussi ??? Et avec cet air inquiet ??? Ce n'était quand même pas lui qui l'avait amenée ici ??? D'ailleurs elle ignorait toujours où ils se trouvaient...
Et c'était reparti, son coeur s'emballait de nouveau et v'là autre chose, elle en perdait ses mots maintenant... La fatigue, ça devait être la fatigue, une grooooooosse fatigue... Sans doute pour cela aussi qu'on l'avait déposée dans ce qui ressemblait à une couche. Les humains appelaient ça un lit si son souvenir était bon.
Maladroitement, le regard fuyant, gênée et éprouvant une certaine honte, Lunaris chercha ses mots avec difficulté.


« Euh... où est-ce qu'on... ? Je n'ai pas... perdu connaissance quand même ? Si ?... »

Question idiote, totalement idiote puisque la réponse était flagrante. Mais la lycan ne su pas vraiment quoi dire d'autre et affichait une sorte de sourire forcé tandis que son expression exprimait un vif embarras.

_________________
Bibi Lunaris a faim !

Nothing I have is truly mine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Club de thé
avatar

Nombre de messages : 166
Race : ESPert
Amour : Bientôt je l'espère !
Age : 18 ans

MessageSujet: Re: Inquiétudes et réprimandes [pv Lunaris]   Mar 9 Fév - 20:31

Etan se retourna en entendant Lunaris se relever brusquement il attendit sans bouger qu'elle se calme un peu hésitant à l'aider pour cela, mais il n'en eut pas besoin et la lycanthrope l'avait remarqué à présent. Il répondit en esquissant un sourire rassurant à la jeune fille aux cheveux argentés alors qu'elle disait son nom d'un air perdu.

"C'est bien moi. Vous vous êtes bien reposé ?"

Il resta inquièt car, depuis que Lunaris avait reprit connaissance et l'avait reconnu elle semblait s'affoler, sans dire un mot il se permit de tenter de l'aider à se détendre un peu en utilisant son pouvoir pour l'apaiser. Ses yeux brillaient avec plus d'intensité quelques secondes avant qu'ils ne redeviennent normaux. Il détacha son regard de la jeune fille pour regarder à nouveau par la fenêtre.

"Nous sommes à l'infirmerie et vous avez bien perdu connaissance."

Il la regarda à nouveau son sourire laissant place à une expression plus neutre ou plus exactement plus inquiète. Il ne reprit pas son sourire mais regarda Lunaris dans les yeux avec une certaine détermination. Il n'aimait pas être comme ça, devoir parler de problème de santé même minime. Surtout si la personne pouvait faire en sorte d'éviter cela. Il tendit un paquet de gâteau à la lycanthrope alors qu'il commença à expliquer plus en détail le problème.

"L'infirmier viens de me dire que vous ne dormiez ni ne mangiez suffisamment. Lunaris, comment cela se fait-il ?"

Elle avait pourtant eu au moins l'occasion de manger lorsqu'ils étaient à la cafétéria, mais elle n'avait presque rien pris, et combiné à cela la fatigue qu'il n'avait pas remarqué. La lycanthrope avant pourtant du dormir la veille. Il ne comprenait pas ce qui l'avait amené à un tel état de faiblesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Club nature
avatar

Nombre de messages : 745
Humeur : ^___^
Race : Lycan et fière de l'être !
Amour : =>__<= *Sujet qui fâche*
Age : 36 ans
Age apparent : 18 ans (aussi son âge biologique ^^)

MessageSujet: Re: Inquiétudes et réprimandes [pv Lunaris]   Mer 10 Fév - 16:52

Fort heureusement pour Etan, le regard de Lunaris se faisait toujours fuyant, sinon, il y aurait eu fort à parier qu'elle aurait pris peur en voyant les yeux du jeune homme se mettre à briller avec plus d'intensité. Cependant, cet étrange sentiment de calme qu'elle ressentit la déstabilisa un instant avant qu'elle ne s'y laisse aller quelque peu. Plus détendue, elle fut alors plus à même de répondre le plus naturellement et calmement du monde, une sorte de sourire légèrement niais sur les lèvres, ce qui ne lui ressemblait pas du tout.

« Après ce si long voyage sans repos ni prendre le temps de me nourrir croyez bien que je n'ai aspiré qu'à prendre du repos, mais je n'ai pas trouvé ma chambre et je suis tombée au petit matin sur... votre amie... Celle dont votre regard ne se détachait plus à la cafétéria... »

L'expression de Lunaris sembla tout à coup contrariée et ses sourcils se froncèrent mais, bien vite, elle arbora de nouveau cette expression un peu niaise toujours sous l'emprise de la sorte de « sort » qu'Etan lui avait lancé.

« Blessée. Mais je n'ai pas été d'un grand secours. Je suis vraiment navrée pour l'inquiétude que j'ai pu vous causer. Surtout que vous êtes bien la dernière personne à qui je voudrais causer du souci ici. »

Ne se rendant pas véritablement compte de ce qu'elle disait, Lunaris continuait à sourire bêtement, puis, d'un seul coup l'emprise qu'avait eu le pouvoir d'Etan sur la lycan se dissipa et elle se retrouva telle une idiote, la bouche en coeur, abérée par ce qu'elle venait de dire à ce garçon.
Okay génial, qu'est-ce qu'il doit bien penser d'elle maintenant ?... Bon sang mais qu'est-ce qui lui avait pris de dire des stupidités pareilles ?... Bon, maintenant, toi en bas, tu te la fermes et tu laisses le cerveau prendre le relais, tu seras gentil... Elle n'allait quand même pas se laisser gouverner par ses sentiments... Sentiments qu'elle ne s'expliquait absolument pas d'ailleurs...
Tendant la main rapidement elle se saisit aussi vite qu'elle put du paquet de gâteaux tendu par son camarade de classe pour masquer toute forme de maladresse qui pourrait être interprétée comme de la faiblesse selon elle. Et, tout en essayant de reprendre le cours de la conversation d'un air aussi sure d'elle que possible, elle s'escrima en même temps à chercher comment ouvrir cette chose.


« Enfin, ne vous faites pas de souci, je compte bien prendre le repos nécessaire pour éviter de prendre trop de retard dans mon apprentissage. Quant à la nourriture, ce n'est pas le genre d'un lycan de se laisser mourir de faim. Les seules raisons qui pourraient nous y pousser seraient la solitude ou l'amour. Mais je peux surmonter la solitude et l'amour est une chose qui ne me concerne pas. »

Dans les pattes de la lycan, le damné paquet ne voulait pas s'ouvrir et le tout commençait à doucement faire monter l'énervement chez elle.

_________________
Bibi Lunaris a faim !

Nothing I have is truly mine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Club de thé
avatar

Nombre de messages : 166
Race : ESPert
Amour : Bientôt je l'espère !
Age : 18 ans

MessageSujet: Re: Inquiétudes et réprimandes [pv Lunaris]   Sam 27 Mar - 12:25

[Excuse moi pour se retard énorme de plus d'un mois alors que je passais sur le forum. Je ne le referais plus j'espère.]

Etan restait tourné vers la jeune fille aux cheveux argentés et vit qu’elle se calmait comme il le souhaitait, un peu trop peut être. Il avait du y aller trop fort, mais la voir sourire était rassurant, même si c’était grâce à son pouvoir. Par contre il fut étonné quand elle commença à donner son explication sur les causes de son état. La lycanthrope n’avait pu trouver sa chambre et avait croisé Himitsu avant le cours, il se sentit très gêné quand elle affirma qu’il ne détachait pas son regard d’elle à la cafétéria mais il ne le montra pas. Est-ce que ça la contrariait ?

« J’avais remarqué durant le cours que quelque chose clochait. Mais je n’ai moi-même pas agit pour l’aider, Shal était avec elle à ce moment, mais je n’aurais pas du m’arrêter à cela. Et vous n’avez pas à vous en faire, je préfère que les choses se soient passées ainsi, si personne n’avait été là alors que vous vous sentiez mal cela aurait pu être plus dangereux pour vous. Et je ne voudrais pas qu’il vous arrive quelque chose. »

Il avait reprit son sourire rassurant. Il appréciait l’attention de Lunaris qui ne voulait pas lui poser de problème. Elle paru reprendre pleinement ses esprits et ne plus être sous l’effet de son apaisement, et ce qu’elle disait finit de le rassurer, c’était quelqu’un de fort, elle songeait déjà à reprendre les cours alors qu’elle venait à peine de se retrouver sur ce lit d’infirmerie. Il rit doucement sans once de moquerie avant de lui répondre.

« Je compte sur vous pour que vous vous remettiez le plus vite possible alors. Et vous pouvez être sur qu’ici vous n’aurez pas l’occasion de vous laissez mourir de faim par solitude. »


Il s’abstint par contre d’ajouter « ou par amour » car ce n’était une chose qu’il pouvait prévoir lui-même bien qu’il n’imaginait pas Lunaris rester bien longtemps seule pour ce point, elle avait quelque chose qui plairait certainement autour d’elle. Etan se redressa sur sa chaise et se convainc de ne pas penser à n’importe quoi. Il regarda le paquet de gâteau qui finit par s’ouvrir entre les mains de la lycanthrope.

« Souhaitez-vous que je vous amène à votre chambre ? Vous pourrez sans doute mieux vous y reposer. »

Il pouvait se permettre de louper encore un peu de temps du cours si nécessaire, c’était une bonne raison de s’assurer qu’elle allait vraiment mieux et que ce n’était pas une simple façade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Club nature
avatar

Nombre de messages : 745
Humeur : ^___^
Race : Lycan et fière de l'être !
Amour : =>__<= *Sujet qui fâche*
Age : 36 ans
Age apparent : 18 ans (aussi son âge biologique ^^)

MessageSujet: Re: Inquiétudes et réprimandes [pv Lunaris]   Dim 28 Mar - 19:09

''Je ne voudrais pas qu'il vous arrive quelque chose''. A l'entente de ces paroles, Lunaris manqua d'avoir un geste maladroit mais se reprit rapidement. Paix et silence toi en bas ! S'affoler pour si peu est d'un pathétique... Il s'inquiétait pour cette fille, ça se voyait, ça se sentait. Et s'il se montrait si naturel avec elle et si peu avec l'autre, c'était aussi pour cela. Finalement c'était très simple à comprendre. Les mâles semblaient tous fonctionner de la même façon, quelle que puisse être leur race. Il ne pouvait y avoir aucune ambiguïté et tout était aussi parfaitement clair que de l'eau de roche. Mais alors pourquoi se sentait-elle en colère et triste à la fois ?... Pourquoi est-ce que chacune des paroles du jeune homme sonnait à présent de manière douloureuse et désagréable à ses oreilles ?...
Quand le paquet de gâteaux céda enfin et s'ouvrit, se fut avec une certaine violence et le contenu de ce dernier se renversa sur la couverture qui la recouvrait. Le regard de la lycan changea alors tout à coup du tout au tout et se fit lointain, comme un peu mélancolique, elle ne regardait plus du tout le jeune homme. Ses gestes se firent lents et méticuleux lorsqu'elle récolta les miettes de gâteaux brisés en tout un tas de petits morceaux sur la couverture qu'elle porta à sa bouche sans grande envie et, plutôt que de répondre à Etan, elle souleva un tout autre point de leur conversation en revenant dessus.


« En plein cours, j'imagine que ça aurait été assez dérangeant pour le reste des élaives, c'est bien le mot ? Enfin, ça n'excuse rien, si vous tenez à elle, vous auriez du intervenir. Vos sentiments ne doivent pas être une entrave dans vos actions, au contraire, ils doivent devenir une force que vous devez exploiter pour venir en aide au mieux à ceux que vous aimez. »

Comprendrait-il ses conseils ? Pourquoi elle les lui donnait ? Bah, après tout, c'était ses problèmes, pas les siens. Libre à lui de les régler comme il le désirait ou de rester passif et de ne rien tenter du tout. Même si l'idée déplaisait grandement à Lunaris et qu'elle ne put s'empêcher de le lui faire savoir en tenant encore une fois des propos assez nébuleux.

« Les mâles me font rire à pavaner et s'affirmer forts et sans craintes, mais lorsqu'il est question de sentiments, il en est tout autrement... »

Bon, mieux valait qu'elle se taise. Si ça se trouve, elle avait faux sur toute la ligne concernant ces deux là. Même si son instinct lui soufflait que ce n'était pas le cas. Mais, elle n'avait pas à se mêler de ce qui ne la regardait pas. Ses propos devaient paraître singulièrement déplacés au jeune homme. Mais elle ne savait pas pourquoi elle n'arrivait pas à faire taire ce sentiment de mécontentement en elle...
Dans un sourire maladroit et assez maussade, la louve décida malgré tout de changer de sujet.


« Oui enfin, vous me direz, de quel droit je peux bien me permettre de juger ce à propos de quoi je ne sais absolument rien au final. Bref. Ne prenez pas forcément pour vous ce que je viens de dire. Et, pour répondre à votre question, je pense que je vais plutôt rester ici, au moins le temps de me sentir vraiment mieux. C'est pas encore la grande forme. Ne tentons pas le démon, hein ? Et puis au moins ici, je serai surveillée et vous n'aurez pas à craindre que je ne tienne pas parole. »

Nouveau sourire, forcé, mais pas faux pour autant. Lunaris s'en voulait d'avoir tenu un tel discours au garçon. Elle ne saurait donc jamais se taire lorsqu'il le fallait ?...


« Enfin, l'heure tourne, vous devriez sans doute retourner en cours. Allez, ne perdez pas plus de temps à cause d'une lycan inconsciente au point d'en oublier de faire attention à sa santé. Heureusement, c'est le genre de sottises que je ne suis pas du genre à laisser se reproduire de toute façon alors... »

Elle ne voyait pas trop quoi ajouter et se sentait même un peu stupide de chercher à se justifier comme elle le faisait, pour gagner juste encore un peu de temps... Mais de temps pour quoi ?...

_________________
Bibi Lunaris a faim !

Nothing I have is truly mine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Club de thé
avatar

Nombre de messages : 166
Race : ESPert
Amour : Bientôt je l'espère !
Age : 18 ans

MessageSujet: Re: Inquiétudes et réprimandes [pv Lunaris]   Mer 31 Mar - 13:17

Etan se sentit mal, très mal, il était retourné à la contemplation de la fenêtre alors que la lycanthrope lui rappelait qu'il avait eu tord de ne pas agir. Le malaise qu'il ressentait s'intensifia quand il regarda le paquet de gâteau s'ouvrit et laisser son contenu tomber sur les draps. Il ne bougeait pas beaucoup, mais la minutie de Lunaris et sa lenteur à ramasser les miettes le figea. Ce n'était sans doute pas volontaire qu'elle lui dise des choses qu'il se retournait sans cesse dans son esprit, mais ça l'affectait bien plus. Son envie de sourire avait disparu et il ne voulait pas retourner en cours du tout, même si c'était sans doute une mauvaise idée de rester ici pour avoir des pensées optimistes.

"C'est bien le mot. Je sais ce que je voudrais faire, mais je ne le fais pas, car je ne sais pas si c'est ce que je dois faire. Et au final, je me demande si c'est à causes des sentiments ou autre chose. Ce n'est peut-être que moi."

Il n'avait jamais su faire abstraction du passé et "ce qui ne s'était pas passé" en cours allait rejoindre la longue liste des choses regrettées. Et il était d'accord avec la jeune fille comme quoi il n'avait pas d'excuse pour cela. Regretter est parfois mieux que de faire des erreurs et c'était une chose qu'il avait pu constater déjà plusieurs fois. La conversation le replongeait dans des souvenirs qu'il ne lui plaisait pas du tout mais qu'il se refusait d'oublier. Apprendre de ses erreurs... il sourit tristement aux paroles de Lunaris, mais il ne la regardait toujours pas.

"C'est assez pathétique en somme..."

Le jeune homme aux cheveux argentés se passa une main sur le visage et décida que fuir sans bouger une personne qui était dans la même pièce que lui n'était pas quelque chose de très intelligent. La communication n'en serait que plus compliqué s'il ne s'efforçait pas de diriger ses pensées plus sur l'instant présent que tous ces moments passés. Lunaris clos la conversation, le problème était qu'elle visait bien sur ce sujet et que malheureusement il était souvent du genre à prendre les remarques pou lui.

"Comme vous le souhaitez et je sais que vous tiendrez parole. Mais il n'y a encore personne, vous m'autorisez à vous tenir compagnie le temps que l'infirmier revienne, juste un petit peu plus longtemps s'il ne se montre pas ? Je vous laisserais vous reposez autrement, je vous le promets."

Etan prit la brique de jus de fruits qu'on lui avait donné et planta la paille avant de tendre a Lunaris avec un sourire gêné.

"Je suis désolé je dis et fais n'importe quoi assez souvent."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Club nature
avatar

Nombre de messages : 745
Humeur : ^___^
Race : Lycan et fière de l'être !
Amour : =>__<= *Sujet qui fâche*
Age : 36 ans
Age apparent : 18 ans (aussi son âge biologique ^^)

MessageSujet: Re: Inquiétudes et réprimandes [pv Lunaris]   Ven 2 Avr - 19:20

Tiens, étrange, il était devenu bien silencieux tout à coup. Et... nerveux ? Mal à l'aise peut-être ?
Plutôt que de s'avancer en de maladroites ou malvenues hypothèses, Lunaris préféra demeurer muette et observer les attitudes du jeune homme qui ne souriait même plus. Avait-elle touché une corde sensible ? Le voir dans cet état était assez perturbant et elle commençait déjà de s'en vouloir d'être si grande gueule. Incapable de se taire ou de rester les bras croisés... Alors que parfois, cela vaudrait bien mieux pour elle et pour son entourage...

Il se mit alors à parler et elle écouta, l'oreille attentive et le coeur ouvert. Peut-être un peu trop ouvert d'ailleurs... Les mots lui donnèrent sans savoir pourquoi la désagréable impression de prendre comme une averse fraiche sur le poil en tout début de printemps. Elle avait vu juste, plus juste qu'elle n'aurait cru. Plus juste qu'elle ne l'aurait voulu... Ainsi donc, voilà de quoi il était question. Hé, c'était simple, elle savait ce qu'il lui restait à faire. Lui par contre...

Alors que la lycan cherchait par quel bout attaquer la chose en tentant de faire preuve d'un minimum de tact, Etan lui demanda maladroitement s'il pouvait rester là encore un peu et lui tendit un étrange objet dans lequel il avait planté un petit tube blanc d'un air un peu embarrassé. La jeune louve en resta perturbée tant elle lui trouva quelque chose d'étrangement adorable. Au point d'en avoir envie de le prendre dans ses pattes, ou à vrai dire ses bras en l'état actuel des choses, et de l'y blottir pour le rassurer et le chamailler à la fois. Mais, encore une fois, l'image de cette fille aux cheveux noirs habillée de rouge lui revint à l'esprit et, c'est en baissant la tête la mine tout à coup contrariée qu'elle se saisit de l'objet rectangulaire en l'arrachant presque des mains du garçon et en lâchant d'une traite :


« Faites donc comme bon vous plaira... Je ne suis pas plus chez moi ici que vous... Mais le mal dont vous souffrez s'appelle l'amour et le seul moyen d'y remédier c'est d'aller dévoiler ce sentiment à la personne qui l'anime. Si vous l'aimez, c'est simple, dites-le lui. Et cessez de fuir comme vous le faites. »

Mais oui, bien sûr, fais-le même à sa place tant que tu y es...
Bon sang qu'est-ce qui lui prenait de changer d'humeur pour s'enflammer d'un coup comme ça ? Elle ne tournait vraiment plus rond elle... Bah, après tout, c'était un peu sa faute à lui, c'était pas possible d'être aussi indécis et passif... Le secouer un peu ne lui ferait certainement pas de mal. Enfin... peut-être ?... Fichus instincts auxquels on ne pouvait même plus se fier...
L'air quelque peu rageur, bien qu'elle soit en fait aussi gênée que colère, Lunaris se mit à mordiller le tube blanc et lui trouva très mauvais goût. C'était à se demander pourquoi il lui avait donné ce truc là...

_________________
Bibi Lunaris a faim !

Nothing I have is truly mine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Club de thé
avatar

Nombre de messages : 166
Race : ESPert
Amour : Bientôt je l'espère !
Age : 18 ans

MessageSujet: Re: Inquiétudes et réprimandes [pv Lunaris]   Sam 10 Avr - 14:14

Etan sembla pensif un moment avant de répondre naturellement à la lycanthrope sans méchanceté aucune. Parler sentiment avec quelqu’un restait quelque chose d’assez étrange et dérangeant. Surtout que c’était loin d’être dans ses habitude, mais il se laissait emporter et commençait à parler beaucoup plus qu’il ne l’aurait pensé.

« Oui, c’est assez évident au final, ce serait tellement plus simple. Mais le fait est que ce n’est pas aussi simple, je ne saurais vous l’expliquer clairement, mais vous-même, iriez vous avouer ce genre de chose à quelqu’un qui ne vous connait presque pas ? Une personne que vous connaissez depuis des années mais qui pour elle cela n’est réduit qu’à à peine quelques jours ? Je ne peux pas m’imposer alors qu’elle ne se souvient plus de moi. »

Il ne pouvait pas se contenter d’aller lui dire ce qu’il pouvait ressentir pour elle, elle avait oublié, d’autant plus qu’elle serait différente. Celle du passé et du présent ne pouvaient pas être pareil. C’est le vécu et les souvenirs qui font qu’une personne est ce qu’elle est … Celle d’aujourd’hui semblait plus timide, beaucoup moins sur d’elle et elle le considérait comme un inconnu, ce qui était logique. Son comportement était aussi proche que lointain d’avant. Il ne savait l’expliquer à lui-même, mais elle était différente d’avant et c’était là l’essentiel du problème. Le jeune homme aux cheveux argentés réalisa qu’il réfléchissait sans doute de la mauvaise manière, ce qui l’énerva, mais il continuait de parler.

« Je ne peux me permettre d’aimer une personne pour ce qu’elle n’est plus. Elle ne me connait plus, mais je me rends compte que c’est pareil pour moi, je. »

Etan leva les yeux s’arrêtant de parler alors qu’il voyait Lunaris mordiller la paille avec son air renfrogné, alors qu’il était en train de s’emporter, en voyant la lycanthrope en difficulté avec la brique de jus de fruit qu’il lui avait donné il ne pu s’empêcher de rire. Il s’excusa en voulant calmer ce léger rire mais eu un peu de mal.

« Je suis désolé. Ne le prenez surtout pas mal s’il vous plait. Il prit une inspiration avant de continuer plus calmement mais avec un sourire bien plus franc que les précédents. C’est une paille, il faut s’en servir pour aspirer le jus de fruits à l’intérieur. »

Il se demandait comment Lunaris pouvait percevoir les humains avec ce genre d’invention certainement étrange pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Club nature
avatar

Nombre de messages : 745
Humeur : ^___^
Race : Lycan et fière de l'être !
Amour : =>__<= *Sujet qui fâche*
Age : 36 ans
Age apparent : 18 ans (aussi son âge biologique ^^)

MessageSujet: Re: Inquiétudes et réprimandes [pv Lunaris]   Sam 10 Avr - 16:36

Bon cette fois, impossible de s'y tromper. Vu la façon dont il paraissait préoccupé et occultait à présent tout autre sujet pour ne plus se focaliser que sur celui-ci il était certain qu'elle avait vu juste. Oh, en plus il confirmait le fond de sa pensée et avouait ses sentiments, à demi-mots, en se bornant à vouloir lui faire croire qu'il cherchait à les refuser, mais ils existaient bel et bien.
Etrangement, Lunaris ne ressentait plus aucune forme de contrariété ou de colère. Elle se sentait juste... vide et dépassée. Blessée en un sens aussi, comme la bête mise à terre qu'on laisse ensuite en arrière sans même se retourner.
Mais, après tout, si les choses étaient déjà décidées, et que le sort de ces destins avait déjà été fixé, il n'y avait plus aucune raison de lutter. Lutter pourquoi ? Contre quoi ? La bataille était perdue d'avance. La sienne du moins... Sa bataille à lui par contre, ne faisait que commencer.
C'est d'ailleurs très mécontente que Lunaris écouta ses propos, son visage qui s'était radouci totalement se durcit de nouveau tout à coup. De quel droit baissait-il les bras ??? Maintenant qu'elle même comprenait qu'elle n'avait été qu'une sombre idiote... Il ne pouvait se le permettre ! Sinon quel sens pouvait bien avoir l'amour qu'il disait porter à cette femelle ?! Sa façon de penser était celle d'un lâche ! Un froussard ! Voilà ce qu'il était !
Quand Etan eut alors un rire, qu'elle ignorait être simplement naturel et non ironique ou même moqueur, ce fut la goutte de trop et, malheureusement, sa langue se délia une fois encore, une fois de trop...


« Tsss. Et alors ? Qu'est-ce que ça change ? Vos sentiments à vous demeurent inchangés si j'ai bien compris, non ? Alors quoi ? Vous allez passer votre vie à rester en retrait ? A la regarder vivre de loin et en laissant d'autres prendre la place qui devrait vous revenir tout ça parce qu'elle, elle a oublié ? C'est stupide... et lâche... Ce qu'on a oublié, on peut nous aider à nous en souvenir. Si elle était et est toujours vraiment si importante pour vous, vous essayeriez au moins, et vous garderiez toujours l'espoir qu'un jour elle se souvienne... Mais vous... vous vous fuyez ! En vous cachant derrière de fausses excuses ! Comment peut-on être aussi couard ?!?! »

Le ton avait monté et c'est dans une expression presque furieuse que la Lycan était à présent carrément en train de sermonner le jeune homme. Lunaris étant d'autant plus en colère qu'elle n'arrivait à comprendre et encore moins à exprimer pourquoi elle en voulait tant à ce garçon. Elle posa alors sèchement la brique de jus qui ajoutait à son énervement car elle n'arrivait toujours pas à recueillir ce qu'elle contenait.
Oui elle lui en voulait. Elle était incapable de dire pourquoi exactement mais elle lui en voulait amèrement... bien qu'elle s'en voulut bien plus encore d'être une créature aussi stupide et bien faible au final sur certains points... Mais si elle se jura de ne plus s'égarer, elle décida également qu'il n'était pas question de laisser ce mâle s'embourber dans ses erreurs...


« Vous devriez lui parler, c'est tout... Sinon, vous le regretterez toute votre vie... »

Et voilà, à trop s'agiter, la nausée lui était revenue et la douleur lui vrillait de nouveau le crâne qu'elle dut se tenir de la main alors que la souffrance, bien qu'encore supportable, la fit grimacer involontairement.
Il allait le prendre mal et vu son état, s'il répondait encore des choses qu'elle jugerait stupides, elle risquait fort de lui répondre d'un manière qu'il n'apprécierait pas du tout. Tant pis... si au moins ça pouvait le faire réagir et réfléchir un peu, elle pouvait bien passer pour la méchante, elle s'en contre-fichait...

_________________
Bibi Lunaris a faim !

Nothing I have is truly mine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Club de thé
avatar

Nombre de messages : 166
Race : ESPert
Amour : Bientôt je l'espère !
Age : 18 ans

MessageSujet: Re: Inquiétudes et réprimandes [pv Lunaris]   Sam 10 Avr - 21:26

Etan sursauta et resta silencieux alors que Lunaris lui répondit de manière bien plus expressive que ce qu’il aurait imaginé. Il avait l’impression de se retrouver près de 12 ans dans le passé quand sa mère le grondait pour une raison ou une autre et le rapprochement qu’il faisait entre les deux le déstabilisa énormément. Il trouva cela humiliant. Alors qu’il avait réussit un minimum à garder une certaine tenue et ne pas se laissé dépasser par ses propres sentiments et ceux de Lunaris. Mais l’emportement de la lycanthrope fit que cette fois ses réponses seraient toutes autant désagréables pour lui comme pour elle.

« Je ne suis pas un lâche ! Et je ne l’abandonnerais pas non plus, je serais a ses cotés quoi qu’il en coute mais je ne veux pas que mon égoïsme la blesse si j’agis sans réfléchir. Vous ne pouvez pas comprendre la situation ! Vous ne savez pas ce qui est en jeu dans cette histoire, il y a tout autre chose que de simples sentiments ! »

Les yeux d’Etan prirent une couleur bien plus intense que la normale, l’argent de ses yeux sembla se liquéfier et briller comme jamais sous la colère. Qu’est ce que la lycanthrope pouvait y comprendre, rien. Simplement rien. Comment qui que ce soit pouvait comprendre sans connaitre tout ce qui avait pu se passer jusque là. Ce serait si simple si elle pouvait se souvenir que de ce qu’il fallait, qu’elle ne perde pas l’esprit.

« Si elle se souvient de moi, qui me dit qu’elle ne se souviendra pas du reste ? Je veux qu’elle se souvienne uniquement de moi, pas du reste… Le reste, je ne sais pas comment elle pourrait réagir, si elle l’accepterait, si ça ne la briserait pas. J’ai échoué une fois, je ne veux pas échouer à nouveau. Je ne veux pas être l’imbécile d’autrefois !»

Ce qu’il avait pu faire par le passé il devait réussir à le réparer, des erreurs qu’il regrettait depuis l’instant où il avait prit conscience que tout ce qu’il avait entreprit avait été un échec. Certaines choses on beau partir de bons sentiments si elles sont bâclée comme il avait pu le faire ce qui en résultait était …
Et il n’osait plus tenter pour ne plus échouer. Etan baissa les yeux, Lunaris le traitait de couard elle n’avait pas tord en vérité, mais il ne pouvait accepter stupidement ce genre de réflexion des autres, ce n’était ce qu’il voulait être ou paraitre. Il releva promptement la tête regardant la jeune fille dans les yeux.

« Je sais que je le regretterais ! … Je lui parle, mais rien de ce qui concerne cela, pour l’instant je préfère… je veux réapprendre à la connaitre, c’est tout. »

Le jeune homme se calma et se tut totalement. La grimace douloureuse de Lunaris ne le fit pas réagir plus que ça. Il la regardait rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Club nature
avatar

Nombre de messages : 745
Humeur : ^___^
Race : Lycan et fière de l'être !
Amour : =>__<= *Sujet qui fâche*
Age : 36 ans
Age apparent : 18 ans (aussi son âge biologique ^^)

MessageSujet: Re: Inquiétudes et réprimandes [pv Lunaris]   Sam 10 Avr - 22:26

Si la volonté première de la louve avait simplement été de secouer le jeune homme, elle ne pensait pas si bien y réussir et encore moins que le problème semblait infiniment plus complexe qu'un simple manque de courage typiquement masculin. Et c'est une claque magistrale qu'elle se prit en plein coeur et en pleine âme.
Il paraissait presque... désespéré dans cette fureur qu'il laissait éclater à tel point que c'en devenait même douloureux de lire toute cette souffrance dans ses yeux pour qui les fixait. Alors, il l'aimait à ce point ?... Au point qu'il en ait mal ?... C'était drôle combien Lunaris se sentit pathétique à cet instant. Drôle au point qu'elle en laissa échapper un rire amer de gêne et de honte.


« Vous avez raison. Je ne sais rien, je ne suis pas à votre place et je parle sans savoir. En plus, vos histoires ne me regardent pas. »

Pour qui s'était-elle prise ? Franchement ? A son âge, vouloir jouer les moralisatrices et donner des conseils en un domaine où elle-même n'y connaissait absolument rien. Ha ha... Etan venait à son tour de lui renvoyer le triste reflet de son ignorance et de son arrogance. Juste retour des choses n'était-il pas ? Et coup de bâton amplement mérité. Comme si elle était en possession des réponses elle. Pfeuh, attends encore une petite cinquantaine d'années avant de commencer à vouloir jouer les sages ma fille...
Pourtant... pourtant, elle n'avait voulu qu'essayer de rendre la pareille à quelqu'un qui jusque là n'avait fait que lui tendre la main en toutes occasions. Mais la méthode n'étant encore pas la bonne... C'était... compliqué de savoir comment faire... pour ne pas blesser l'autre... lorsqu'il était différent de vous et n'avait pas été élevé de la même façon... Elle avait encore tellement à apprendre...
Plus question de montrer les dents ou de grogner en répondant avec virulence au discours d'Etan, Lunaris ne faisait plus que profil bas, le ton calme et l'attitude humble, elle reconnaissait ses erreurs et estimait en avoir suffisamment fait comme ça. Trop de choses qui n'auraient pas du l'être avaient été remuées par sa faute et ce n'était pas à Etan de se faire oublier et de disparaître.


« J'avais pensé pouvoir vous aider... Mais je reste une lycan prétentieuse qui parle trop. Et vous, vous n'êtes qu'humain après tout, sentimentalement parlant. Toutes mes excuses, je ne me mêlerai plus de ce qui ne me regarde pas. Et je vais vous faire le plaisir de vous débarrasser de ma présence gênante. Le temps... que vous puissiez retrouver une certaine paix intérieure... Seul, je pense que ce sera déjà beaucoup plus simple pour vous... »

La jeune lycan se leva donc du lit, bien qu'avec peine, et s'avança vers la sortie sans s'attarder davantage. Bien que, à mi-chemin, elle s'arrêta, sans se retourner, sans chercher à jeter un regard au jeune homme et ajouta simplement d'une voix hésitante et maladroite :


« Merci pour... tout... Et... bon courage pour le reste. J'espère que vous trouverez une solution. Et peut-être... que toutes ces sortes de... talismans de métal que vous portez vous y aideront. Au revoir. »

Et elle reprit sa route, le coeur et les poings serrés, ne cessant de se traiter intérieurement de belle idiote. Chaque pas qu'elle dut faire lui sembla une torture mais elle trouva la force d'avancer. Jusqu'à ce qu'elle passe la porte et ne la referme derrière elle, tout son beau courage s'envola alors à cet instant... Sa tête se remit violemment à lui tourner et ses forces la quittèrent d'un seul coup, dans son esprit, avant que tout ne se voile et qu'elle ne vacille, un mot un seul se répercuta dans les méandres de ses pensées : Idiote...
Et elle s'effondra alors sur le sol.

_________________
Bibi Lunaris a faim !

Nothing I have is truly mine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Club de thé
avatar

Nombre de messages : 166
Race : ESPert
Amour : Bientôt je l'espère !
Age : 18 ans

MessageSujet: Re: Inquiétudes et réprimandes [pv Lunaris]   Dim 11 Avr - 20:46

Le jeune homme écouta Lunaris sans détacher ses yeux d’elle, ils étaient toujours aussi brillants. Il la fixa ainsi jusqu’à ce qu’elle est finit de parlé. Il se contentait de répondre à lui-même dans sa tête aux réflexions que faisait la jeune lycanthrope rien de plus, il n’ouvrirait pas la bouche pour qu’elle entende quoi que se soit de sa part. Pour lui, en cet instant, elle ne méritait pas de réponse, elle se rendait bien compte de ce qu’elle avait fait donc des mots pour la descendre plus n’était aucunement utile, elle n’était pas bête et il n’avait pas non plus l’envie d’écraser un peu plus ses convictions déjà en miettes.
Il la suivit à peine du regard lorsqu’elle quitta la pièce, il ne la retint pas, elle n’avait pas tord, il voulait être seul. Mais il ne comprit pas pourquoi elle le remerciait après ce qui venait de se passer. Se retrouvant seul il eu une bouffée de colère qui l’envahit, il se leva de sa chaise et un geste du bras sans pour autant la toucher il l’envoya s’écraser contre le mur d’en face ne touchant heureusement rien d’autre.

Etan prit une grande inspiration penchant se tête en arrière et regardant le plafond avant de fermer les yeux. Il pensait avoir déjà bien assez réfléchit a tout ça ces dernières années pour ne pas s’énerver aussi facilement, mais y réfléchir seul ou par la faute de quelqu’un d’autre n’avait rien à voir. Il baissa les yeux et attrapa l’un des pendentifs à son cou pour le regarder avec tristesse, le faisant tourner quelques secondes entre ses doigts. Que pouvait elle savoir, elle ne pouvait pas savoir, comment aurait elle pu savoir… Il retourna la question de diverses manières et se rendit bien compte d’une chose. La lycanthrope ne savait rien de la situation, et elle avait voulu aider d’après le peu qu’elle savait, c’était maladroit de sa part, mais cela… partait d’une bonne intention.

Pas calmé pour autant au moins Etan le semblait à nouveau, il alla fouiller dans les tiroirs de la salle pour trouver de l’aspirine sentant un mal de crâne venir, mais il s’arrêta dans son mouvement laissant tomber le médicament au sol.
Il se retourna et regarda la porte quelques instants avant de se diriger vers celle-ci.

« Lunaris ? »

Il attendit une réponse, il sentait qu’elle était de l’autre coté de la porte, mais trouvait cela étrange de ne rien percevoir de plus, il aurait du ressentir une émotion quelconque. Il l’appela à nouveau posant une main sur la porte. Il prit une nouvelle inspiration en posant sa tête sur le bois de la porte avant d’ouvrir celle-ci et d’enfin voir Lunaris à terre. Il l’a pris à nouveau dans ses bras pour la porter jusqu’au lit en la regardant.

*Qui devait être raisonnable dans cette histoire ?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Club nature
avatar

Nombre de messages : 745
Humeur : ^___^
Race : Lycan et fière de l'être !
Amour : =>__<= *Sujet qui fâche*
Age : 36 ans
Age apparent : 18 ans (aussi son âge biologique ^^)

MessageSujet: Re: Inquiétudes et réprimandes [pv Lunaris]   Lun 12 Avr - 14:47

[ Hj : Ca ne fait pas avancer grand chose... Mais je ne la voyais pas se réveiller de suite... et comme ça ça laisse à Etan plus de temps pour faire le point tranquillement de son côté ? ^^' ]



Noyée dans les méandres de son inconscience encore une fois, Lunaris aurait été bien incapable de riposter, ou même de faire quoi que ce soit. De mémoire de lycan, c'était bien la première fois qu'elle se laissait aller à tant de faiblesse ou même à agir de façon aussi inconsidérée. Elle qui devait représenter une force inébranlable en laquelle les siens pourraient avoir une foi sans faille... Deux jours à peine qu'elle était ici et l'expérience lui renvoyait déjà une image d'elle insoupçonnée d'un pathétique affligeant...

Dans l'esprit de Lunaris, le rêve, toujours le même, reprenait de plus belle et elle courait, mais en sachant cette fois pourquoi. Elle était prise d'un désir fort au coeur, celui de rentrer. Langue pendante le souffle court, ses coussinets endoloris par le froid et le vent glacé cinglant sur son pelage argenté, elle avait repris sa course folle et, quand elle atteignit le lac, elle ne jeta pas même un regard sur l'ombre qu'elle devinait se trouver encore et toujours sur la berge droite, mais elle courut aussi vite qu'elle le put vers celle où se trouvait sa meute, sa famille, son père. Dans un élan de joie, elle se mit même à appeler ces derniers dans un hurlement tant l'excitation était grande. Cette fois, elle n'avait pas hésité. Cette fois, elle allait les retrouver. Et rien ne l'empêcherait. Malheureusement pour Lunaris, la suite lui prouva combien elle avait tort. Alors qu'elle allait atteindre la berge où l'attendaient les siens, la glace se brisa sous ses pattes et elle plongea dans l'eau gelée du lac. Nageant de toutes ses forces, elle réussit malgré tout à poser les pattes avant sur un morceau de glace accroché à la berge. Alors, elle voulut crier à l'aide et demander à son père de l'aider, mais de sa gorge aucun son ne sortit. Ils allaient venir l'aider... Elle ne devait pas paniquer... Son père allait la sortir de ce mauvais pas, c'était certain ! Mais alors se produisit la chose la plus improbable qui soit : son père et la meute lui tournèrent le dos et repartirent. Affolée, Lunaris s'agita, essaya encore de crier, de leur hurler de ne pas l'abandonner, mais ils s'en allèrent... et, tandis qu'elle luttait, les forces l'abandonnèrent... Son poids l'entrainant au fond du lac et de ses eaux aussi noires qu'une nuit sans lune... Alors qu'elle coulait ainsi, Lunaris ne pouvait que se demander ce qu'elle avait fait pour mériter qu'on l'abandonne de la sorte... et pourquoi, pourquoi personne n'était venu à son secours...

Une bonne quinzaine de minutes avaient passé et le rêve prenait enfin fin. Du plus profond de son sommeil, des larmes rondes et translucides perlèrent sur les joues de la lycan qui ne semblait pas encore devoir se réveiller, cette fois bien trop harassée par la fatigue. Mais peut-être aussi par un mal qui demeurait pour l'heure bien mystérieux.
Il lui fallut bien une heure de plus avant de se remettre à donner signe de vie en commençant par bouger à peine puis, à cligner des yeux.

_________________
Bibi Lunaris a faim !

Nothing I have is truly mine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Club de thé
avatar

Nombre de messages : 166
Race : ESPert
Amour : Bientôt je l'espère !
Age : 18 ans

MessageSujet: Re: Inquiétudes et réprimandes [pv Lunaris]   Dim 9 Mai - 13:27

[Ca n'a pas d'importance c'est un post comme un autre ^^ et c'est plus logique avec sa fatigue.]

Etan n'irait pas en cours, il n'en avait pas l'envie ni la force et il saurait s'excuser auprès du professeur plus tard. Ici, ce n'était pas encore un élève à problème donc il n'y avait pas à s'en faire pour cela, mais Lunaris semblait plus fatigué que précédemment ce qui l'inquiétait d'autant plus. L'infirmier quand à lui ne se montrait toujours pas et cela énervait le jeune homme qui commençait à se demander quel genre de personne il pouvait être pour laisser quelqu'un de souffrant sans surveillance. Lui était là, mais était-ce normal ?

Etan chercha à s'assoir, sauf que la chaise s'était cassée contre le mur lorsqu'il l'avait jeté et son état d'esprit faisait qu'il ne saurait se concentrer pour la réparer. Il s'assit au sol prenant appuit sur le lit, il regardait en face de lui avant de fermer les yeux.
Il se mit à penser s'il ne devait pas expliquer plus précisément la situation à Lunaris, Etan lui avait bien dit qu'elle ne savait rien, mais s'il lui expliquait est ce que cela changerait grand chose dans l'histoire. Sans doute pas. La lycanthrope devait avoir ses propres problèmes, il n'avait pas à rajouter les siens sans raison valable. Le jeune homme aux cheveux blancs leva les yeux vers Lunaris, ils se connaissaient peu et elle avait déjà le soucis de s'adapter à cet environnement nouveau pour elle en plus de son état de santé actuel.
Il remarqua les larmes sur les joues de la jeune lycan ce qui appuyait ce à quoi il pensait.

Revenant à sa position initiale Etan réfléchit à quoi faire, comme lui disait Lunaris il devait parler avec Himitsu, mais c'était risqué d'un certain point de vue. En vérité, en y réfléchissant plus, ce n'était pas directement avec elle qu'il devrait parler, mais la personne avec qui elle était enfermée. C'était le plus logique dans cette situation, mais il fallait qu'il puisse lui parler sans qu'Himitsu ne comprenne, autrement tout serait gâché. Il reposa sa tête sur le lit les yeux fermé. Se reposer un peu ne lui ferait pas de mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Club nature
avatar

Nombre de messages : 745
Humeur : ^___^
Race : Lycan et fière de l'être !
Amour : =>__<= *Sujet qui fâche*
Age : 36 ans
Age apparent : 18 ans (aussi son âge biologique ^^)

MessageSujet: Re: Inquiétudes et réprimandes [pv Lunaris]   Jeu 20 Mai - 16:57

Cette fois, l'heure avait bien achevé de tourner et c'est la bouche pâteuse et l'esprit brumeux que Lunaris commença à se réveiller, froissant les draps en se relevant lentement pour s'adosser à la tête du lit.
Si sur l'instant les souvenirs de ce qui lui était arrivé demeurèrent flous, celui du rêve qu'elle avait fait dans son sommeil lui, lui apparaissait aussi clair que l'éblouissant rai de lumière qui perça d'entre ses paupières encore lourdes. Souvenir qui la perturba grandement.


« Pourquoi ce rêve ?... Pourquoi maintenant ?... Après tant d'années sans l'avoir refait... »

Alors qu'elle se posait la question, elle replia ses genoux contre sa poitrine et les entoura de ses bras d'un air légèrement perdu. Sa posture et son expression toutes entières la dotaient d'une aura de fragilité que personne ne lui connaissait. Car cette fragilité, elle avait toujours fait bien en sorte de la dissimuler aux yeux de tous, même de son propre père. Alors, quand elle remarqua la tête appuyée contre le rebord de son lit, elle sursauta de stupeur d'abord et manqua de peu de se laisser gagner par une vive colère. La colère d'avoir été surprise dans un moment particulièrement intime où elle se pensait à l'abri du jugement et du regard des autres. Mais elle vit que le jeune homme semblait somnoler, ainsi donc, il ne l'avait pas vue. Lunaris soupira de soulagement et, en un même temps, essaya de comprendre pourquoi il se trouvait là. Se concentrant autant qu'elle le pouvait, elle fouilla dans ses tout derniers souvenirs et se rappela la porte et... la sensation de vide et de chute... Elle s'était encore évanouie ?... Bravo, ah elle avait fière allure la louve tiens...

Inconsciemment, Lunaris se rapprocha du bord du lit contre lequel était adossé Etan et se pencha au-dessus de lui pour l'observer le visage assoupi. Il semblait à la fois plus fragile mais pas pour autant serein... ce qui serra douloureusement le coeur de la louve sans qu'elle comprenne vraiment pourquoi. Après tout, il ne faisait pas partie de sa meute et ils n'étaient pas non plus spécialement proches. Au contraire, Lunaris avait même provoqué la colère du jeune homme en fourrant son museau dans ses histoires sans rien en savoir... Pourtant, il était encore là à ses côtés... Pourquoi ?... Une nouvelle question qui perturba tout autant la lycan qui ne quittait plus celui qu'elle pensait endormi des yeux.

_________________
Bibi Lunaris a faim !

Nothing I have is truly mine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Club de thé
avatar

Nombre de messages : 166
Race : ESPert
Amour : Bientôt je l'espère !
Age : 18 ans

MessageSujet: Re: Inquiétudes et réprimandes [pv Lunaris]   Mer 2 Juin - 20:31

Ne penser à rien pour réussir à se reposer un peu, plus facile à dire qu'à faire mais Etan devait essayer. Ce n'était pas tant pour rattraper du sommeil mais au moins éclaircir ses idées, se torturer mentalement sans arrêt ne servirait à rien.

*Si je pouvais seulement arrêter de penser...*


Le jeune homme ne s'attendait pas à s'endormir complètement si facilement, il s'en rendit compte lorsqu'il rouvrit les yeux plus tard.
Le jeune homme aux cheveux blancs sursauta et se pencha en avant lorsqu'il vit Lunaris avant de rebaisser vivement son visage en se le cachant même dans une main. Ses épaules fut secouées par un rire silencieux.

"Tu m'as fait une de ces peur."


Il soupira une main sur le cœur et reprit correctement appui sur le lit. Sans chercher à regarder la lycanthrope directement pour l'instant, son cœur c'était emballé tant il fut surprit et il cherchait d'abord à le calmer en arrêtant de bouger. Il ne c'était pas rendu compte qu'il venait de la tutoyer alors il recommença à la vouvoyer comme si de rien n'était.

"Est ce que vous allez mieux ? Vous êtes réveillé depuis longtemps ?"


Etan s'éloigna légèrement du lit pour ne pas se tordre le cou pour regarder Lunaris en lui parlant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Club nature
avatar

Nombre de messages : 745
Humeur : ^___^
Race : Lycan et fière de l'être !
Amour : =>__<= *Sujet qui fâche*
Age : 36 ans
Age apparent : 18 ans (aussi son âge biologique ^^)

MessageSujet: Re: Inquiétudes et réprimandes [pv Lunaris]   Jeu 3 Juin - 16:58

Face au sursaut qu'eut le jeune homme en se réveillant, Lunaris manqua elle-même de se casser la figure et de tomber sur lui quand elle voulut se pencher davantage en avant en voyant le visage d'Etan se rapprocher du sien. Fort heureusement, elle parvint à se rattraper de justesse et s'écarta d'au-dessus du garçon pour s'asseoir aussi vite qu'elle le put sur le lit les yeux écarquillés à cause de l'effet de surprise et les bras, crispés, tendus entre ses jambes repliées de chaque côté de ses cuisses. Dans sa poitrine, son coeur battait la mesure d'un rythme endiablé et c'est pourquoi elle ne parvint à prononcer aucun mot.

La peur qu'elle venait d'avoir ! Et c'était lui qui disait avoir eu la trouille ! Elle avait au moins été aussi surprise que lui !

Soudain, Lunaris se figea en penchant la tête de côté.

Hé ? Est-ce qu'il venait de la tutoyer ??? Ah... finalement, la joie fut de courte durée. Le tutoiement n'avait été du que par la surprise qu'il avait éprouvée... Et pourquoi est-ce qu'elle était déçue d'abord ? C'était pas comme si c'était important qu'il la tutoie, ils n'étaient pas intimes qu'elle sache ! Mais ça aurait été bien... de s'en faire un ami ! Un ami ! Oui, c'était ça ! Un ami ! Dis donc, il en mettait du temps à se calmer son coeur, elle n'avait pourtant éprouvé qu'un bref moment de vive stupeur... Bon, maintenant, ce serait bien de se calmer...

Poussant un soupir discret, les sourcils froncés malgré elle, plus parce qu'elle était déboussolée par ses émotions que par contrariété, Lunaris répondit à Etan sur un petit ton presque sec qui lui donnait des allures revêches :


« M'oui... même si j'aurais largement préféré ne pas me retrouver de nouveau dans ce lit... surtout de la même manière que la première fois... »

Hé, il fallait bien avouer que c'était un peu... humiliant... Pour quoi elle devait passer à ses yeux ?... Une idiote inconsciente ?... Oui enfin... elle n'avait à s'en prendre qu'à elle-même...
Le visage de la lycan se radoucit alors quelque peu tandis qu'elle essayait de dissiper ce sentiment de honte que son fier côté loup avait bien du mal à tolérer, et c'est d'une voix adoucie qu'elle répondit à la seconde question en évitant aussi instinctivement le regard de l'homme :


« Non... pas si longtemps... »

Cette fois, elle rougit franchement. Maintenant qu'elle y pensait, c'était vrai qu'observer les gens pendant leur sommeil n'était peut-être pas très bien vu chez les autres races ?... Et encore une bourde de plus à son actif... Mais était-ce vraiment cela qui la gênait ou bien était-ce le fait d'avoir été prise sur le fait ?...
L'instant ne se prêtait pas à répondre à cette question qui ne lui effleura d'ailleurs pas l'esprit une seule seconde. A vrai dire, c'était toute autre chose qui lui accaparait l'esprit à cet instant : à savoir cette question à laquelle elle n'avait toujours pas obtenu de réponse, pourquoi était-il resté à ses côtés alors qu'elle était inconsciente ?... Surtout après l'échange assez violent qu'ils avaient eu un peu plus tôt... Elle avait beau y réfléchir, elle ne comprenait vraiment pas ce qui l'y avait poussé... parce qu'il n'avait aucune obligation envers elle...
C'est sur un ton peu assuré qu'elle lui dit d'ailleurs en évitant toujours de croiser son regard :


« Vous n'auriez pas du rester ici... Je vous ai encore fait perdre votre temps et vous risquez d'avoir des ennuis si vous manquez les cours... Comme si vous n'aviez pas assez de soucis comme ça... Et ce n'est franchement pas dans mes intentions de vous en rajouter davantage... »

Non, certainement pas...

_________________
Bibi Lunaris a faim !

Nothing I have is truly mine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Club de thé
avatar

Nombre de messages : 166
Race : ESPert
Amour : Bientôt je l'espère !
Age : 18 ans

MessageSujet: Re: Inquiétudes et réprimandes [pv Lunaris]   Mer 12 Jan - 22:10

Etan n'avais pas été le seul à avoir une sacrée peur. Il se frotta un œil de la paume de sa main pour chasser les dernières traces de sommeil. Il s'était endormi facilement et peu de temps mais le réveil avait été assez brutal.
Le jeune homme aux cheveux blanc écouta calmement la jeune fille qu'il regardait en souriant légèrement, c'était .. touchant de la voir s'inquiéter alors qu'elle était dans un état qui devrait l'inciter à plus s'inquiéter pour elle. Il avait bloqué un instant sur le
"vous n'auriez pas du rester ici..."
qu'il avait comprit comme un reproche, mais il soupira en entendant la suite et il répondit à Lunaris en faisant allusion à ce qu'il avait dit plus tôt.

"Vous m'autorisez à vous tenir compagnie le temps que l'infirmier revienne ? C'est ce que je vous ai dis tout à l'heure. Et vous n'avez pas été contre si je ne me trompe pas. Alors laissez moi perdre encore un peu de temps avec vous. "

Sa quincaillerie tinta lorsqu'il se tourna pour attraper la brique de jus d'orange que la lycanthrope n'avait finalement pas touchée. En lui tendant il se rendit compte du sens que ses paroles pouvaient prendre. Aussi naturellement que possible il reprit la parole avec un sourire forcé.

"Mais si vous voulez vraiment que je parte, reprenez rapidement des forces. En disant cela il se releva, lui mit la petite boisson dans les mains et épousseta. C'est à vous de voir."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Club nature
avatar

Nombre de messages : 745
Humeur : ^___^
Race : Lycan et fière de l'être !
Amour : =>__<= *Sujet qui fâche*
Age : 36 ans
Age apparent : 18 ans (aussi son âge biologique ^^)

MessageSujet: Re: Inquiétudes et réprimandes [pv Lunaris]   Ven 14 Jan - 22:04

Ah... Tout n'était donc question que de parole à tenir ?...
Saisissant le « cadeau empoisonné » que lui faisait Etan, Lunaris baissa légèrement la tête et esquissa un sourire qui n'avait rien d'heureux en fixant l'objet rectangulaire sans réellement poser son regard dessus.

Encore une fois, elle se trouva bien pathétique à ressentir une déception qu'elle était dans l'impossibilité de s'expliquer. Et c'est difficilement qu'elle tenta de faire passer le goût amer des paroles d'Etan qu'elle avait pourtant bu comme une éponge. Sérieusement, après la déclaration enflammée qu'il lui avait servi quand il avait été question de cette fille, à quoi est-ce qu'elle avait bien pu avoir encore la sottise de s'attendre ?... Qu'il lui dise qu'il était resté pour ses beaux yeux ? Ha ha ha ha... Non... alors c'était pour ça... ?

D'un seul coup, tout sembla clair comme de l'eau de roche dans son esprit. Et c'est alors de la peur qu'elle se mit à éprouver et qui fit cette fois s'emballer son coeur.
Non ! Impossible ! Il ne pouvait en être question ! Elle ne pouvait se le permettre ! Encore moins si la personne qui était à l'origine de ce genre de sentiments n'était pas accessible... Ce serait prendre le risque de faillir à sa mission et de prendre la voie de l'échec ! Ce serait une catastrophe ! Et mettre la paix des siens et leur devenir en péril... Ca jamais ! Il fallait se reprendre ! Etouffer le mal dans l'oeuf ! Mais comment se résigner pourtant à l'abandonner à son triste sort ?... Ca aussi elle en était bien incapable...

Alors qu'elle réfléchissait en masquant ce qui la tourmentait, Lunaris trouva ce qui lui sembla être la solution parfaite : un défi, lancé à elle-même, pour se convaincre qu'elle faisait fausse route. Tel serait le remède qu'elle jugea bon de se préconiser. Le tout était de savoir si elle y parviendrait, mais, comme on disait, à coeur vaillant, rien d'impossible. Ce serait sans doute difficile, mais, elle aimait les défis et les plus difficiles à relever étaient ceux dont on sortait le plus grandi. Oui, elle y arriverait, elle DEVAIT y arriver, pour le bien de son clan et son bien à elle... Il n'y avait qu'une seule solution à même de lui permettre de concilier son devoir et son désir de venir en aide à une personne pour laquelle elle commençait à avoir de l'affection... Et ça marcherait ! Oui ! Forcément !

Le regard décidé par cette farouche auto-persuasion à laquelle elle venait de soumettre son esprit, la lycan retrouva un peu le sourire et se permit même de répondre à Etan sur le ton de la plaisanterie en levant sa brique :


« Vu comme ça... ça sonnerait presque comme un défi... Vous allez voir, je vais en reprendre des forces, et plus vite que vous ne pourrez l'imaginer ! »

Allez, on y croit...
Après une grande inspiration muette pour se donner du courage, elle enchaina en détournant cette fois le regard et en parlant à voix beaucoup plus basse.


« Désolée... pour toute à l'heure... Je ne voulais vraiment pas me mêler de ce qui ne me regarde pas... Et je vous promettrais bien de ne plus le faire si je ne me connaissais pas suffisamment pour savoir que je n'en serais pas capable... »

Elle marqua un temps de pause en martyrisant le pauvre berlingot de jus qu'elle se mit à faire tourner dans ses mains. La suite de ce qu'elle voulait lui dire, elle n'était pas certaine d'avoir envie de le lui dire de cette manière et encore moins sure d'en avoir le courage... C'est pourquoi ses paroles demeurèrent pour le moment hésitantes et l'on pouvait sentir qu'elle tournait un peu autour du pot.

« Mais... j'aimerais... je voudrais... sincèrement vous aider... Pas en prétendant pouvoir trouver des solutions à votre problème, non... Ca aussi je sais que j'en serais incapable... Têh, comme quoi, même les lycans savent se montrer humbles... Enfin... Et puis, ce n'est pas à moi de chercher des solutions pour vous... C'est une histoire qui ne regarde que cette fille et vous... »

Malheureusement...
Elle grimaça en s'entendant avoir cette pensée et se mordit la lèvre inférieure en guise d'auto-punition. Elle rassembla alors tout le courage qu'elle fut capable de puiser en elle pour réussir à achever son discours.

« Seulement, si vous vous sentez perdu, seul, désemparé ou si vous avez le sentiment que le désespoir se met à vous gagner... je serai là... Prête à vous apporter mon soutien et à vous tendre la main pour vous aider à vous relever et vous battre de plus belle. Parce que j'ai le sentiment que votre bataille sera rude et longue... Mais votre but pas forcément impossible à atteindre. »

Oh, la proposition était sincère, elle désirait vraiment devenir cette épaule sur laquelle il pourrait se reposer s'il se sentait fléchir et faiblir mais... encore une fois, pas de la manière dont elle était en train de se forcer à lui présenter la chose...
C'est pourquoi elle dut ravaler sa salive avant de parvenir à lui tendre une main légèrement tremblante en un sourire tout aussi hésitant pour lui demander :


« Amis ? »

Son coeur en sa poitrine s'insurgeait et se débattait à lui en faire mal... mais elle le força à se taire pour sceller ce qui devait l'être au plus profond d'elle-même...
Se forçant à sourire aussi naturellement que possible à celui qu'elle savait qu'elle venait de perdre à jamais par ce simple mot, cette simple interrogation. Une proposition. Un pacte. Qui ne pourrait jamais être brisé. A son plus grand désespoir...

_________________
Bibi Lunaris a faim !

Nothing I have is truly mine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Club de thé
avatar

Nombre de messages : 166
Race : ESPert
Amour : Bientôt je l'espère !
Age : 18 ans

MessageSujet: Re: Inquiétudes et réprimandes [pv Lunaris]   Mar 18 Jan - 22:09

Etan se sentit mal lorsque Lunaris prit le jus de fruit et ce n'était pas le lui donner qui aurait pu le mettre à se point mal à l'aise. Il en déduit donc que ça ne venait pas de lui. Il regarda la lycanthrope et son sourire le rendit encore plus mal. Sa réponse l'avait mise dans cet état ? Ou était-ce sa seule présence qui faisait ça ?

*Elle voulais vraiment que je parte alors ?*


Il était empathique mais cela ne l'aidait pas pour autant à trouver la raison du comportement de la personne. Et il ne pouvait s'empêcher de penser que c'était de sa faute et il n'avait pas tord en pensant ça. Il resta silencieux jusqu'à ce que la jeune fille sembla trouvé soudainement de la détermination. Il sourit, apparemment il n'avait pas parlé pour rien non plus.

"Je l'espère."

Le jeune homme écouta ses excuses souriant un peu moins. Mais il ne lui en voulait plus autant qu'avant et resta donc parfaitement calme. Elle ne pouvait pas savoir s'il ne lui disait rien. Comme il le pensait avant qu'elle ne s'évanouisse : c’était maladroit de sa part, mais ça partait d’une bonne intention. Et elle restait honnête en lui disant qu'elle ne pouvait rien lui promettre.

"Vous ne pensiez pas à mal..."

*Du moins c'est ce que je coris.*

Il l'a vit jouer avec la petite brique de jus de fruit et ne fut plus mal à l'aise pour les même raison, ce n'était pas un malaise désagréable comme les secondes précédentes, c'était différent. Les paroles de la lycanthrope devenaient plus incertaines, mais elle parvint à dire ce qu'elle avait à dire.
Qu'elle voulait l'aider, le soutenir. Elle l'encourageait... pour ce qu'il aurait à faire.
Il la regarda avec étonnement ayant comme un blocage. Cela faisait des années qu'il cherchait des solutions et qu'il échouait, seul. Il avait rencontré un bon nombre de gens, auxquels il avait posé de nombreuses questions, il avait aussi été dans des écoles humaines pour apprendre plus encore. Personne ne lui avait prit la tête avec ça, on lui répondait mais se fichait bien de ce qui pouvait y avoir derrière, ce n'était pas leur affaire. Ce n'était le sujet qu'il aurait abordé de lui même aussi. D'autant plus qu'il n'avait aucun moyen d'amener une discussion la dessus, personne n'aurait prit ça vraiment au sérieux parmi les humains qu'il avait côtoyé.

« Amis ? »

"..."

Ce qu'il ressentait, ce malaise, c'était aussi simple que de la gêne. Et ça n'avait plus rien à voir avec ce que ressentait Lunaris. Il avait été clairement touché par ce qu'elle venait de lui dire et il en avait presque du mal à s'en remettre. Il s'était donc retrouvé bêtement à regarder sa main quelques secondes, il eu une hésitation lorsqu'il commença à lever sa main.

"Je ..."

*C'est une sorte de ... promesse ?*

Il laissa retomber son bras. Il était trop reconnaissant pour risquer de lui faire ce genre de promesse. Il se passa la main dans le cou cherchant ses mots, tentant de s'expliquer pour la froisser le moins possible.

"Désolé. Je ne sais pas si je... si vous ...*hum !* Si tu peux me faire confiance. Si je prends cette main, j'aurais l'impression que tu sera dans l'obligation de m'aider et que moi je devrais t'impliquer dans cette histoire jusqu'au bout. Enfin... je veux dire que tu dois d'abord penser à toi. "

C'était... étrange. Comme si elle lui avait retiré un poids des épaules, pourtant à par s'être crié dessus et s'excuser l'un l'autre, il n'y avait pas grand chose d'échangé dans cette pièce. Si elle souhaitait l'aider il devrait au moins avoir l'honnêteté de la tutoyer, ce n'était plus des inconnus après tout. Mais ça restait ... gênant. Il soupira en retenant un rire alors qu'il semblait légèrement plus rouge que d'habitude.

"Comment arrives tu as faire ça ? C'est embarrassant..."


Il se trouvait ridicule de ne pas parvenir à s'expliquer correctement et il ne serait pas étonné si la lycanthrope prenne mal une partie de ce qu'il venait de dire. Il secoua la tête avec une main sur le visage en se demandant comment il pourrait se rattraper ... si jamais il devait le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Club nature
avatar

Nombre de messages : 745
Humeur : ^___^
Race : Lycan et fière de l'être !
Amour : =>__<= *Sujet qui fâche*
Age : 36 ans
Age apparent : 18 ans (aussi son âge biologique ^^)

MessageSujet: Re: Inquiétudes et réprimandes [pv Lunaris]   Mer 19 Jan - 22:08

Et bien ? Qu'est-ce qu'il attendait ? Pourquoi ce regard stupéfait ? Est-ce qu'elle venait de dire quelque chose qu'elle n'aurait pas du ? Une fois de plus ?...
Face au manque de réaction du jeune humain, Lunaris avait osé relever la tête et scrutait à présent le visage de ce dernier pour tenter de deviner quel sentiment pouvait bien l'animer à ce moment précis, inquiète et des dizaines de questions se bousculant dans son esprit. Quand elle le vit lever finalement la main pour commencer à la tendre pour serrer la sienne, elle eut l'impression que son coeur cessa de battre et que sa respiration fut coupée net. Elle se sentit comme suspendue à un fil sur lequel son menton serait posé, incapable d'avaler sa salive ou de respirer de peur de tomber...
Alors quand le bras d'Etan retomba soudainement, ce fut comme si le temps tournait au ralenti et elle le vit chuter avec une lenteur quasi-irréelle, son regard suivant sa longue descente vers le sol avec quelque chose qui tenait à la fois de l'angoisse, de la surprise et du soulagement dans les prunelles. Bien que le soulagement ne vint qu'en dernier bien après et s'effaça tout aussi vite quand les questions succédèrent de nouveau aux questions.

C'est donc perplexe que la lycan se mit à froncer anxieusement les sourcils dans ce court laps de temps où le jeune homme porta la main à sa nuque. Un laps de temps malgré tout suffisamment long pour qu'elle arrive à s'y torturer quelque peu les méninges.
Refusait-il son amitié ? Son soutien ? Ou... tout simplement d'avoir quoi que ce soit à faire avec elle ?... Enfin, ça aurait été idiot tout de même après l'avoir elle-même aidé... A moins que ce ne fut par pitié ?... Ca...
Elle commença à serrer les dents, sa mâchoire se crispant quand il expliqua enfin la raison de son refus de sceller ce pacte. Et là, c'est tout aussi étonnée qu'elle le fixa, yeux grands ouverts, ses longs cils couleur argent battant rapidement sous l'effet de l'incompréhension. Bouche bée, les mots dépassèrent sa pensée, trop embrumée pour réussir à décrypter correctement les informations que son cerveau venait d'ingérer et, c'est bien involontairement que la première chose qu'elle parvint à lui répondre fut :


« Tu m'as... tutoyé ?... »

Ses longs cils papillonnèrent encore une fraction de seconde, tandis qu'elle le regardait fixement de ses yeux ronds, avant que la connexion ne se fasse enfin entre synapses et méninges.
Alors ça... Elle ne s'y était vraiment pas attendue. Ce tutoiement... c'était comme si un mur venait d'être abattu entre eux... Le mur de la pure courtoisie... à travers lequel il avait enfin réussi à lui confier son embarras et ses craintes... maintenant qu'il n'était plus... Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah ! Et c'était tout ce qu'elle avait trouvé à lui répondre ???? Godiche !!!
Sans prévenir, Lunaris se prit la tête à deux mains et ferma les yeux en fronçant les sourcils pour pousser un étrange râle de mécontentement.


« Raaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !!! »

Espèce d'idiote de femelle pas futée ! Il te dit qu'il a peur de t'embarquer dans une histoire qui ne te regarde pas et au lieu de le rassurer tu lui réponds une chose totalement stupide !!! Grrrrrrr ! Vraiment ! Elle méritait de ces baffes !
Reprenant son calme, elle inspira profondément et expira avant de se rendre compte qu'elle venait de se vider presque la totalité du contenu de la brique de jus de fruit sur la tête...


« Grumbl... »

Ah oui, là, non franchement, tu devais avoir l'air très fine tiens...
Soupirant, elle posa ce qui restait de la brique toute écrasée sur la table de l'autre côté du lit en essayant de ne pas laisser paraître sa gêne sous les gouttes de jus de fruit qui ruisselaient sur son visage. Et le meilleur moyen qu'elle trouva de le faire fut de ne pas se retourner complètement vers Etan. Lui ne pouvait voir d'elle alors que son épaule et le quart de son visage. Et c'est d'une voix assez basse mais déterminée qu'elle lui répondit :


« Ca n'a rien à voir avec une simple question de confiance... Et ce serait encore moins une obligation... C'est quelque chose que je fais de mon propre chef... Parce que j'en ai envie, et non parce que je le dois ou que j'y suis forcée... »

Pour l'une des rares fois de sa vie... elle pensait à ce qu'elle désirait vraiment et non à ce qu'il conviendrait de faire... Qu'il l'accepte ou non, elle l'aiderait... Même si elle devait par la suite en pâtir... C'était ce qu'elle voulait, point.
Finalement, tout ça était peut-être même plus complexe qu'un banal défi lancé à elle-même. La situation la dépassait totalement et pourtant... elle n'avait pas le sentiment de se tromper dans sa décision.
Toujours sans se retourner, elle lui tendit de nouveau la main bien plus volontairement que la première fois en ajoutant sur un ton paradoxalement doux et ferme à la fois :


« De toute façon, je ne te donne pas vraiment le choix. Soit tu acceptes de prendre cette main que je te tends, soit c'est moi qui prendrai la tienne de force... »

Je ne te laisserai pas tomber... je ne sais même pas pourquoi je ne le veux pas, ni pourquoi j'ai peur que tu tombes... Mais si tu venais à perdre pied, je te rattraperai... Toujours... Sois-en sûr... Que tu le veuilles, ou non.

_________________
Bibi Lunaris a faim !

Nothing I have is truly mine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Club de thé
avatar

Nombre de messages : 166
Race : ESPert
Amour : Bientôt je l'espère !
Age : 18 ans

MessageSujet: Re: Inquiétudes et réprimandes [pv Lunaris]   Sam 22 Jan - 4:11

[Je ne le suis plus du tout je crois, mais j'avoue m'être bien amusé à écrire ce post. J'espère que tu t'amuseras aussi à le lire, ou tu seras exaspérée peut être ? oO Mais surtout je croise les doigts pour que tu ne te sois pas attendu à ce genre de réponse. XD]

Le jeune homme aux cheveux blanc regretta de ne pas lui avoir serré la main à l'instant où elle fixa son bras quand il l'abaissa. Il lui était impossible à ce moment précis de comprendre ce que ressentait Lunaris.
Etan eu un sursaut d'étonnement en la regardant quand elle lui posa avec une certaine incompréhension sa question assez inattendue. Les yeux ouvert un peu plus grand il répondit à ce que disait la lycanthrope un peu comme si c'était une évidence de l'avoir fait. Sa main était toujours près de son visage, même si elle le cachait un peu moins.

"P-pardon ? Euh et bien ... oui. Comme tu viens de le faire."

Il finit par laisser retomber son bras le long de son corps puis il détourna les yeux d'elle alors qu'elle le regardait fixement. Pourquoi devait-elle insister sur ce point la ? Ce n'était pas si étrange tout de même ... ou peut être que si. Mais elle n'avait pas à le fixer de cette manière non plus... Il avait mal vu en faisant cela ? Elle sembla désespérée parce qu'il avait pu dire, elle se prit la tête dans ses mains ne s'exprimant plus avec des mots. Se tournant à nouveau vers elle, il se pencha légèrement pour lui demander d'un air inquiet et presque innocent.

" J'ai fait quelque chose qui ne fallait pas ?"

Il l'avait mise en colère à ce point pour qu'elle réagisse de cette manière? Il ne s'attendait pas à ce genre de réaction. Il n'arrivait pas à savoir si elle était déçue ou juste dans une colère noire contre lui. A cause des nombreuses questions qu'il se posait il n'avait même pas prit la peine de prévenir Lunaris avant qu'elle n'écrase la brique de jus de fruit sur sa tête. Du moins pas à temps.
Il avait avancé un pied et une main pour l'arrêter dans son geste mais... il resta immobile, debout dans cette position en l'observant. Elle garda admirablement son calme malgré le jus de fruit qui gouttait de ses cheveux et coulait le long de son visage.

"Ah ... haha...hmm... Il doit bien y avoir des serviettes quelque part."

Etan ne put se retenir de rire, même s'il fut très bref. Elle devait déjà être assez remonté contre lui alors malgré la situation assez amusante il devait éviter de la froisser plus qu'elle ne l'était déjà. Il alla chercher quelque chose pour l'éponger dans les différents placards et tiroirs, trouva tout ce qui était nécessaire au soin mais, ce n'est qu'après avoir tout fouillé qu'il trouva une serviette et revint vers Lunaris pour lui donner. Il l'avait écouté jusqu'au bout et voulait lui dire qu'elle n'avait pas à présenter tout cela de cette manière, simplement lui en parler aurait pu suffire.

"Alors, pourquoi le faire avec tant de manière ? Le dire pourrait être suff-... Prendre la mienne de force ?"

*Y tiendrait-elle à ce point ?*


Il sembla tout à coup pensif en passant une main dans ses cheveux, il regarda le plafond quelques secondes. Il n'arrivait pas à comprendre pourquoi la conversation était devenue si étrange et gênante. Et sans vraiment comprendre pourquoi il faisait cela il recula d'un pas. Elle insistait tellement que ça l'effrayait presque. Il n'avait pas envie de serrer cette main. Mais pas pour ce que l'on pourrait croire. C'est qu'il se mit à penser d'une manière complètement différente, la situation devenait tout autre à ses yeux et sans savoir pourquoi il ne parvint plus du tout à la prendre au sérieux.Quelques souvenirs de son arrivée à l'école lui revinrent en mémoire, l'épisode du lac en faisait partie.
Depuis combien de temps n'avait-il pas été un peu plus lui-même ? Depuis combien de temps n'avait-il pas sourit pour un rien sans se forcer ou par pur reflex ...
Il passa ses mains dans son dos et les serra l'une dans l'autre, il bomba aussi le torse, lui donnant un air supérieur. Mais tout cela sonnait faux, il ne se sentait pas supérieur, il se sentait joueur.

Depuis combien de temps n'avait-il pas été... comme un gosse.

*Alors, tu devrais...*


"... Alors viens la chercher."

C'était un sourire plein de malice et de défie qui étira ses lèvres à cet instant. Pourquoi devrait-il se prendre la tête alors que Lunaris venait de lui retirer la chose la plus lourde qu'il portait sur ses épaules. Pourquoi ne pourrait-il pas simplement s'en réjouir un peu et profiter de cet instant avant que tout ce qui le poursuit depuis si longtemps ne lui revienne à l'esprit.

*Tu ne te rends pas compte de tout ce que tu viens de faire pour moi.*

Bizarrement il voulait seulement l'étonner encore et rire avec elle si elle se prenait au jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Club nature
avatar

Nombre de messages : 745
Humeur : ^___^
Race : Lycan et fière de l'être !
Amour : =>__<= *Sujet qui fâche*
Age : 36 ans
Age apparent : 18 ans (aussi son âge biologique ^^)

MessageSujet: Re: Inquiétudes et réprimandes [pv Lunaris]   Lun 24 Jan - 16:27

[ Hj : Hum nan, je ne m'étais vraiment pas attendue du tout à ça en effet. XD Et rassures-toi je me suis bien amusée à lire ce post. ^^ De même que j'espère que tu apprécieras le mien avant de devoir te reprendre la tête par ma faute... XD Désolée... é_è ]


Grrr... et voilà en plus qu'il se moquait d'elle... Aaaaaah...
Face à cette mordante humiliation, la lycan ne sut plus où se mettre et détourna de nouveau vivement le regard après avoir d'abord tourné la tête étonnée quand elle l'avait entendu rire. Les lèvres serrées, elle émit un très bas grognement qui trahissait plus sa gêne que sa contrariété. Bien qu'elle n'était pas franchement ravie de la réponse qu'il lui avait donné et en resta légèrement boudeuse.
Elle se payait déjà la honte et en plus, il faisait mine de n'avoir pas compris ce qu'elle venait de lui dire en évitant de rebondir sur les propos qu'elle venait de tenir... Et sa main qu'il refusait encore en la laissant tendre la sienne dans le vide...
Nouveau très bref grognement sourd de la louve qui commençait à sentir une pointe d'agacement de plus en plus vif monter en elle. Même si... elle ne pouvait s'empêcher de se dire que... aussi idiot qu'elle puisse le trouver à refuser son aide, elle n'arrivait pas à lui en vouloir... Ha ha... Et elle s'en sentait d'autant plus stupide... Qu'est-ce que ça pouvait être frustrant... Alors qu'il aurait suffit de l'envoyer paître et... Haaaaaa...

Elle soupira de nouveau en s'apprêtant à baisser la main.
La route risquait d'être longue... très longue... sur le sentier qu'elle avait décidé d'emprunter... et les embûches certainement très nombreuses... Mais loup ne reculait pas face à la difficulté... Et un lycan encore moins... Il allait de l'avant, toujours.
Son regard s'alluma d'une flamme de détermination, mais son visage exprimait le doute alors que ses yeux se posaient sur le drap mouillé sans vraiment s'y attarder.


« Dans quelle galère est-ce que je suis en train de m'embarquer moi ?... »

Une galère à bord de laquelle on ne prenait pas forcément place de son propre chef malheureusement.
Alors qu'elle se posait cette question, Lunaris sentit le contact doux d'un objet frôler sa main qu'elle était en train de laisser tomber. Surprise, elle tourna vivement la tête vers la chose et vit qu'Etan lui tendait une serviette. Elle le fixa un court instant les yeux ronds, comme prise par surprise, un état qui s'accentua plus encore quand il lui posa cette question qui sonna aux oreilles de la jeune lycan comme une sorte de reproche.
Faire tant de manières ??? Non mais il s'était vu lui à jouer le pseudo torturé qui voulait endurer seul une épreuve qu'il arrivait à peine à gérer sentimentalement parlant ??? Laissez-la rire tiens !!
Lunaris fronça les sourcils et répondit à Etan dédaigneusement :


« Pfeuh ! Tu es vraiment mal placé pour parler ! »

Avant de lui arracher sèchement la serviette des mains pour commencer à s'essuyer avec. Ne relevant ce qu'il lui dit juste ensuite. Trop blessée pour faire autre chose que marmonner en grognant en même temps qu'elle essuyait de façon assez pataude sa longue et lisse tignasse argentée.
Comme si c'était simple... de dire ce genre de choses quand on... quand on avait pas spécialement envie de les dire parce qu'au fond de nous c'était... pas tout à fait ce qu'on désirait ?...
Le coeur de Lunaris chavira de nouveau et ses gestes se stoppèrent alors qu'elle laissait retomber la serviette sur son visage pour masquer la mélancolie qui la gagnait soudain. Sous cet abri improvisé, elle se dit malgré tout une chose : pour qu'il lui pose la question de cette façon c'était qu'il n'avait rien compris aux étranges sentiments qui l'animaient. Et c'était bien mieux ainsi... Mieux valait qu'il n'en sache jamais rien...

Derrière son « voile » protecteur, elle sourit, tristement. Alors quand il lui lança cette phrase, comme un ultime défi auquel elle ne s'attendait pas, c'est assez timidement qu'elle releva le pan de tissu qui lui tombait sur le visage pour lui offrir une expression d'étonnement immense et de profonde stupéfaction.
Qu'est-ce... qu'il venait de dire ?...
La phrase résonna dans la tête de la lycan sans qu'elle parvienne d'abord à en saisir le sens, ôtant la serviette qui la gênait de sur sa tête comme si le faire pourrait l'aider à mieux comprendre. Là, elle resta encore un très bref moment à fixer Etan d'un regard interrogateur, un sourcil arqué comme pour lui demander : ''Est-ce que j'ai vraiment bien compris ce que tu viens de me dire ?...'' Et puis, d'un coup d'un seul, sans trop savoir pourquoi, c'est une sorte d'excitation nouvelle qui laissa place aux questionnements, une excitation toute enfantine et pure qui existait depuis l'aube des temps. Un sourire s'esquissa sur les lèvres de la jeune femme d'apparence qui lui répondit sur un ton tout aussi joueur :


« Chiche ! »

Oubliés soucis, envolés tracas, effacées tristesse et rancoeur, ils avaient laissé place au jeu et à sa plus innocente simplicité. Et peut-être que c'était tout ce dont avaient besoin ces deux âmes fatiguées pour l'instant.
Alors, sans réfléchir, les muscles de Lunaris se bandèrent et elle bondit d'un seul coup de son lit pour atterrir à deux pas d'Etan, prête à le prendre en chasse.

_________________
Bibi Lunaris a faim !

Nothing I have is truly mine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Club de thé
avatar

Nombre de messages : 166
Race : ESPert
Amour : Bientôt je l'espère !
Age : 18 ans

MessageSujet: Re: Inquiétudes et réprimandes [pv Lunaris]   Ven 18 Fév - 21:01

Il l'avait déçu au premier abord, il en était certain, ses expressions, ses réactions et sa manière de parler plus ou moins agressive le prouvait bien. Et quand elle lui avait rétorqué qu'il était mal placé pour parler de manière il n'avait rien répondu, car il ne pouvait pas dire le contraire.
Cependant, cette discussion et ces réponses avaient perdu toutes leur importance quand le visage de Lunaris réapparu de derrière la serviette qu'il lui avait donné juste avant. Cette incompréhension totale, puis ce haussement de sourcil interrogateur et enfin ce sourire qui lui montra qu'elle entrait finalement dans son jeu. Etan c'était surpris lui-même de l'avoir observé si attentivement à cet instant.

« Chiche ! »

La jeune lycanthrope se retrouva devant lui prête à en "découdre". Il prit une grande inspiration et garda son sourire enjoué peut être était-il même plus grand qu'avant qu'elle lui réponde de cette manière si simple et enfantine.
Il n'allait pas la fuir à grandes enjambées juste l'éviter si elle tentait de l'avoir par un pas de côté ou un petit bond en arrière. Et il resterait toujours face à elle, pour lui il allait finir par se laisser avoir s'il se contentait de l'esquiver de cette manière, mais ce n'était qu'un jeu et il n'était pas mauvais perdant si elle ça l'amusait.
Il la regardait toujours avec un air de défit et il lui fit un mouvement de tête pour l'inciter à "attaquer".

"Viens je t'attends."

Et il commença à rire, un peu tout seul sans doute, mais il ne pouvait contenir se rire de gamin qui allait forcément de paire avec le jeu.
Qu'elle lui attrape la main pour la lui serrer n'avait plus aucune signification pour lui et sans véritablement le penser il espérait que ce soit pareil pour Lunaris, car il ne voulait pas que leur relation soit dirigée par une poignée de main comme celle-ci. Tout pourrait très bien se dérouler de la manière dont ils le souhaitaient sans elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Inquiétudes et réprimandes [pv Lunaris]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Inquiétudes et réprimandes [pv Lunaris]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Inquiétudes...
» Inquiétudes à Astranaar
» Evanouissement et inquiétudes... (Suite de Surprise en forêt) [Pv Yumiko]
» Il ne fallait pas s'inquiéter pour moi, c'est trop gentil. [PV Le seigneur fou]
» Vos Études ?
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monster School Madness :: [RP]Les bureaux :: L'infirmerie-
Sauter vers: