Bienvenue dans cette école complètement loufoque où les créatures de contes, mythologies et légendes se retrouvent pour un enseignement et une nouvelle vie hors du commun.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retraite et réflexions sur le genre humain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Club nature
avatar

Nombre de messages : 745
Humeur : ^___^
Race : Lycan et fière de l'être !
Amour : =>__<= *Sujet qui fâche*
Age : 36 ans
Age apparent : 18 ans (aussi son âge biologique ^^)

MessageSujet: Retraite et réflexions sur le genre humain   Mer 29 Juil - 6:34

Lunaris déboula comme une furie dans le premier lieu vide qu’elle trouva. Là, elle balança littéralement son maigre butin composé d’une cuisse de poulet, d’une salade de fruits et d’une pomme de terre sur une table basse, avant de se laisser tomber dans un grand et moelleux fauteuil dans lequel elle s’enfonça avant de replier ses jambes contre son buste et de se prendre la tête à deux mains d’un air passablement contrarié.

« Raaaaaaaah ! Idiote ! Idiote ! Idiote ! Tu as du passer pour quoi ??? Et puis quel crétin ! Ah et puis j’y comprends rien à ces humains ! Ils sont si… déroutants !… Je ne me comprends même plus moi-même depuis que j’ai mis les pieds ici… »

L’air de la jeune lycan se mua alors en une expression plus déboussolée avec quelque chose qui avait tout du trouble dans son regard.
La vérité, c’était que Lunaris ne savait plus très bien où elle en était. Loin des préceptes qu’elle avait toujours connu, des codes, des règles de vie, de ce langage qui lui avait toujours paru si familier. Ici tout était… différent… nouveau… et déroutant… Les attitudes des femelles étaient ambigües, celles des mâles tout simplement incompréhensibles et tout le monde semblait pourtant y trouver son compte et se comprendre… Bon sang alors pourquoi est-ce qu’elle n’arrivait pas à voir clair en leurs âmes comme elle y était toujours parvenu avec les siens ??? Ici les gens semblaient vouloir absolument se… cacher… Oui, c’était le mot. Se cacher derrière un autre qui n’était pas forcément eux. Mais pourquoi faire ? Cet Etan par exemple, pourquoi s’était-il montré aussi peu naturel devant cette femelle vêtue de rouge ?
Enfin c’était… complètement stupide !
La louve soupira et se détendit à peine, posant violemment les mains sur les accoudoirs du fauteuil où elles s'y agrippèrent, crispées.


« Grouuuuuuuuuuu ! Ca m’éneeeeeeeeeeeeeeeeeeeeerve ! Qu’est-ce qui m’a pris de proposer une idée aussi stupide à mon père ??? Qu’est-ce qui m’a poussé à me porter volontaire ?... Louve idiote… »

Parce que c’était important…
Parce que les hommes gagnaient de plus en plus de terrain même sur leurs terres si reculées… Et qu’il était primordial d’établir des relations amicales avec avant qu’il ne soit trop tard pour le faire… Et elle, en tant que fille de chef et future chef, c’était autant un honneur qu’un devoir de pouvoir être celle qui serait à même de guider les siens sur cette voie. Oui, un honneur.
La jeune lycan soupira.
Mais dans le fond, est-ce qu’elle avait accepté uniquement par devoir ? Ou par honneur ?
Lunaris demeura un petit moment silencieuse, le regard perdu dans le vide, une légère moue inconsciemment mutine sur le visage. Puis, elle s’intéressa enfin à ce qui devait constituer son repas en balayant rapidement du regard ce qu'elle avait déposé sur la table basse qui se trouvait juste devant elle.


« Aow… pas génial… C’est pas avec ça que je vais pouvoir combler mes trois jours de jeûne… »

Elle soupira de plus belle.

« J’ai vraiment été totalement nulle sur ce coup là ! »

Ne lui restait malheureusement qu’à prendre son mal en patience et se contenter de ce repas aussi frugal soit-il. Elle commença donc par ronger sa ridiculement petite cuisse de poulet.

_________________
Bibi Lunaris a faim !

Nothing I have is truly mine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Retraite et réflexions sur le genre humain   Sam 19 Sep - 16:15

Je suivais toujours de près notre blondinet trainant derrière moi ma ridicule valise...
"Rha les mâles je vous jure! Toujours à vouloir se vanter de leur force! M'enfin..." me disais-je intérieurement.
Soudain, un bruit...non que dis-je un hurlement! Un cri de douleur venant du plus profond des entrailles...Enfin bref, j'avais faim! "Pourvu qu'il n'est rien entendu" me suis-je dit inquiète. Je l'observais alors avec attention...il ne semblait pas avoir réagit ou du moins il ne le montrait pas...J'en profita pour faire un petit détour vers un sous-bois en quête d'une proie. La chasse était ouverte, je venais de tomber devant un harem de biche. Je laissa ma valise au sol et commença a ramper sur le sol tout en me transformant, comme par instinct.
A dix mètres de ma cible, je grippa à un vieux chêne et me posta sur la branche au dessus de l'animal. On entendit alors un « Brrr » suivit d'un « crac » et la biche détalla...

« Bha j'ai de la chance! J'ai peut-être raté ma proie à cause de mon estomac mais j'ai quand même a manger! Enfin la branche en à pris un coup...et la biche aussi... »

En effet, je pouvais dorénavant me remémorer la scène. Moi, sur la branche, mon estomac qui fait des siennes, la biche qui s'enfuit et la branche qui craque...Par hasard j'ai atterris sur une autre biche qui avait pris peur. Bon, certes je ne pense pas que je puisse manger grand chose de l'animal aplatit mais il me restait tout de même une cuisse quasiment intacte! Venant encore une fois d'accomplir un exploit, je pris la seule parti convenable de l'animal, prit ma valise et reparti rejoindre Valentin sourire aux lèvres. En sortant des bois, je repris forme humaine et posa mon trophée sur mon épaule. D'un coup, je réalisais que je m'étais trompé de direction. Je me trouvais devant une porte-fenêtre entre ouverte. Ma curiosité m'emportant, j'entrais. Je senti alors une présence. Mon sourire s'effaça au fur et à mesure que j'avançais vers cette jeune fille. Son aura me rappelais quelque chose et pourtant c'était la première fois que je la rencontrais. La couleur de ces cheveux ne me surpris pas mais plutôt la maigre cuisse qu'elle semblait mâchonner. MA cuisse de GROS animal sur l'épaule me rappela encore que j'étais belle et bien la meilleur!...Et pourtant, ma fierté se transforma peu à peu en pitié. Je ne savais nullement pourquoi. Je m'avança alors, prit la cuisse et fit craquer les articulations pour lui en donner un morceau avant de dire:

« Tiens. Ne crois surtout pas que j'agis par pitié ou par gentillesse, c'est juste que j'en ai trop pour moi et qu'il sera dommage de gâcher de la nourriture. Sur ceux bonne appétit. »

Je me retournais et commençais à repartir tout en me disant que je m'abaissai bien vite!
« Un dragon ça n'a pas de pitié! Mais qu'es-ce qui m'as prit bon sang?! »
Revenir en haut Aller en bas

Club nature
avatar

Nombre de messages : 745
Humeur : ^___^
Race : Lycan et fière de l'être !
Amour : =>__<= *Sujet qui fâche*
Age : 36 ans
Age apparent : 18 ans (aussi son âge biologique ^^)

MessageSujet: Re: Retraite et réflexions sur le genre humain   Lun 21 Sep - 10:21

Comment elle le pensait, la cuisse fut dépiautée et engloutie en quelques secondes à peine. Quant à l'os, os de volaille n'était pas bon à grailler sinon l'estomac on aura troué. La louve s'était donc apprêtée à reposer l'os dans l'assiette et regarda d'un air franchement pas convaincu le reste des aliments dont certains ne lui disaient absolument rien. Allez fille, avale en silence tu n'es plus en position de faire la fine bouche et ces trois jours t'ont déjà suffisamment affaiblie, sans un petit rien dans l'estomac tu ne donnerais de toute façon rien à la chasse.
Dans un soupir résigné, Lunaris tendit donc la main pour se saisir de l'assiette qui contenait les pommes de terre certes, dorées, salées et beurrées juste comme il le fallait cependant, pas de quoi faire saliver un lycan, quand, soudain, quelque chose, ou plutôt, quelqu'un, entra dans la pièce d'une manière peu habituelle. En effet, cette fille venait de passer par ce que les humains appelaient « fenêtre »... Pourtant, la jeune louve était certaine que chez ces bipèdes cela faisait partie des choses qui ne se faisaient décemment pas. Pas humaine alors ? Peut-être après tout, elle avait croisé un peu de tout depuis son arrivée dans cette étrange école mais encore rien qui ressemblait véritablement à un être banalement humain, si ce n'était peut-être...
Lunaris secoua la tête, chassant ces pensées parasites, et se mit sur le qui-vive dans une posture plus proche de l'offensive que de la défensive, un grondement sourd s'échappa alors de sa gorge et elle se tint droite et fière debout sur le fauteuil prête à bondir sur la nouvelle venue si celle-ci se montrait hostile à son égard. Loup dérangé pendant son repas n'était pas à prendre avec des pincettes alors une fille d'alpha qui plus est... Oui enfin, même si la réaction de la lycan était un tant soit peu exagérée. Vu le magnifique cuissot que l'étrangère portait sur l'épaule l'idée de dérober le piètre repas de la louve devait très certainement être le cadet de ses soucis.Ce qu'elle ne tarda pas à lui prouver d'ailleurs, mais, d'une façon qui laissa la future alpha totalement décontenancée.
Cette... femelle... ou... quelle qu'elle soit... venait de lui tendre la moitié de son propre repas et de la déposer entre ses pattes... Alors ça... Lunaris cessa immédiatement de grogner et pencha la tête de côté d'un air profondément perplexe.
Pourquoi lui donner une part de son butin ??? Elles n'étaient même pas de la même fratrie, donc elle ne lui devait rien... Est-ce qu'elles étaient de la même race alors ?
Lunaris huma l'air.
Non plus. Mais alors... pourquoi ?... Parce qu'il y avait là trop à manger pour elle ? Mais enfin, quand on avait fait si belle chasse et qu'il restait de la nourriture on mettait les restes en sureté pour des lendemains moins favorables mais on ne partageait pas avec d'autres espèces enfin ! C'était impensable ! Et puis... qu'est-ce qu'elle était à la fin ?... Son odeur était si... déroutante... Jamais de sa vie elle n'en n'avait eu de telle dans le museau... Comme une odeur qui rappelait ces rampants et écailleux qui peuplaient le sous-bois et... une odeur... de brûlé... ou plutôt... de frelaté... comme les abords du lac-qui-cuit au nord de leur forêt... C'était... décidément étrange...
Oui mais quand même ! Elle avait sa fierté ! Se faire nourrir par autrui c'était... pitoyable ! Elle ne pouvait pas accepter ! Elle était lycan, elle était chasseuse, elle était prédatrice ! Mais certainement pas charognard !
Ah fierté de loup mal placée qui allait l'amener à commettre encore une de ces erreurs dont elle se mordrait bien vite les pattes.
Dans un grognement contrarié, Lunaris interpella l'autre fille avant que celle-ci ne passe le seuil de la porte.


« Hé ! Toi ! Qu'est-ce qui te laisse penser que je mangerai la viande chassée par un autre ?! Reprends ce qui t'appartient et trouve un autre quémandeur affamé, je ne suis pas de ceux là... Les loups ne mangent que ce qu'ils ont chassé ! »

Tiens donc, et qu'en était-il de la cuisse de poulet et du repas qu'elle avait été cherché dans la cafétéria de l'établissement ?
Notre louve était décidément sacrément désorientée et perturbée pour tenir un tel discours qui ne tenait absolument pas la route. Mais, avec un peu de chance, peut-être qu'elle reprendrait ses esprits, se calmerait et se rendrait compte qu'elle fait fausse route avant que les choses ne s'enveniment ? Peut-être...

_________________
Bibi Lunaris a faim !

Nothing I have is truly mine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Club nature
avatar

Nombre de messages : 59
Race : magicien
Amour : Pas pour le moment en tout cas, bientot bientot
Age : 17
Age apparent : 16

MessageSujet: Re: Retraite et réflexions sur le genre humain   Mar 29 Sep - 17:27

Valentin avait essayé péniblement, malgré le poids de la lourde valise de Dark, d’avancer jusqu’au bâtiment de la Monster School afin de retrouver ces foutus dortoirs. Mais la dragonne avait eu faim si bien qu’ils avaient du s’arrêter pour qu’elle chasse. Et lorsqu’elle avait eu fini, Darknessia n’avait pas rejoint Val, elle s’était diriger vers une foutu porte fenêtre du rez de chaussé du bâtiment ce qui eu le dont de mettre en rogne le petit blond qui n’avait pas que ça à faire de jouer au larbin et de porter sa valise ou bon lui semblait. Ils avaient dit qu’ils allaient au dortoir mais Dark avait l’air d’en avoir décidé autrement. Il avait observé les deux filles de loin et, excédé par le poids que pesait la valise, il décida qu’il allait aller se balader dans les couloirs à la recherche d’autres personnes qui ne profiteraient pas que de sa gentillesse. Il se rapprocha donc de la dragonne et lui laissa la valise.

« Tient, je viens de me rappeler que j’ai un truc à faire. Pour les dortoirs rentre dans le bâtiment et prend les escaliers, tu les trouveras sans problème. Sur ce je te laisse te débrouiller. »


La valise attérit au sol dans un bruit sourd et Val parti plus vite que son ombre. Où allait-il ? Peu importait il savait qu’il trouverait dans toute l’école des camarades de jeu…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Retraite et réflexions sur le genre humain   Sam 3 Oct - 22:00

J'avançais vers la porte la tête toujours dans mes pensées: "Mais comment ai-je pu faire une telle chose?!"
Je repris mes esprits quand je vis Valentin devant moi avec ma valise. Je l'écoutais paisiblement et compris que mon "major d'homme" n'était plus la pour me servir. "Rha, le personnel n'est plus se qu'il était...enfin, j'ai pas à le payer...manquerais plus que sa!" pensais-je avant de lui retourner.

"Merci quand même."

J'attrapais alors la poignée de ma valise avant que mes écailles ne se dressent sur mon dos. Je venais d'entendre les paroles de la jeune fille qui....qui...refusais mon cadeau! Non, j'avais mal entendu! Enfin je l'espérais. Je me sentais bouillir intérieurement, prête à déchiqueter ce qui se trouverais sur mon passage. Comment? Moi qui avait pour une fois fait preuve de...de bonne volonté...on me....rejette comme l'on jette les restes d'un repas! Non, c'était bien plus que je ne puisse le supporter. J'avais fait une erreur certes! Mais elle! C'était pire encore...et pour cela j'allais le lui faire comprendre. Ma main se sera sur la poignée et en fit craquer la sangle. Je pivotais alors lentement sur mes pieds. Le regard froid et coléreux, j'avançais de plus en plus vite en rejetant de la fumée par mes narines. Arriver devant elle, ma colère laissait place à ma véritable forme. Une patte sur un pouff...qui n'y ressemblais déjà presque plus. Je la regardais en face, droit dans les yeux avant de commencer:

"Une louve hein? Vu ta réaction tu dois être alpha ou futur alpha. Je connais certaine de vos coutumes, notamment celle du jeûne. Ton corps réclame à manger et toi tu reste dans cette idée! Je t'offre une part de mon repas, et toi tu rechignes! Pourquoi? Parce que tu n'as pas eu le mérite de le chasser? Tu préfère donc mourir de faim? Pour une fois que je m'abaisse aux partages, on me refuse! Moi au moins je ne gâche pas la nourriture!"

Dans ces dernières paroles, je repris le morceau de chair, qui n'aurais pas du être proposé, en soufflant de rage. Je commençais alors à reprendre peu à peu forme humaine., seule mes yeux gardèrent leurs amandes. Et juste avant de me retourner et de partir pour de bon, je lui lança une dernière phrase:

"Je sais à quoi tu me fais penser. A ces stupides humains qui se croient plus fort que les autres espèces..."
Revenir en haut Aller en bas

Club nature
avatar

Nombre de messages : 745
Humeur : ^___^
Race : Lycan et fière de l'être !
Amour : =>__<= *Sujet qui fâche*
Age : 36 ans
Age apparent : 18 ans (aussi son âge biologique ^^)

MessageSujet: Re: Retraite et réflexions sur le genre humain   Dim 4 Oct - 14:50

Voilà qu'un autre humain venait de débarquer... pour repartir aussi vite... Son passage fut fugace, et la louve ne comprit pas vraiment ce qui se passa entre ces deux là... Enfin, en un sens, elle n'en avait pas grand chose à faire. Les affaires des autres ne regardaient que les autres et se mêler de ce qui ne nous regardait pas ne pouvait nous attirer que des ennuis, c'était bien connu. Alors elle se passa de faire un quelconque commentaire, se demandant lequel de ces deux là était le plus irrespectueux... De celle qui la prenait en pitié alors qu'elle n'avait rien d'une victime en détresse ayant besoin d'aide ou de celui qui venait sciemment de royalement ignorer sa présence...
Mais lorsque l'humaine aux cheveux d'ébène fonça droit sur elle avec un air hargneux, Lunaris se prépara tout d'abord à l'affrontement avant de se prendre le discours de cette dernière de plein fouet en en restant abasourdie.
Comment est-ce que cette fille avait deviné si facilement le rang qu'elle occupait chez les siens sans pour autant être de sa race ??? Non parce que la fumée qui s'était échappée de ses narines là... ça ne faisait pas vraiment humaine et encore moins lycan... Comme cette patte disproportionnée...
Et attendez... elle était en train de lui faire la morale là ?... Non mais pour qui elle se prenait ???
D'un seul coup, la lycan se renfrogna, s'apprêtant à répondre avec tout autant de véhémence, lorsque l'étrangère lui balança cette réplique ultime qui la fit se terrer dans le silence d'une douloureuse vérité à laquelle elle devait faire face.
Elle n'avait pas tort... elle s'était montrée hautaine, sèche et arrogante en faisant preuve d'une fierté déplacée... Alors que tout ce qu'avait fait cette femelle c'était de lui proposer généreusement une part de sa pitance sans que rien ne l'y oblige...
La lycan se sentit soudain honteuse, d'autant plus que se faire comparer à ces humains irrespectueux était particulièrement blessant... Elle avait quand même un peu plus de valeurs et de respect pour le monde qui l'entourait que ces créatures là... Les lycans étaient un peuple fier certes, mais au point d'agir aussi stupidement que des hommes...


« … D'accord... j'ai peut-être eu tort en réagissant aussi violemment mais... ne me compare pas à ces êtres suffisants, égoïstes et irrespectueux de mère nature que sont les humains... C'est humiliant... »

La lycan s'était calmée et paraissait encline à reconnaître son erreur, mais tout de même pas à se laisser insulter...

_________________
Bibi Lunaris a faim !

Nothing I have is truly mine


Dernière édition par Lunaris le Mar 6 Oct - 12:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Retraite et réflexions sur le genre humain   Lun 5 Oct - 18:48

Toujours un peu frustrer, je reprenais donc la direction de la sortie. Je me rappelais alors ma jeunesse ou je côtoyais nos voisin les lycanthropes avant qu'il ne quitte la vallée. Ces souvenirs m'étaient revenue avant de faire la morale à notre jeune louve. Une certaine fierté m'envahis de mettre imposé face à elle. Je venais certainement de lui clouer son clapais et avec classe, comme toujours! "Ah, je vais me régaler cette fois!" pensais-je m'apprêtant à mordre à pleine dents le << gigot >>. Avant d'atteindre la peau de l'animal, la voix de la jeune fille m'interpellèrent.
Elle venait de...s'avouer vaincu! J'avais gagnée! Ah...en fait non, elle reconnaissait juste ces torts. Mais c'est comme si elle me laissait la victoire! " I'm the Best!"s'inscrit aussitôt dans ma tête. Mais je comprenais aussi que de mon côté avoir comparée un lycan pour un humain n'était guerre correcte...On aurait pu en dire autant de moi...

"...les humains...j'ai peut-être été un peu dure dans mes paroles moi aussi. Votre race est honorable, c'est pourquoi je retire mes dires. J'ai toujours respectée les tiens et j'espère bien continuer ainsi. Un humain reste un humain! Ces êtres...vils...sournois...et stupide! Je ne les supporte pas! Enfin bref', pour me faire vraiment pardonner, j'aimerais que tu accepte de partager mon repas. En signe...de paix! Qu'en penses-tu?"

Durant mon petit monologue, je m'étais rapprocher d'elle sans animosité. Je ne savais pas comment elle allait prendre ma proposition...qui était en fait une sorte d'amitié...ou de trêve maquiller sous une pseudo paix entre dragon et loup.
Revenir en haut Aller en bas

Club nature
avatar

Nombre de messages : 745
Humeur : ^___^
Race : Lycan et fière de l'être !
Amour : =>__<= *Sujet qui fâche*
Age : 36 ans
Age apparent : 18 ans (aussi son âge biologique ^^)

MessageSujet: Re: Retraite et réflexions sur le genre humain   Mar 6 Oct - 13:27

Signe de... paix ?
Alors elle aussi reconsidérait ses paroles ? Bon, c'est vrai qu'elles étaient parties d'une assez mauvaise patte... La faute à qui ? Oui enfin, on ne pouvait tout de même pas lui reprocher d'être ce qu'elle était et d'agir en tant que tel !
Enfin bref ! Elle aurait tout le temps pour repenser à ça plus tard et pour réfléchir sur ses erreurs. Pour l'heure, il était question d'agir enfin en être sociable et d'oeuvre dans le sens de ce pourquoi elle était venue ici : c'est à dire, nouer des liens avec d'autres peuples et en apprendre plus sur les humains. Pour ce qui était d'en apprendre plus sur les humains, cette jeune femelle semblait en connaître pas mal, même si son avis à elle non plus ne paraissait pas très positif sur cette race. Le portrait qu'elle brossa de ces créatures ne manqua d'ailleurs pas d'arracher un petit rire à la lycan.


« Vils et sournois ? Ne serait-ce pas plutôt là le parfait portrait des renards ? »

C'est que cette description était assez réductrice du genre humain. Bien qu'elle ne manquait pas de bon sens ! Et puis, quelqu'un qui avait côtoyé d'autres de sa race et portait une telle considération à leur égard ne devait pas être si peu digne d'intérêt.
La glace définitivement brisée, Lunaris apparut sous un tout nouveau jour à son interlocutrice, celui d'une jeune louve pleine d'humour et de vie.


« J'accepte avec joie. J'ai vraiment les crocs. A vrai dire... pour cette histoire de jeûne... c'est juste que j'ai fait un long voyage et n'ai pas pris la peine de m'arrêter en chemin pour chasser... J'avais envie d'arriver le plus rapidement possible... »

Lunaris détourna alors le regard quelque peu embarrassée. C'est vrai qu'elle avait encore une fois un peu foncé sans réfléchir...


« Enfin, je compte bien me rattraper d'ici peu et aller voir quel genre de gibier on peut bien trouver dans les bois de cette école ! Ton cuissot ne semble pas venir du garde-manger en tous cas, il est trop frais et saignant. Là bas j'ai bien l'impression qu'on ne sert rien de cru... »

La lycan désigna vaguement les restes du repas qu'elle était censée faire et qui étaient encore abandonnés sur la table d'un air dégoûté.

« D'ailleurs si tu en veux, ne te gêne pas, sers-toi. Moi j'ai du faire une erreur en me servant, y pas grand chose que je trouve appétissant là dedans. »

Une erreur en se servant ou bien est-ce qu'elle avait tout simplement été trop distraite ?


« Mais au fait. Si tu n'es pas une humaine, qu'est-ce que tu es toi ? »

C'est vrai que voir une fille cracher de la fumée par les narines ça avait de quoi intriguer et se poser des questions.

_________________
Bibi Lunaris a faim !

Nothing I have is truly mine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Retraite et réflexions sur le genre humain   Sam 10 Oct - 23:12

La viande à bout de bras, je la lui déposa dans son assiette, comme complément de repas, avant de m'assoir en face d'elle.

"Certes, mais il ne s'agit que d'une simple copie du renard! Les humains ne sont que de pâle copie des êtres vivants..."


Je prie une pose avant de lui demander:

"Un long voyage? Mais d'où venez vous? Et pourquoi avoir été si presser d'entrer ici?"

Je ne m'attendais pas forcement à une réponse mais dans les minutes qui suivirent, je me suis dit qu'il serait peut-être bon que j'efface les traces de ma traque...Histoire de ne pas paraître trop violente envers une pauvre bête....aplatit....Un repas servi par des...humains? Mon dieu quelle horreur! Comment a-t-elle pu prendre un de leur repas?

"J'avoue ne pas être aller visité ces lieux...rien que d'y penser j'en ai la nausée!-je repensais alors au fait que je sois déguisée et habillée en humain, un frisson me parcouru l'échine- Je suis une dragonne! Même si d'apparence je sois obligée de me transformer en humaine, je vous assure que le plaisir n'y est pas. Et je ne vous parle même pas de leur coutume..."

Bon, au moins ma transformation était crédible...mais qu'elle insulte pour un dragon d'être aussi ressemblant qu'un humain!
Revenir en haut Aller en bas

Club nature
avatar

Nombre de messages : 745
Humeur : ^___^
Race : Lycan et fière de l'être !
Amour : =>__<= *Sujet qui fâche*
Age : 36 ans
Age apparent : 18 ans (aussi son âge biologique ^^)

MessageSujet: Re: Retraite et réflexions sur le genre humain   Dim 11 Oct - 17:41

Ecrabouillées les pommes de terres, éjecté l'os de la cuisse de poulet, pour laisser place à un magnifique et appétissant cuissot... Lunaris en salivait d'avance mais, si habituellement elle était en droit de se jeter sur le produit des chasses de sa meute que ce soit elle qui ait mis la bête à mort ou non, cette fois, elle hésita. Après tout, elle n'avait aucune suprématie sur quiconque sur ces terres et peut-être valait-il mieux attendre alors que l'autre donne le signal de l'ouverture du repas pour le commencer ? Rah et puis zut ! Elle avait faim, un bon morceau de viande venait de lui être servi sur un plateau, à table !
Commençant donc à dévorer le cuissot de biche en en arrachant de copieux morceaux de chair qu'elle avala goulument, la lycan continuait d'écouter son interlocutrice, ne la quittant malgré tout pas des yeux en lui jetant régulièrement quelques regards discrets.
Alors elle considérait les humains comme de vagues copies ? C'était une façon de voir, mais assez étrange quand même.


« De pâles 'opies d'êt'es 'i'ants ? »

Elle avala le morceau de viande qu'elle avait en bouche et répéta.


« Tu penses vraiment que ce ne sont que des copies imparfaites ? Hum, c'est vrais qu'ils sont bourrés de défauts mais il me semble qu'ils sont une race à part entière, alors parler de copies ça me semble quand même peut-être pas très juste. »

Elle arracha un autre lambeau de chair et le mâcha avant de l'avaler et de reprendre.

« Je viens de l'autre bout du pays, d'un endroit où il neige la moitié de l'année mais on ne lui a pas vraiment donné de nom particulier, c'est juste, notre "chez-nous". Et j'étais pressée de venir pour m'instruire et bénéficier du savoir que pourra mettre cette école à ma disposition. J'ai absolument besoin d'en savoir plus sur les humains. Pour le bien des miens. C'est mon devoir et un insigne honneur je pense. Et c'est le seul endroit où je pense que j'ai le plus de chance d'être acceptée. »

L'estomac enfin calé, Lunaris s'assit et adopta une attitude plus propice à la discussion, le regard cette fois définitivement tourné vers... tiens, elle connaissait à présent sa nature, bien qu'elle ignorait ce que pouvait être une dragonne, mais ne savait toujours pas le nom de cette femelle. Elle pencha d'ailleurs la tête sur le côté pour lui en demander davantage, la curiosité se reflétant sur son visage.


« Dragonne ? Qu'est-ce que c'est ? Vous n'avez pas cette forme habituellement ? Désolée, je n'ai encore jamais croisé quelqu'un de votre race alors je suis un peu ignorante sur le sujet, loin de moi l'idée de vous froisser. D'ailleurs, je ne vous ai même pas demandé votre nom. Moi c'est Lunaris, et vous ? »

La dragonne avait également abordé un sujet que la louve ne put s'empêcher de relever.


« Quant aux coutumes des humains, ne m'en parlez pas, ces créatures sont vraiment... compliquées... A commencer par l'obsession qu'ils vouent à leur apparence... D'accord ils n'ont pas de poils et doivent bien se protéger mais, pourquoi se compliquer la vie à inventer tant de sortes de, comment ils disent déjà ? Ah oui ! Vêtements ! Il y en a tellement ! Alors que ce serait beaucoup plus simple qu'ils portent une bonne peau de bête bien épaisse et hop, réglé le problème de la frilosité ! Mais non, ils inventent des ti-je sais plus quoi et des robes et des panta-trucs et des jupes et j'en passe ! »

_________________
Bibi Lunaris a faim !

Nothing I have is truly mine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Retraite et réflexions sur le genre humain   Mer 14 Oct - 15:23

Assise bien sagement, je fus surprise de la voracité de la louve...Je l'observais dévorer à une vitesse! Comme si on allait le lui voler! Ou alors elle avait tout simplement très faim. L'un n'empêchant pas l'autre...Je secoua la tête pour revenir à cette dur réalité...

« Je considère les être humains comme imparfait, ou fait qu'à moitié. Ce que je veux dire c'est qu'il se complète, si on peux le dire ainsi, en copiant les autres. Enfin, je comprend aussi ton point de vue. »

Je m'installa alors plus aisément afin de mieux écouter la jeune fille. Pour une fois que je prêtais attention à quelque chose d'autre qu'à moi-même...mes parents s'en seraient fait une joie! Tiens en parlant d'eux, sa me rappelle que je dois au plus vite quitter cette zone! Mais le discourt de la lycan m'interpella:

« Donc tu viens ici pour t'instruire sur...-ma bouche se figea un instant-...les humains!!!??? Et comment sa pour le bien des tiens? »

Sur le coup je restais sciée, comment pouvait-on se préoccuper d'une espèce qu'y n'a que d'attrait qu'à sa suprématie et sa supériorité intellectuelle sur les autres? Cette question me turlupinait et j'espérais bien en savoir plus...jusqu'au moment ou un choc, non une horreur me planta sur place.
A cet instant, mon regard devient vide et ma mâchoire se décrocha naturellement de sa place avant que je ne réponde effaré par tant d'ignorance...

« Tu...tu ne sais pas se qu'es un dragon? Mais mais mais...comment? Comment peux-tu ne pas savoir? Mais mais mais...la neige t'as geler les neurones ou ou ou...tu es simplement ignorante de notre existence!? Non! Ne me dit rien, je préfère ne pas le savoir en fait!...Je...Je vais te faire une démonstration! Et comme sa je serais sur que tu saura ce que sais! Enfin ce que je suis! Enfin mon espèce! Bref! Démonstration!»

Et quel meilleur exemple ne pouvais-je pas lui trouver que....MOI-même! Elle aura la meilleur des prestations, le plus beau spécimen, d'une grande beauté et d'une rare couleur! En d'autre termes, le must du must! Après cette éclair de génie, non de brio je me leva et me dirigea vers le centre de la pièce. Je toussa puis claqua des mains pour faire apparaître un Kekkaï. Une sorte de barrière protectrice qui était hors du temps pour ne pas abîmer réellement le local dans lequel on se trouvait.
Une fois celle-ci formé et assez grande, ma transformation pouvait commencer. Ma peau commençais alors à tirer vers le noir brillant, mes yeux rouges reprirent une forme d'amande. Quant à mon corps, il grandit par 3 fois ma taille et brisa le plafond. Mes bras et mes jambes prenaient en forme et en volume. Mon dos se déforma peu à peu pour laisser naître des ailes largues et puissante. Ma tête s'étira pour former ma mâchoire pointu. Mes cheveux se transformèrent en deux cornes saillantes à l'extrémité du crâne. Puis viens le tour de ma queue et mes écailles. Je brisais d'un cri le reste du bâtiment et m'avança doucement de Lunaris, car tel était son prénom.

« Enchanté Lunaris, je m'appelle Darknessia. »

Ma voie de dragon était plus impressionnante que d'habitude mais gardait une touche de féminité sauvage. Je tendis alors ma patte qui faisait facilement la moitié de la taille ma jeune amie, pour attraper par les griffes mon morceau de viande et le gobé en une bouché. On pouvais entendre les os se rompre au premier coup de dent avant de descendre directement dans mon système digestif. Je me mis alors à bailler et repris ma forme humaine et restaura le foyer en retirant ma barrière.

« Compliqué? Peuh! Vous voulez rire! C'est encore trop gentil! Les humains sont pire que sa! Leurs problèmes, c'est qu'ils ont des poils mais qu'ils ne sont pas bien placés! Et puis leur truc, sa gratte, sa pu et puis sa colle! D'ailleurs, ils portent même des trucs en dessus leur...vêtement! Mais c'est horrible! Les tiens-pies ou soutient machin là, sa vous empêche de respirer! C'est de la torture! Enfin, vous en avez essayé vous? »

Je ne m'y connais pas en tenue vestimentaire ni en mode humaine, mais pour moi, c'était là pire des tortures actuelles. Ils sont fous ces humains!!!
Revenir en haut Aller en bas

Club nature
avatar

Nombre de messages : 745
Humeur : ^___^
Race : Lycan et fière de l'être !
Amour : =>__<= *Sujet qui fâche*
Age : 36 ans
Age apparent : 18 ans (aussi son âge biologique ^^)

MessageSujet: Re: Retraite et réflexions sur le genre humain   Jeu 15 Oct - 12:08

Des créatures qui se complétaient en copiant les autres ? Curieux. Elle devait manquer singulièrement de connaissance en la matière parce qu'elle s'était toujours imaginée que ces bestioles là devaient faire comme toutes les autres : les jeunes observaient puis copiaient les ainés et ainsi se faisait leur apprentissage. Les humains ne se contentaient donc pas de se copier entre eux ? Ils copiaient donc d'autres espèces ? Manquerait plus qu'ils viennent se rouler dans leurs pattes en frétillant d'une queue imaginaire et qu'ils se mettent à draguer les leurs tiens ! Remarque, l'autre alpha qui se trouvait dans cette école ne semblait pas trouver cela dérangeant de frétiller de la queue devant un humain elle...
Vision extrêmement perturbante que la louve tenta de chasser immédiatement de son esprit en secouant vivement la tête. Surtout qu'avec cette vision en venait une autre beaucoup plus désagréable...
Fort heureusement, la dragonne venait de changer totalement de sujet en lui posant de plus amples questions sur la raison de sa venue en ces lieux. Que Lunaris veuille étudier le comportement humain paraissait l'avoir grandement choquée. Qu'elle se rassure, elle ne faisait pas ça gratuitement. Lunaris lui expliqua alors :


« Oui, parfaitement. Sur les humains. Tout simplement parce qu'ils se sont mis à s'installer de plus en plus près de nos terres et que mon père comme nos anciens présentent que nous pourrions bien avoir à établir des relations bénéfiques avec si nous voulons que la cohabitation qui en découlera forcément un jour se fasse dans la paix et non le sang. Ils sont forts, mais nous aussi. Ils ont des armes, mais on a la force et le courage. Alors autant éviter tout conflit inu... tile ?!?! »

Sous le regard complètement ébahi de la lycan, la dragonne venait de doubler, puis tripler de taille pour finir par atteindre des proportions tout bonnement imposantes... Cette fille était devenue d'un seul coup une sorte de gigantesque lézard, les épines, les cornes et les longues griffes au bout des pattes en plus...
Prise d'une peur panique inconsciente, Lunaris se jeta derrière le fauteuil dans lequel elle s'était trouvée l'instant juste avant et observa la bête qui lui faisait à présent face en montrant un peu inutilement ses belles dents blanches d'humaines, qui n'auraient pas fait grand mal à une telle armure d'écailles, dans un grognement sourd.
Son coeur battait à tout rompre dans sa poitrine et la louve complètement affolée s'imaginait déjà devoir se préparer à livrer une bataille dantesque telle qu'elle n'en n'avait encore jamais connu de sa courte vie... Lorsque la créature s'adressa à elle et que, non seulement elle se rendit compte que cette dernière n'avait aucune intention belliqueuse, mais aussi que, l'ayant vue se transformer sous ses yeux, il s'agissait toujours de la fille avec laquelle elle conversait un peu plus tôt. Lunaris se sentit alors d'un seul coup bien idiote. Montrer les dents à une personne qui cherchait à nouer des liens avec vous c'était... pathétiquement grotesque... Oui m'enfin la surprise avait quand même été sacrément... surprenante sur le coup... Et dire qu'elle avait imaginé lui sauter à la gorge... Raaaah, il fallait vraiment qu'elle apprenne à se maitriser davantage... Mais en même temps, elle n'avait jamais vraiment eu de problème de maitrise avant, lorsqu'elle vivait sur ses terres. Mais ici tout était si... nouveau... et plein d'inattendus...
Bon, reprends-toi ma fille ! Tu ne vas pas quand même pas rester cachée derrière ce siège comme un louveteau apeuré !
Reprenant enfin contenance, Lunaris sortit de derrière sa cachette et c'est alors sa curiosité naturelle qui reprit entièrement le dessus quand elle s'avança les yeux grands ouverts vers son interlocutrice redevenue humaine.

« Tout bonnement fabuleux... Wouaow... Vous êtes sacrément impressionnante sous cette forme... Alors, c'est à ça que ressemble un dragon en temps normal ?... Je n'en reviens pas... »

Lunaris était véritablement émerveillée par la prestance et la puissance qui s'était alors dégagée de cette fille quand elle s'était trouvée sous sa véritable forme. Elle avait de quoi inspirer le respect. Un adversaire pareil devait être redoutable.
Une pointe d'excitation naquit dans le coeur de la louve à cette idée et si elle s'était trouvée sous l'une de ses autres formes lupines, Darknessia aurait pu voir sa queue remuer joyeusement.


« Darknessia alors ? Enchantée de même et honorée d'avoir pu être témoin de la magnificence de ceux de votre race. »

Léger salut de la tête et la conversation put reprendre son cours et s'orienter de nouveau vers ce sujet ô combien délicat qu'avait soulevé là les deux jeunes demoiselles.

« Rah bon sang oui !!! Mais on ne m'en fera plus jamais mettre ! C'est un véritable instrument de torture... ça compresse et étouffe la poitrine... Comment est-ce que leurs femelles font pour supporter ce genre d'horreurs ??? Moi j'ai réduit le mien en miettes ! Tant pis si ça ne me permet pas de me fondre totalement dans la masse et d'être acceptée ! Ca et leur truc qui serre le bas du ventre et qui gratte les fesses non merci ! On ne m'en fera jamais porter ! Des sur-cul je crois qu'ils appellent ça ! Euh non... c'était euh... cul... cul-quelque chose... Enfin c'est encore une de ces horreurs qui font que je ne comprendrai sans doute jamais vraiment les goûts des humains ! »

C'est qu'elles étaient folles ces créatures à s'imposer le port de trucs aussi tordus !

_________________
Bibi Lunaris a faim !

Nothing I have is truly mine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Retraite et réflexions sur le genre humain   Lun 19 Oct - 19:41

Je reprenais place en face de Lunaris et l'écoutais attentivement. Je reconnaissais bien là la valeur des lycans. Un courage à toutes épreuves et des liens familiaux plus fort que tout. J'acquiesçais alors de la tête comme pour approuver ces paroles. Étrangement une énorme réjouissance m'emplit de joie. Je le savais! Une telle prestance ne pouvais être qu'impressionnante! Et puis, il s'agissait de moi tout de même! Le contraire aurait été futilement impossible. Enfin quelqu'un qui reconnaissais ma suprématie. J'aurais tant aimé qu'elle voit un dragon adulte comme mon père! Là, elle aurait été encore plus stupéfaite devant ce que je deviendrais plus tard!!! Loin de moi l'idée de vouloir me la frimer, non certainement pas car je n'oserais jamais. Cela ne fait absolument pas parti de ma nature. Le sourire en coin, je me mis à regarder mes ongles avant de rétorquer:

« Je sais, je sais, sa fait toujours cette effet! Mais merci quand même. »

Toujours a astiquer mes ongles, je relevais la tête pour enchainer LA conversation féminine du moment, quelque peu inhumaine d'ailleurs...

« Sa pour sur, je ne mis reprendrais pas! Reporter ces horreurs! Leur tien-truc-much! Leur split ou objet du genre! Jamais de la vie! Mais le pire, c'est quand ma mère ma ramener un étrange bout de ficelle noir et que j'ai eu le malheur de lui demander à quoi ça servait...Tu vois, une espèce de cul-quelque chose mais en plus fin! Et bha j'ai essayer...je l'ai retirer de suite! Sa te rentre dans....enfin bref, c'est extrêmement désagréable!!! Les humains sont des tortionnaires! »


Rien que d'en reparler, j'avais l'impression que le cuire de mon siège me...Je secoua la tête vivement pour retirer cette impression. Le temps de revenir sur terre, je me demanda une chose...

« Euh...pardon de te demander sa mais...toi aussi tu ne porte rien d'autre que le haut et le bas? Tu ne porte pas leur artifices, hein? Moi pas! Ni même les chausserettes ou un truc du genre. Par contre, je me force à porter leur chose là! »

Je leva ma jambe et montra avec mon doigt se qui recouvrait mes extrémités plantaires...qui d'ailleurs commençaient surement à se sentir à l'étroit.
Revenir en haut Aller en bas

Club nature
avatar

Nombre de messages : 745
Humeur : ^___^
Race : Lycan et fière de l'être !
Amour : =>__<= *Sujet qui fâche*
Age : 36 ans
Age apparent : 18 ans (aussi son âge biologique ^^)

MessageSujet: Re: Retraite et réflexions sur le genre humain   Mar 20 Oct - 13:41

Au souvenir de cette chose ridiculement inutile et légère que Lunaris avait elle-même aperçu dans ce sac de vêtements qu'avait rapporté l'une de leurs femelles pour permettre à leur future alpha de se vêtir et se fondre dans la masse humaine la lycan eut un frisson d'horreur.

« Je n'ai même pas essayé de mettre cette « chose » moi... Ca m'a paru de suite in-envisageable... Je me demande si les humains ne seraient pas aussi un peu... pervers... »

L'idée arracha une légère grimace de dégoût à Lunaris. Pour inventer une chose aussi désagréable à porter et embarrassante ça ne pouvait qu'être le cas. Franchement, quelle pouvait bien être l'utilité de se balader avec un morceau de ficelle entre les fesses ? Surtout que ça ne tenait pas la route. Les humains tenaient absolument à cacher leur nudité mais ils inventaient malgré tout des choses aussi inaptes à les couvrir vraiment ? Où était la logique dans tout cela ? Certainement qu'il n'y en avait pas, ou alors, il s'agissait là d'une logique humaine particulièrement retorse.

« Vous avez quand même été sacrément courageuse de l'essayer. Ou alors... juste un peu trop curieuse ? »

Lunaris adressa un sourire amusé à son interlocutrice. Mais rien de moqueur, si elle avait eu plus de temps, sans doute qu'elle aurait laissé sa propre curiosité la pousser à essayer plus de ces choses étranges qu'on lui avait apportées. D'ailleurs, elle se rendit soudain compte qu'elle aurait du en prendre plus, les gens qu'elle avait croisé sur la route semblaient en changer régulièrement, or, elle-même ne possédait en tout et pour tout qu'une seule et unique tenue : son pantacourt marron et son débardeur beige. Ca risquait peut-être de poser problème. Bah, elle verrait bien en temps et en heure.
Mais voilà que Darknessia remettait en cause son intégrité en mettant en doute sa fierté de lycan ! Lunaris s'empressa donc de répondre à sa question concernant ce qu'elle portait avec une once d'indignation dans ses yeux ardents et une pointe de dignité peut-être exacerbée dans la voix.


« Bien sûr que non ! C'est déjà grand honneur que nous daignons faire à cette race en obligeant une alpha à porter leurs fripes alors ce serait grandement exagérer que de m'en demander plus ! Je ne porte que ce que tu peux voir et ce qui me noue ce qu'ils appellent cheveux a été confectionné par les mains habiles et expertes de nos artisans ! Hors de question que je cède davantage ! La preuve ! »

Lunaris leva alors fièrement les pieds pour les mettre à quelques centimètres du visage de Darknessia et lui prouver sa bonne foi en agitant ses orteils qui se trouvaient à l'air libre.

_________________
Bibi Lunaris a faim !

Nothing I have is truly mine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Retraite et réflexions sur le genre humain   Sam 24 Oct - 16:19

Je sentais bien que Lunaris n'aimait pas non-plus le contexte vestimentaire du genre humain...et même sans l'avoir essayé. Je l'avais porté parce qu'il le fallait et portant aujourd'hui je ne porte rien. Non mais vous croyez quand même pas que je vais me laisser convertir par une race inférieur à la mienne!!! Et puis quoi encore?! Moi, je préfère que sa respire plutôt que sa me démange!!! Enfin bref...après un moment d'égarement, je repris le cour de notre conversation.

« Du courage? Nous en avons tous! De la curiosité? Oui. Je préférais savoir, plutôt que de rester innocente et sans connaissance sur le sujet. »

Il est vrai que chez nous, la connaissance était importante et que notre éducation était basée sur l'essaie ou le test avant de porter un jugement attife sur les choses. Cela ne m'empêchais pas de faire quelque contour au règlement...mais sa, il n'était pas obligé de le savoir...Se fut au moment ou je repensais à mes « petits » écarts que mon amie réagit violemment et me plaça ces pieds, clairement visible sous le nez.

« Ce n'était qu'une question rien de plus! Croyez-vous franchement que c'est un plaisir pour moi de porter un tels accoutrements? J'ai renoncer à une partie de ma dignité pour sa! »

Je venais de m'emporter et portant je comprenais très bien ce qu'elle voulait dire. Je crois que ce jour restera graver dans ma mémoire...Ce jour ou l'on m'a contrainte à me transformer et me comporter comme une humaine...C'est pire qu'une punition! Et même s'il s'agissait d'une mission, je ferais tout pour qu'elle échoue! Plutôt l'échec que de continuer ainsi!!!

« Pardonne moi. Mais je crois que je ne comprendrais jamais les humains et leur coutumes...et encore plus celle du Marinage...c'est très particulier à se que l'on m'en a dit. Vous connaissez? »

Je reprenais les choses plus calmement et posément. Et puis, je ne voulais pas m'arrêtez là. La conversation était passionnante, surtout quand quelqu'un partageais vos point de vue.
Revenir en haut Aller en bas

Club nature
avatar

Nombre de messages : 745
Humeur : ^___^
Race : Lycan et fière de l'être !
Amour : =>__<= *Sujet qui fâche*
Age : 36 ans
Age apparent : 18 ans (aussi son âge biologique ^^)

MessageSujet: Re: Retraite et réflexions sur le genre humain   Mar 27 Oct - 12:03

La dragonne semblait partager son point de vue jusqu'au bout des griffes, mieux, elle la comprenait totalement. Lunaris était ravie, c'était un franc soulagement que de trouver quelqu'un avec qui partager son incompréhension et sa répulsion pour nombre de ces choses tellement humaines. Bon, certes, elle ne devait pas perdre de vue qu'elle était ici pour chercher à comprendre cette race pour être amenée un jour à traiter avec dans le respect mutuel et la paix, si cela était possible. Mais tout de même... non vraiment, il y avait des aspects sur lesquels elle ne comprendrait jamais ces bestioles là.
Par contre, elle avait beau être très fière, rang et race obligent, bien qu'elle soit tout à fait capable de se modérer et reprendre, elle n'éprouvait pas grande gêne à se promener sous cette apparence humaine qu'étrangement tous les siens possédaient et pouvaient acquérir au cours de leur maturation. D'ailleurs, elle ne s'était jamais demandée d'où leur venait cette faculté. Enfin, non, ce n'était pas tant gênant, c'était juste que, en tant que lycan, elle préférait amplement ses formes lupines dont la plus simple qui soit. C'était qu'on avait facilement froid sous cette forme humaine et puis, on n'y était beaucoup plus limités... Tiens, en parlant de froid, il faisait déjà nuit noire au dehors, et grande soeur lune commençait sa lente ascension.
Alors qu'elle portait attention à toutes ces données de son environnement, la louve ne perdait pas une miette du discours de celle qu'elle considérait à présent comme une camarade de calvaire, et, la question qu'elle lui posa la laissa quelque peu perplexe.


« Marinage ? Euuuuh... »

Lunaris leva un sourcil quelque peu embarrassée de ne savoir quoi répondre et de se trouver si ignorante. Mais, étrangement, la consonance du mot lui rappela quelque chose...

« Non, ça ne me dit rien... Mais, j'ai entendu parler d'une autre de leurs coûtumes, je ne me souviens plus du tout de son nom mais, de ce que j'en ai compris, ça se passerait lorsqu'un mâle vient de choisir une femelle. Les autres mâles font des offrandes et celui qui fait la plus grosse aura le droit d'ôter un vêtement de la femelle qui s'engage et de voir une de ses jambes. Les humains sont vraiment bizarres... A tout cacher d'eux, montrer un petit bout de leur patte devient un événement... Et puis, il y a pire si j'ai bien compris, des hordes de femelles en chaleur assistent aussi à l'évènement et, à la fin, la femelle qui vient de se lier à un mâle leur jete un bouquet de fleurs sur lequel les femelles n'ayant pas encore de mâle se ruent pour l'attraper et se battent pour l'avoir. Comme si on avait pas déjà assez à se battre pour protéger notre territoire et manger, il faudrait se battre pour des fleurs ?... Non, les humains sont vraiment, vraiment, TRES bizarres... »

C'est vrai quoi, se battre pour des fleurs, quand en plus ils n'en mangeaient même pas !
Vraiment... allez comprendre la logique de cette espèce là...

_________________
Bibi Lunaris a faim !

Nothing I have is truly mine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Retraite et réflexions sur le genre humain   Jeu 12 Nov - 22:34

J'écoutais avec attention ce qu'elle venait de dire. Et avec le peu de chose que je savais sur cette coutume, je savais que l'on parlais de la même chose...mais en apprenant d'autre par l'occasion. Enfin, sa ne me donnait toujours pas envie de devenir vraiment comme eux! Vraiment pas! mais comment leur femelle pouvait agir ainsi!!! Et ces mâles! Enfin bref'...espèce bien trop complexe et trop....stupide à mon goût. Enfin, ça n'empêchait en rien que cette conversation était passionnante. Je regardais alors la fenêtre et constatait avec déception que le soleil nous avait déjà quitter. Je me rappelais alors que je n'avais toujours pas de chambre, ni même profiter de cette journée...Mais surtout, je n'avais toujours pas mis en place mon plan de sortie!!! Mais, c'est vrai que sans connaître les lieux...Je replongeais dans une foule de penser et de réflexion...plus tordu les unes que les autres.

"Oui, vraiment TRES TRES bizarres. Je les savais végétarien mais quand même!!! Bon, c'est pas que je n'aime pas notre conversation mais j'ai mes valises à déposer dans ma chambre et puis il se fait tard...Et j'ai deux-trois trucs à préparer...Alors, je te dit à une proche?"

Je ne savais pas vraiment si la louve allait me suivre vers les dortoirs. Mais même si elle ne le ferait pas je trouverais cette fichu chambre! Non mais c'est pas ces couloirs qui vont me mettre le doute!!! Je me dirigeais dès lors vers mes valises qui m'attendaient bien sagement prêt de la sortie.
Revenir en haut Aller en bas

Club nature
avatar

Nombre de messages : 745
Humeur : ^___^
Race : Lycan et fière de l'être !
Amour : =>__<= *Sujet qui fâche*
Age : 36 ans
Age apparent : 18 ans (aussi son âge biologique ^^)

MessageSujet: Re: Retraite et réflexions sur le genre humain   Ven 13 Nov - 15:20

Ah comme cette conversation était agréable. Pas de faux semblants, pas spécialement de protocoles ou coutumes étrangères à respecter, juste deux jeunes femelles de races très différentes parlant franchement d'une chose sur laquelle elles avaient le même ressenti : l'étrangeté de la race humaine.
Lunaris était ravie d'avoir pu faire la connaissance de cette dragonne et se mit même à espérer pouvoir s'en faire une amie. Après tout, la solitude n'avait jamais été son fort et elle se voyait mal passer un, voire deux ans recluse dans cette même solitude... Et puis, cette Darknessia semblait en savoir pas mal sur les humains, elle aurait certainement bien des choses à lui apprendre.
Mais toute les bonnes choses avaient une fin et malheureusement ce réconfortant moment de camaraderie entre deux jeunes femelles heureuses de s'être trouvées dans ce lieu qui leur était encore totalement inconnu s'acheva. La dragonne voulait partir, trouver sa... chambre. Lunaris se demanda un instant ce à quoi pouvait bien ressemble ce qu'elle savait cependant être un lieu de repos pour les humains. Puis, elle répondit alors avec une pointe de tristesse dans la voix en baissant légèrement la tête :


« Oh oui... c'est vrai que l'astre mère a déjà bien entamé son ascension. Il serait temps... de se reposer. »

Elle releva alors la tête pour regarder Darknessia qui était déjà sur le départ.


« J'espère bien qu'on se reverra bien assez tôt. J'y compte bien même. Je serais ravie de pouvoir reprendre cette conversation avec vous. Moi je vais... aller faire un dernier tour avant de chercher ma... chambre aussi. Je n'ai pas vraiment sommeil. Et je ne pense pas que vous aurez besoin de moi pour porter ça, puisque vous possédez vous aussi des forces insoupçonnées. »

Lunaris rejoignit Darknessia et lui adressa un sourire entendu. Elle faisait bien sûr allusion à la véritable forme de sa camarade que celle-ci lui avait fait l'honneur de lui montrer. Peut-être qu'elle même lui montrerait les siennes un jour à son tour. Mais si les siens avaient connu des lycans, elle serait forcément moins impressionnée en voyant les siennes qu'elle ne l'avait été elle-même quand elle l'avait vue se transformer en dragon.

« Bon, je vais aller me dégourdir un peu les pattes dans l'espoir de trouver le sommeil en chemin. Bonne soirée Darknessia et reposez-vous bien. »

Lunaris salua une dernière fois de manière très amicale en un geste de la patte la dragonne et disparut dans les couloirs un peu de joie au coeur retrouvé grâce à cette sympathique rencontre.



[ hj : Bon ben, Lunaris a quitté le rp ! ^^ ]

_________________
Bibi Lunaris a faim !

Nothing I have is truly mine


Dernière édition par Lunaris le Ven 13 Nov - 17:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Retraite et réflexions sur le genre humain   Ven 13 Nov - 16:57

Je venais tout juste de soulever mes valises quand Lunaris me fit un large sourire. Je l'avais écouté mais je n'osais pas vraiment lui répondre. Mon envie de quitter cette endroit était plus fort que celui de continuer ici. Certes, je venais de faire une connaissance mais de là a oublier mes préjugés!
" Nan! Mes parents ont tord! Et je trouverais un moyen de sortir d'ici!!!" pensais-je avant de lancer à Lunaris.

"Euh...oui. On se reverra surement. Je ne sais pas quand mais...enfin oui! C'est vrai qu'il serait dommage de laisser cette conversation en suspend...Et puis pour les valises, je m'en débrouillerais sans trop de problème. Merci et bonne soirée à vous."


J'espérais que cette louve n'est pas ressentit la moindre faille dans ma voix. Je ne voulais pas la blesser pour autant, mais je savais que notre conversation n'aurait surement pas durée bien longtemps. Je reprenais dès lors le chemin opposé au sien et cherchais de nouveau ma chambre.

[RP clos]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Retraite et réflexions sur le genre humain   

Revenir en haut Aller en bas
 

Retraite et réflexions sur le genre humain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» « Tout le genre humain n'est qu'une famille dispersée sur la face de toute la terre. » [Livre II - Terminé]
» UIMM: des complèments de retraite
» LE PRESIDENT EST TROP VIEUX ,TROP MALADE TROP COQUIN POUR L''EXIL ET LA RETRAITE
» " RETRAITE SEREINE SANS AUTOMOBILE "
» maisonde retraite
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monster School Madness :: [RP]Les locaux :: Le foyer-
Sauter vers: